Casque Icon Airframe Statistic, votre crâne en chiffres


Joli, statistique et un rien provocateur… C’est l’étrange bilan qu’on peut dresser après un rapide examen du casque moto Icon Airframe Statistic, une nouveauté accidento-didactique du fabricant Américain. Motoblouz vous le présente !

Le Icon nouveau est arrivé… Parmi les modèles de la collection 2015 bientôt référencés chez Motoblouz, un casque a attiré notre attention plus que les autres, ce qui n’est pas une mince affaire vu que les produits de l’Américain s’avèrent pour le moins tape-à-l’œil…

En l’occurrence, sur le casque Icon Airframe Statistic, c’est moins la déco flashy de cet intégral fibre que son « contenu informatif » qui nous a marqué. Comme son nom l’indique, elle affiche sur un fond sombre texturé par les fibres une série de pourcentages qui peuvent paraître un peu obscurs de prime abord. En fait, chacun représente la probabilité que la zone concernée du casque soit soumise à un choc en cas de chute.

Icon Airframe Statistic : Des stats sur votre casque

Icon ne sort pas ces chiffres de son chapeau. Ils proviennent d’une étude, célèbre outre-Atlantique, baptisée « Hurt report », du nom de son auteur principal, le professeur Harry Hurt (un nom prédestiné, hurt signifiant « blessé » en anglais). Élaborée au tout début des années 80, elle liste les principales causes de chute des motocyclistes. Si certains ne les jugent pas de première fraîcheur du fait de l’âge de cette étude, ces chiffres éclairent malgré tout la protection offerte par un casque intégral sous un jour original.

On découvre ainsi sur le Icon Airframe Statistic que le sommet du crâne est assez peu exposé aux impacts puisque seulement 0,4 % des chocs sont susceptibles de toucher cette partie du casque. Au contraire, la mentonnière est indéniablement la partie la plus encline à se rendre utile en cas d’accident , avec 34,6 % de « chances » qu’elle soit mise à profit. Une donnée qui confirme que cet élément de protection manque terriblement aux casques jet…

Une déco provocatrice et didactique…

Autre donnée d’importance : l’écran n’est bien sûr pas gravé d’un pourcentage, mais il reste par élimination la seconde zone la plus exposée. Plus étonnant, le flanc droit du casque est légèrement plus soumis aux risques, avec 1,9 % de chances supplémentaires de jouer un rôle protecteur que le flanc gauche (42 % contre 43,9 %). Une valeur liée au sens de circulation ?

Avec cette déco provocatrice qui change des déco Réplica, Icon rappelle non sans auto-dérision qu’une chute est toujours possible, et qu’un bon équipement n’est pas à négliger. Rien qu’on ne sache déjà, mais il est toujours bon de le rappeler, et l’occasion d’en débattre avec les curieux se présentera souvent aux propriétaires du Icon Airframe Statistic !

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.

Echangez avec notre communauté !

Aucun commentaire

Ajoutez le votre

Loading Facebook Comments ...