Shoei NXR, le remplaçant du XR-1100 arrive !


Nous avons eu l’opportunité de manipuler et d’enfiler le nouveau Shoei NXR au Salon de la Moto de Paris. Un rapide aperçu qui nous permet de dresser un portrait synthétique de la nouvelle tête de pont sport-touring de Shoei !

« La simplicité est la sophistication suprême » : c’est par cette maxime de Leonard de Vinci que Shoei résume la philosophie du NXR, le nouveau prétendant au titre de casque sport/touring de la gamme du Japonais. Et effectivement, du fait de cette orientation sportive, le Shoei NXR s’en remet à une certaine sobriété côté dotation quand certains concurrents multiplieront les accessoires. Ici, pas d’écran secondaire fumé, réservé au casque intégral purement routier de la marque, le GT-Air, mais davantage de confort que sur le fleuron racing de la marque, le X-Spirit II.

Le Shoei NXR, un casque routier et sportif

Les technologies fondatrices de la réputation du fabricant répondent en revanche bien à l’appel, en particulier question sécurité : le futur remplaçant du Shoei XR-1100 (dixit L’Équipement.fr) dispose ainsi d’une calotte en AIM, le matériau de la marque qui superpose différentes couches de fibres organiques et composites pour atteindre un niveau de rigidité optimal. Fin du fin, celle-ci est disponible en quatre tailles, qui permettront de garantir un poids plus mesuré ainsi qu’un gabarit raisonnable aux plus petites têtes. Il revendique au passage un poids plutôt bien placé de 1 300 g en taille M.

Pour l’amortissement, Shoei a équipé le NXR d’un calottin composé de plusieurs natures de polystyrène aux densités variées, adaptées à la zone du crâne qu’elles protègent. Autre atout en cas d’accident, le système destiné à faciliter l’extraction du casque, l’EQRS (pour Emergency Quick Release System), trouve aussi sa place sur le NXR.

La ventilation en force

Question confort, le Shoei NXR confirme sa vocation sportivo-tourisme avec un système de ventilation complet reposant sur dix prises d’air (4 entrées, 6 extracteurs). une bonne ventilation est en effet indispensable pour évacuer l’humidité dès que le rythme s’accélère… Les mousses intérieures se révèlent pour leur par intégralement détachables et lavables, ce qui n’est plus une caractéristique exceptionnelle de nos jours, contrairement aux « ear pads« , des coussinets de mousses utilisable pour optimiser l’isolation acoustique. Un plus sur les longs trajets ! Le Pinlock, solution anti-buée la plus performante à ce jour, est livré de série. Nous avons apprécié que l’enfilage soit facilité par le décrochement dans le dessin de la calotte de chaque côté du casque, rendant l’ouverture moins étroite.

Disponible dès le printemps 2014

Affichant une finition conforme aux standards Shoei, dynamique par ses lignes et suffisamment polyvalent pour séduire une large frange de motards, le Shoei NXR devrait remplacer efficacement le XR-1100, voué à disparaître du catalogue.
Disponible au printemps 2014. Tarif annoncé : de 429 à 529 €

À lire également : Déco Replica Marquez pour le Shoei NXR Black Ant

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.

Echangez avec notre communauté !

2 commentaire(s)

Ajoutez le votre

Loading Facebook Comments ...