Essai longue durée : Pantalon DXR Relax


Le pantalon DXR Relax se destine aux “routards” et s’inscrit dans la lignée des produits de la marque : efficace, à prix abordable, et sans superflu.

Lorsque j’ai commencé ce test, toutes les conditions étaient réunies pour aller titiller ses limites de ce pantalon. 10 000 km de route à travers l’Europe en mai et dans les Alpes et en Corse en juin, avant de finir par un tour de France quasi-complet… Et à l’arrivée j’ai été totalement bluffé : il est confortable, polyvalent, et il donne un vrai sentiment de sécurité. Pas mal du tout pour un pantalon vendu à peine 100 euros !

Un pantalon confortable, qui se prête au voyage

Le DXR Relax est bien un vrai pantalon et non pas un sur-pantalon, et une de mes premières questions était de savoir si l’intérieur en mesh serait agréable porté à même la peau. Le premier contact est un peu particulier, et très différent d’un jean par exemple. Mais le DXR Relax sait se faire oublier dès les premiers kilomètres. Même lorsque j’ai traversé la Pologne du nord au sud et une bonne partie de la République Tchèque en une seule journée, le DXR Relax a toujours été confortable.

La coupe de ce pantalon est droite, ajustée, et le taillant est bon. L’ajustement aux chevilles est parfait et lui permet sans aucun problème de passer au-dessus des bottes. Les poches ont le mérite d’être bien placées, mais je n’y mets jamais grand chose… Je ne voudrais pas risquer que la clé de mon appartement me transperce la peau en cas de glissade.

Le pantalon DXR Relax : un choix polyvalent

Le pantalon DXR Relax s’est parfaitement adapté à tout ce que je lui ai fait subir. Pluie berlinoise, grand soleil des Hautes-Alpes, matinée fraîche au fin fond de la République Tchèque… La membrane étanche résiste bien à la pluie et au vent.

Cette polyvalence permet au DXR Relax d’être bon dans la plupart des situations. Mais s’il fait trop froid vous ne pourrez pas compter sur une doublure thermique : il n’y en a pas. Pour supporter les 5 petits degrés du printemps polonais, mon sous-pantalon technique m’a été d’un très grand secours.

Quand le thermomètre commençait à grimper un peu trop haut sur les routes de Corse, j’ai vraiment apprécié les aérations zippées sur les cuisses. Elles permettent de faire circuler un peu d’air dans le pantalon, même si leurs dimensions sont un peu trop timides à mon goût.

Une bonne impression de sécurité

Fort heureusement, mes voyages se sont très bien passés ! Je n’ai donc pas testé la résistance à l’abrasion de ce pantalon mais je me suis toujours senti en sécurité. Le textile semble très résistant, il est intact malgré mon utilisation intensive.

Les coques de protection de genoux (niveau 2) sont parfaitement bien placées et ajustables. Le DXR Relax dispose même de protections en mousse aux hanches (donc non homologuées), que l’on pourra aisément remplacer par des coques plus sérieuses.

Les quelques inserts rétro-réfléchissants augmentent un peu la visibilité du motard, sans non plus nous transformer en cône de Lubeck.

 

Confort9
Sécurité8.5
Gestion de la chaleur7.5
Isolation8.5
Imperméabilité10

Un bon pantalon simple et efficace

Le pantalon DXR Relax est fidèle aux habitudes de la marque : très bon rapport qualité/prix, efficace et sans superflu. C'est un très bon choix que je conseille aux motards souhaitant faire un premier investissement dans un pantalon capable de les accompagner en balade ou en voyage. Il devra être associé à un sous-pantalon technique pour pouvoir affronter les températures les plus fraîches.
9

Partagez cet article

facebook-profile-picture

Le Motarologue

Motard, remonteur de file certifié niveau 4 et spécialiste de l'interfile parisien. Je roule tous les jours, par tous les temps, parce que je suis complètement maso et j'aime ça ! Dès que j'ai 5 minutes et suffisamment d'essence, j'enfourche mon V-Strom pour quitter le béton parisien. Je poursuis inlassablement cette sensation unique, que l'on ressent lorsqu'on s'enferme sous son casque et qu'on bouffe de la borne jusqu'à plus soif !

Echangez avec notre communauté !

Aucun commentaire

Ajoutez le votre

Loading Facebook Comments ...