Sous-vêtement DXR Fresh : Le T-shirt moite, c’est du passé !


Si vous considérez que la transpiration est un obstacle au plaisir que vous prenez à moto, surtout quand il fait chaud, alors le t-shirt thermique DXR Fresh devrait vous intéresser ! Présentation en avant-première.

Il suffit parfois d’un détail pour transformer une sortie à moto. Un détail comme le t-shirt DXR Fresh, par exemple… Cette nouveauté de DXR, la marque textile de Motoblouz n’est autre qu’un sous-vêtement thermique au même titre que l’ensemble Warmcore que j’avais essayé dans des conditions hivernales extrêmes (à mon échelle de motard lambda !) La différence, c’est que le DXR Fresh est spécialement étudié pour les hautes températures : quand ça chauffe dehors parce que le thermomètre est au plus haut, ou dedans parce que vous vous dépensez sans compter au guidon, par exemple sur piste.

Un sous-vêtement technique ultra-léger…

Au premier contact, vous serez sans doute surpris par la légèreté de ce t-shirt technique. Fabriqué dans un textile très élastique, vous pourrez constater que vous ne le sentez pas quand vous le portez ! Il n’exerce aucune pression sur votre buste, et le Fresh s’oublie aussi vite qu’il est enfilé. Excellent point pour l’agrément du tissu, et ce quelle que soit votre morphologie. Preuve en est, il n’est disponible qu’en une taille qui conviendra à tous !

… et au séchage ultra-rapide

Mais là n’est pas le principal intérêt de ce t-shirt. La fibre de polypropylène qui entre dans la fabrication du DXR Fresh lui permet de très bien gérer votre humidité corporelle – jolie périphrase pour parler de transpiration ! Hydrophobe, elle évacue directement cette dernière, ce qui vous donne la sensation d’être toujours sec, là ou un t-shirt traditionnel en coton serait imbibé comme une serpillière, au détriment du confort. L’agrément est immédiat, mais également à retardement puisque quand le thermomètre baissera, vous êtes sûr de ne pas vous refroidir à vitesse grand V. Et puis qui dit transpiration évacuée dit également plus de mauvaises odeurs et un séchage rapide quand vous le laverez. Attention tout de même, ce tissus est assez fragile. Évitez de le frotter aux velcros de votre blouson et de jouer avec votre chat quand vous le portez !

DXR Fresh : L’avis du pistard !

J’ai demandé son avis à Joffrey, développeur chez Motoblouz et accessoirement contributeur sur #EnjoyTheRide et fondateur de pistards.com. Joff a eu l’opportunité de tester le t-shirt DXR Fresh pendant une session piste juste avant qu’il soit lancé sur Motoblouz. Son avis a confirmé ce que l’équipe chargée du développement produit a pu m’expliquer auparavant :

« Le Fresh Top, on ne le sent pas du tout, autant par son poids plume que par l’élasticité extrême du tissu, qui fait qu’il ne te comprime pas, ce qui est appréciable quand on est dans l’effort comme sur piste. Et puis bien sûr, quand on transpire, ce t-shirt est instantanément sec, ce qui améliore l’agrément. C’est toujours ça de moins à se préoccuper quand ton esprit doit se concentrer sur la piste ! Je l’ai rapporté tel quel à l’équipe de développement, dans un sac plastique, et on vous le confirme, personne n’a tordu du nez : pas de fermentation, donc pas de mauvaises odeurs ! Pour que le bilan soit parfait, il m’aurait simplement fallu une version manches longues, plus facile à enfiler sous la combinaison, donc je tanne Laurence (responsable produits DXR) pour qu’elle en prévoie une… Mais sinon, sur route ou piste, le DXR Fresh, c’est du tout bon. »

Pour les motards et plus largement pour les sportifs

Cette respirabilité légitime donc de le porter à n’importe quelle saison, puisque même en hiver, on n’est jamais à l’abri du coup de chaud, suivi à plus forte raison qu’en été par un risque de coup de froid… Mais il ne vous isolera pas (ou très peu) donc il faudra le doubler d’un polaire – Le Warmcore sera plus dans son élément dans ce cas de figure. Encore une chose : vous pouvez utiliser le t-shirt technique DXR Fresh quel que soit le sport que vous pratiquez, du moment que vous transpirez !

Bref, un concentré de bonnes nouvelles à laquelle s’ajoute son prix de vente qui passe sous la barre des 20 €.

Photos O3Z et SH

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.

Echangez avec notre communauté !

Aucun commentaire

Ajoutez le votre

Loading Facebook Comments ...