Masque cross Oakley Airbrake MX : Pourquoi est-il aussi cher ?


Même si un coup d’œil rapide suffit à comprendre que le masque cross Oakley AIRBRAKE MX n’est pas un produit comme les autres, son tarif près de deux fois supérieur à celui de ses concurrents reste pour beaucoup une barrière… Motoblouz.com vous explique ce qui justifie une telle différence de prix !

Vous avez déjà eu l’occasion de vous en apercevoir, les produits proposés sur Motoblouz.com sont moins chers qu’ailleurs. Les lunettes cross Oakley AIRBRAKE MX n’échappent pas à cette règle… Mais en dépit d’un remise conséquente, le tarif de ce masque cross – qui fait au demeurant l’unanimité auprès de la presse spécialisée – compte pour environ le double de celui de lunettes standards. Un sacré budget ! Comment justifier un tarif aussi élevé ?

À lire également : Notre essai complet du masque cross Oakley Airbrake MX

Masque cross Oakley Airbrake MX : Un gros travail sur l’optique

Les explications sont multiples, et tiennent en particulier aux choix techniques qui ont guidé la conception du masque Oakley AIRBRAKE MX. Principal argument, l’utilisation d’une lentille nouvelle génération, qui met un boulevard à la concurrence… Là où les lunettes de cross conventionnelles intègrent des plaques transparentes découpées dans des feuilles de plastique, la lentille du masque AIRBRAKE MX d’Oakley est fabriquée en Plutonite, le même matériau que les verres des lunettes de soleil de la marque californienne. Un élément autrement plus rigide, et moulé sous très haute pression pour une qualité optique et une résistance aux impacts autrement supérieurs.

Protection, qualité optique et confort visuel supérieurs

S’ajoute à ce matériau exclusif le montage sur un châssis rigide. Baptisé O Matter, la structure en question prévient toute déformation de la lentille, empêchant ainsi les distorsions optiques typiques des autres masques. De quoi assurer un rendu optimal de l’environnement, pour une plus grande précision de pilotage. D’autant que les Oakley Airbrake MX sont conçues pour offrir un angle de vision vraiment large, pour une meilleure appréhension de l’environnement. En dépit de ce montage sur châssis rigide, le masque TT Oakley AIRBRAKE MX revendique une grande facilité d’utilisation au moment de changer de lentille, par exemple pour passer du cristal au fumé : celle-ci est en effet maintenue par deux ingénieux leviers qui rendent les manipulations aisées (voir la vidéo très explicite à ce sujet ci-dessous). Le contact avec le visage reste malgré tout agréable grâce à l’emploi de pièces d’uréthane souple.

Un système Roll-Off innovant

Ceux qui veulent aller plus loin dans le confort optique pourront opter pour une version « Race-Ready » des Oakley AIRBRAKE MX. Elle embarque en effet un système anti-saleté de type Roll-Off : bien connu des amateurs de tout-terrain, ce genre de kit se compose d’une bande transparente montée sur rouleaux, placée en face du champ de vision. Il suffit de la dérouler d’un rapide mouvement quand elle est trop maculée de boue pour retrouver une transparence parfaite. Mais ici, le système présente plusieurs améliorations par rapport à ce qu’on trouve ailleurs. Il se révèle ainsi beaucoup plus haut que ses concurrents, pour une plus grande surface exempte de projections de terre. De même, la bande évolue sur deux de fils transparents, lesquels jouent un rôle anti-friction, prévenant toute adhérence intempestive, surtout en conditions humides. Une technique maline issue de l’expérience de la marque en compétition qui permet d’éviter la rupture du film, toujours gênante en conditions de course… Pour ceux qui le préfèrent, des traditionnels tear-offs sont disponibles (sept sont d’ailleurs livrés de série).

Les Oakley Airbrake MX, un produit de rupture

Multipliant les avancées technologiques, le masque cross Oakley Airbrake MX apparaît comme un produit de rupture, c’est à dire qui remet en cause la légitimité des modèles haut de gamme actuels du marché des lunettes TT. Et si cela ne suffit pas pour vous à justifier leur tarif, Oakley dispose d’un dernier argument : la durée de vie. Leurs différents composants se révèlent tous remplaçables. En cas d’usure de l’une des pièces, il ne sera pas nécessaire de renouveler intégralement l’investissement. De quoi amortir le masque tout-terrain Oakley Airbrake MX sur le long terme…

> Voir les masques cross Oakley AIRBRAKE MX disponibles chez Motoblouz

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.

Echangez avec notre communauté !

3 commentaire(s)

Ajoutez le votre
  1. CrossMx-Shop 18 février, 2014 at 15:15 Répondre

    Pour une protection supérieure, le casque est indispensable, il permet
    d’atténuer les difficultés au visage, au menton et à la mâchoire
    inférieure.

Loading Facebook Comments ...