Pantalon moto Dexter DXR Relax : L’essai complet


Pluie, froid, vent… L’hiver bat son plein. C’est dans ces conditions idylliques que nous avons testé de façon intensive sur plusieurs semaines le pantalon moto Dexter DXR Relax. Notre verdict !

Premier constat, le pantalon Dexter DXR Relax semble être un vêtement plutôt taillé pour la mi-saison puisqu’il est dépourvu de doublure isolante. Mais il s’accommode malgré tout de trajets de plusieurs heures au cœur de la mauvaise saison grâce à son effet coupe-vent efficace, qui lui permet de revendiquer un confort bien supérieur à celui d’un jean en la matière.

Mais c’est indéniablement en termes d’étanchéité que le DXR Relax de Dexter nous a le plus impressionné. Après un trajet de 250 km sous une pluie intense et continue, composé pour l’essentiel d’autoroute (beurk !), il n’a pas failli à la tâche et nous sommes bien arrivés sec à destination. Une prestation à saluer au regard du prix de vente du DXR Relax.

Dexter DXR Relax : Bluffant d’étanchéité

Et si vous craignez que cette étanchéité soit un handicap quand le thermomètre grimpe, jetez un œil aux photos ci-contre : outre les capacités respirantes de la membrane, Dexter a prévu au niveau des cuisses deux zips d’aération. Si la circulation de l’air qu’ils génèrent sera probablement un peu légère au cœur de l’été, le flux permettra au moins de renouveler l’air et de chasser l’humidité dégagée par l’épiderme.

Un bon niveau de protection

Mais la marque du Président de la République ne s’arrête pas là. Ainsi, le Dexter DXR Relax avance un bon niveau de protection. Il cumule ainsi une paire de coques certifiées CE au niveau des genoux avec deux mousses (mais non homologuées) sur les hanches. De quoi assurer un niveau de sécurité similaire à ce que propose la concurrence à des tarifs bien supérieurs. Les quatre accessoires disponibles de série n’occasionnent aucune gêne, même sur les longs roulages, leur souplesse les honore. La hauteur des coques aux genoux peut être ajustée sur quelques centimètres.

Ergonomique et pratique

Comme pour la coupe, la configuration générale se rapproche de celle d’un jean conventionnel avec un zip braguette, qui cache un rabat avec la membrane étanche. Une agrafe associée à un bouton pression assure la fermeture de la ceinture. Les capacités d’ajustement ne concernent que le bas des jambes, mais Dexter n’a pas fait les choses à moitié dans ce domaine avec pas moins de trois pattes velcro de chaque côté, qui permettent de moduler le serrage en fonction de votre morphologie, ou de la forme de vos bottes. Pratique.

Un pantalon moto bien pensé et discret

De même, le pantalon moto Dexter DXR Relax embarque six poches (deux poches mains, deux à l’arrière et deux poches latérales Cargo), autant dire que vous ne risquez pas d’être à l’étroit question place, et clés ou paquet de mouchoir y logeront aisément (restera simplement à se rappeler où ils sont rangés !) Finalement, seul manque un zip de connexion à la taille, pour ceux qui disposent d’un blouson Dexter : même si au quotidien peu l’utilisent, c’est un plus sur long trajets pour le confort et la sécurité.

Dernier argument et non des moindres, avec son coloris noir, le pantalon Dexter fait preuve d’une sobriété idéale pour rouler tous les jours, quelle que soit l’esthétique de votre blouson ou veste, et se révèle de fait peu salissant. Et en dépit de cette discrétion, il reste visible même dans les mauvaises conditions météo grâce à des inserts réfléchissants.

Isolation6.5
Étanchéité10
Ventilation6
Protection6
Coupe9
Aménagements (ajustement, poches, etc.)7.5

Notre avis : Simple mais efficace

Caractéristique des produits Dexter par son positionnement tarif/prestation, le pantalon DXR Relax nous a convaincu. Simple mais fiable dans toutes les circonstances, il constituera sans aucun doute une bonne surprise pour la majorité des motards. Avec le pantalon moto Dexter DXR Relax, on en a pour son argent.
7.5

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.

Echangez avec notre communauté !

1 commentaire(s)

Ajoutez le votre

Loading Facebook Comments ...