Didier World Tour : À scooter en Europe du Nord


Première étape du périple de Didier en scooter autour du Monde en LML. Notre aventurier atteint l’Europe du Nord, où il rencontre ses premières difficultés : une météo vraiment hostile, qui le conduit même à tâter du bitume…

Le tour du monde en moto ? Didier Vacher va plus loin : cet aventurier hors norme se lance en effet dans un périple d’un an au guidon d’une réplique de scooter Vespa, pour le meilleur et pour le pire ! Le Didier World Tour, une aventure à suivre mois après mois sur le blog de Motoblouz.

Quand nous avons quitté Didier (ou plutôt l’inverse), le scootériste sponsorisé par Motoblouz s’acheminait vers la Belgique. Une semaine après le départ, son scooter totalisait déjà 2 500 km, une distance loin d’être ridicule pour le petit deux-roues au vu de son chargement et d’une vitesse de pointe modeste. Didier atteint alors le Danemark, où il fait étape, avant de s’embarquer dans un ferry qui le conduira sur la côte Norvégienne.

La neige, invitée surprise du Didier World Tour

Le débarquement en Norvège coïncide avec ses premières difficultés : il est en en effet rapidement confronté à une météo neigeuse, qui l’empêche d’avancer à son rythme. À Trondheim, il fait connaissance du président d’un club de scooter local, le TOSK, qui l’aide à établir un nouvel itinéraire, grâce auquel il pourra reprendre la route en contournant les pires conditions météo.

En dépit de ces précautions, la progression est vraiment lente : la neige impose une vitesse de croisière oscillant entre 10 et 20 km/h… Pas de quoi battre des records de distance à la journée ! Quand la neige se retire des paysage, le verglas prend le relais. Lors d’une pause un peu avant Storlien (Suède) en vue de prendre une photo, il glisse sur le parking et tombe. Didier reste extrêmement vigilant quand il reprend la route, mais malgré tout, il chute par deux fois à 60 km/h ! Heureusement, le scootériste s’en sort indemne, tout comme sa monture, qui ne souffre d’aucun dégât. Une chance !

Stockholm : La prison ferme pour Didier !

Cette succession de difficultés incite Didier à commander des pneus hiver, qui offriront un bien meilleur grip sur les sols glacés. Il doit patienter jusqu’au mercredi 23 à Lulea que cette monte salvatrice lui soit livrée. On ne circule pas impunément sur les routes de l’Europe du Nord ! Mais finalement, lorsqu’il récupère ces pneus cloutés, les conditions météo sont bien meilleures. Il décide de ne pas les faire monter, et reprend le chemin de plus belle à travers la Suede. Notre aventurier en LML Star 200 passe Stockholm, Västerås et Eskilstuna, cités suédoises incontournables.

Ce pays, qu’il écume en tous sens, n’est pas une destination anodine pour le Français. Ses deux fils y sont établis, et c’est donc l’opportunité pour lui de leur rendre visite et de passer quelques jours en leur compagnie. La Suède constitue également la destination finale de la première partie de son périple : il redescendra ensuite vers sa terre natale, via le Danemark, l’Allemagne, les Pays Bas et la Belgique.

En attendant, il s’autorise quelques étapes pour le moins exotiques, à l’instar d’une nuit dans une ancienne prison reconvertie en hôtel, le Långholmen Hotell de Stockholm, ou d’un séjour au Jumbo Stay, un hébergement aménagé dans un Boeing 747.

Prochain épisode à suivre très bientôt sur le blog Motoblouz.com !

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.

Echangez avec notre communauté !

Aucun commentaire

Ajoutez le votre

Loading Facebook Comments ...