Essai casque HJC IS-17 Mission


L’équipe de Motoblouz m’a proposé de tester le casque HJC IS-17 Mission, qui a été évalué à 4,4 sur 5 selon les retours des acheteurs. J’ai donc roulé un bon moment avec ce casque HJC pour voir ce qu’il avait dans le ventre et confirmer les bons avis généraux.

Le IS-17 MISSION est un casque intégral produit par HJC, marque reconnue et portée notamment jusqu’à l’an dernier par le champion du Monde 2015 de Moto GP, Jorge Lorenzo.

Un casque pour les trajets du quotidien

Le HJC IS-17 est un casque passe-partout taillé pour un usage quotidien. Pratique, il se montre bien équipé avec un cache-nez et cache-menton démontables, un écran traité anti-UV et équipé d’une lentille anti-buée Pinlock, un double écran solaire, le tout pour un poids raisonnable (environ 1 400 grammes) et un prix très abordable (un peu plus de 200 €).

Un design sobre mais bien fini

Côté design, le coloris noir mat avec quelques touches de bleu se montre plutôt sobre. Au toucher, la matière peau de pêche de la coque est très agréable et cela facilite son nettoyage sans risque de le rayer.

Une fois porté, le HJC IS-17 dispose d’une isolation phonique correcte, d’une très bonne ventilation avec de nombreuses prises d’air (menton, haut du crane, et sorties d’air placées en haut du cou). Il s’avère très stable et très agréable même après plusieurs heures de trajet  sur autoroute (et sur un roadster !), en particulier grâce aux mousses fermes mais néanmoins confortables qui assurent un très bon maintien. Question ventilation, je l’ai utilisé en conditions de forte chaleur, et j’ai pu me rendre compte de son efficacité.

Bien choisir la taille de votre HJC IS-17

Attention, HJC a tendance à tailler petit. Un casque en taille M chez HJC est plus étroit que l’équivalent chez Shark par exemple. Seul petit bémol, la sangle de fermeture est légèrement lâche et si elle est serrée trop fort vous risquez d’être gêné par un petit tapotement désagréable à haute vitesse.

Une visière verrouillée

La visière est dotée d’un bouton de fermeture qui permet de la verrouiller pour assurer une parfaite étanchéité au bruit et aux intempéries. Un très bon point ! Pour assurer la bonne stabilité de cette dernière et éviter qu’elle s’ouvre si vous roulez la visière entre-ouverte, elle est plus résistante à être levée qu’à être baissée grâce à un système de crans performant. Reste que pour démonter l’écran, il vaut mieux être doté de petits doigts fins !

Un écran solaire contrôlable depuis le haut du crâne

Le double écran solaire toujours très pratique (et qui ne déforme pas la vision sur le HJC IS-17 !) dispose d’un système d’ouverture-fermeture à crans pour deux niveaux de fermeture en fonction de votre position sur la moto (allongé sur une sportive ou redressé sur un roadster). Le levier est positionné en haut du crâne, le rendant difficilement accessible au premier abord. HJC recommande justement de ne pas le manipuler pendant que vous roulez. Mais pour se rattraper, la marque a rendu possible son retrait pour faciliter son nettoyage.

Poids7
Ergonomie6
Confort intérieur7.5
Ventilation8.5
Silence7
Finition8.5

Notre avis : Un excellent rapport qualité-prix !

Ce casque s’avérera être un bon investissement compte tenu de sa finition aboutie et de son prix qui devrait convenir à toutes les bourses. Un léger temps d'adaptation sera nécessaire pour s'habituer au système de fermeture de l'écran et au mécanisme d'utilisation de l'écran solaire. Sa polyvalence, son esthétique sobre et agréable en feront un compagnon idéal pour un usage quotidien.
7.4
Tags Route

Partagez cet article

meuhsli

Créateur en 2013 du blog La poignée dans l'angle, j'ai enfourché ma première moto il y a une bonne dizaine d'années, de la 50cm³ au gros cube. Je roule aujourd'hui en S1000R, que ce soit pour des trajets moto-boulot-dodo ou de longues balades dominicales, seul ou en duo. Enjoy the ride !

Echangez avec notre communauté !

Aucun commentaire

Ajoutez le votre

Loading Facebook Comments ...