KYT, la marque de casques moto qui monte !


Des nouvelles marques de casques, il en apparaît souvent. Mais le débarquement de KYT sur le marché français mérite qu’on s’y intéresse. Avec sa grosse force de frappe, la marque italo-indonésienne promet en effet des produits vraiment sympa !

KYT (prononcez Kaïte), si vous êtes fan de MotoGP, vous connaissez peut-être. Le logo de la marque figure en effet sur les casques de quelques-uns des pilotes qui tournent en MotoGP et en Moto 2, à l’instar d’Andrea Iannone et de Simone Corsi. Sans oublier Aleix Espargaro, que j’ai pu rencontrer lors de la soirée de présentation organisée par l’importateur français de la marque en début de semaine. Le pilote Suzuki Ecstar, qui chausse depuis le début de la saison un casque racing estampillé KYT, est venu parler de sa contribution au développement du KR-1, le haut de gamme racing.

KYT, l’artillerie lourde en termes de fabrication

Née en 1988 en Indonésie, où – j’ai pu m’en rendre compte – elle se taille la part du lion sur le crâne des usagers de deux-roues, KYT sort de ses usines locales plus de 20 000 casques par jours ! Avec de tels volumes, le fabricant peut se permettre de concevoir et produire chacune des pièces qui composent ses casques. Pas de sous-traitant, un gage de qualité, de régularité des approvisionnements, et ainsi des prix maîtrisés pour le client – vous, quoi !

Si bien que certains fabricants européens confient carrément leur fabrication à ses lignes de production… Dont Suomy, avec qui KYT a noué un partenariat en 2014. Dans un échange de bons procédés judicieux, l’Italien développe pour elle des casques haut de gamme, et l’Indonésien met à disposition un outil de production monstrueux. Les concurrents milieux/haut de gamme ont du souci à se faire dans les années à venir ! Voilà pourquoi les plus perspicaces d’entre vous auront noté une étrange ressemblance entre les lignes du SR Sport, le casque racing de Suomy, et celles du KYT KR-1…

Le KYT KR-1, testé sur le terrain par Aleix Espargaro

Comme nous le confiait Aleix Espargaro, il a eu l’occasion d’éprouver son casque cette saison. À défaut de prendre tous les départs, ses quelques chutes lui ont en effet permis de se rendre compte que son casque se montre protecteur ! Le pilote MotoGP numéro 41 a ajouté que le modèle qu’il portait en course était étroitement dérivé du modèle de série. « Pas de buée, pas de fuite de l’écran », nous a-t-il assuré !

Le KYT KR-1 a par ailleurs fait l’objet d’un travail en soufflerie pour optimiser la circulation des flux d’air autour de sa calotte. Idem pour les prises d’air frontales, étudiées pour offrir un débit important en vue de rafraîchir l’intérieur de façon homogène.

Le plein de nouveautés pour 2017 !

Et alors, il coûte combien ce KR-1 ? Comme vous pourrez le constater, les produits KYT sont déjà disponibles chez nous. Mais le plus costaud est sur le point d’arriver – dont le haut de gamme racing abordé ci-dessus, ainsi que le Thunder Flash, l’autre nouveauté sportive de KYT pour 2017, et le NF-R, casque sport-tourisme en fibre tri-composite bien sympa. Du coup, pour les spécifications complètes et les tarifs, rendez-vous après le salon !

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.

Echangez avec notre communauté !

Aucun commentaire

Ajoutez le votre

Loading Facebook Comments ...