Essai blouson Macna Redox Night Eyes


Quel motard n’a pas un jour rêvé d’avoir le style sur la moto sans le perdre une fois arrivé à destination ? Ajoutons la protection et la technicité, et vous pensez à un blouson proche de l’idéal, non ? Le Macna Redox Night Eyes s’en approche. Son look camouflage combiné à ses caractéristiques techniques en font un allié très polyvalent pour vos trajets de tous les jours. Découvrons ensemble ce que j’ai retenu après quelques semaines de test intensif…

Un look treillis pour se fondre dans la jungle urbaine

Ce qui séduit chez ce produit au premier abord, c’est son look qui tranche avec ce qu’on peut retrouver habituellement sur le marché. Fini le tout noir ou le look racing, ici, on cherche à se fondre dans le paysage. Son textile d’apparence treillis militaire combiné avec sa capuche en font un blouson au look agressif quand vous roulez et passe-partout une fois la moto parquée. Les motifs sont disponibles en 3 coloris (gris, noir ou vert). Pour ma part, j’ai testé le modèle noir que vous pouvez découvrir dans la galerie photo, ci-dessus. Les tirettes de fermeture rouge viennent parfaire l’esthétique globale de la veste.

C’est assez rare de voir des blousons de moto avec capuche, bien que ce soit très pratique pour se protéger de la pluie ou du froid une fois à pied. Le détail important concernant cette capuche, c’est qu’elle dispose d’un système d’accroche pour la fixer dans le dos, ce qui évitera les mouvements et la prise au vent pendant que vous roulez. Si vous n’en voulez plus, sachez qu’elle est amovible avec un système de pression et fermeture zip.

Côté confort : une seconde peau que l’on oublie rapidement

Une fois le Macna Redox enfilé, on l’oublie très rapidement quand on roule. Le tissus utilisé n’étant pas rigide, on a aucune difficulté à tourner le buste quand on la porte, même avec la fermeture remontée jusqu’au cou. Un bon point !

Concernant la taille, cette veste est légèrement ample mais sans être trop lâche. Je fais 1m75 pour 75 kg, et je porte, sur les photos, une taille L (EU 52). Donc si vous avez la même morphologie que moi et que vous aimez porter votre blouson près du corps ou que vous l’utilisez principalement en mode été, privilégiez une taille M.

Ce blouson dispose à l’intérieur d’une doublure thermique pour se protéger du froid, d’une membrane étanche (Raintex DL) efficace en cas de pluie et une configuration été avec des aérations au niveau de la poitrine et dans le dos. La doublure et la membrane étant amovibles toutes les deux pour configurer le blouson en fonction de la météo.

Pour ma part, je l’ai principalement testé en configuration été (merci la canicule !). Bien que ce ne soit la veste la plus respirante du marché, elle laisse entrer suffisamment d’air pour éviter l’effet sauna sous la casque.

C’est donc un 3 en 1, très polyvalent, mais qui montrera tout de même ses limites en conditions extrêmes de chaleur ou de froid. Par temps de pluie, la membrane intérieure protège bien, mais la couche supérieure sera néanmoins trempée.

La Macna Redox offre une protection très correcte

La protection n’est pas en reste, on se sent en sécurité dans ce blouson. Il dispose de protections amovibles homologuées aux coudes (Safe Tech) et au niveau des épaules. Bien que non réglables, ces renforts sont bien placés. Je n’ai pas souffert de la moindre gêne sur le route.

Attention, la veste n’est pas livrée avec une dorsale homologuée. En revanche, un emplacement vous permettra d’y loger une dorsale Safe Tech, voire D3O si vous préférez.

Pour vous protéger du vent et des intempéries, la veste dispose d’un renfort en tissus pour protéger les reins. Notez que le blouson propose une fermeture et une attache pour le fixer au pantalon.

Le cou du Macna Redox est également bien protégé puisque le blouson remonte assez haut. Il dispose d’une doublure avec un tissu doux pour éviter les irritations qui arrivent parfois après quelques kilomètres.

Seul bémol, les réglages scratch des manches auraient mérité un fonctionnement plus élaboré, pour optimiser l’étanchéité, faciliter le passage des gants par dessus, et s’assurer que les manches ne bougent pas en cas de chute.

Côté technique : une visibilité nocturne étonnante !

L’intérieur de la veste peut accueillir un plastron chauffant (Hot Vest), qui fonctionne avec une petite batterie rechargeable, d’une autonomie de 3 à 8 heures annoncées. Un système de scratchs pour fixer le chauffage ainsi qu’une poche interne sont même prêtes à l’usage. Mais je n’ai pas eu l’occasion de tester cet accessoire.

L’innovation majeure du Redox se trouve dans la technologie Night Eyes. Pratiquement invisible en plein jour, cette veste dispose de bandes réfléchissantes sur les flancs et au niveau des coudes. Elles vous rendront très visible dès le soleil couché, comme sur le blouson été Chili Night Eye.

Côté rangement, on a l’embarras du choix au niveau des poches. On regrettera cependant que leur taille bien que correcte, soit quelque peut limitée pour y loger de gros objets. Un poche au niveau du bras aurait également été la bienvenue pour y loger une carte de crédit ou ranger un bip portail.

Confort9.5
Isolation7
Protection7
Look9
Aspects pratiques8
Finition7.5

Mon avis : look camouflage pour usage polyvalent

Le Macna Redox Night Eyes est une veste très polyvalente qui pourra vous accompagner à toutes les saisons et par tous les temps. En un coup de zip, vous changez la configuration de ce blouson avant de prendre la route. Une fois descendu de la moto vous resterez au sec et au chaud grâce à sa capuche amovible. Son look camouflage vous donnera une note de style qui plaira aux amateurs du genre. La technologie Night Eyes vous rendra très visible pour vos sorties nocturnes sans dénaturer l'apparence du textile en journée. En résumé, ce blouson Macna est un très bon investissement si vous êtes en quête de style et de polyvalence !
8

Partagez cet article

meuhsli

Créateur en 2013 du blog La poignée dans l'angle, j'ai enfourché ma première moto il y a une bonne dizaine d'années, de la 50cm³ au gros cube. Je roule aujourd'hui en S1000R, que ce soit pour des trajets moto-boulot-dodo ou de longues balades dominicales, seul ou en duo. Enjoy the ride !

Echangez avec notre communauté !

Aucun commentaire

Ajoutez le votre

Loading Facebook Comments ...