Interview : Arnaud Demeester vers son 20ème Touquet


visuel__itv_arnaud_demesteer_ETR

Arnaud Demeester va s’attaquer en 2015 à son vingtième Touquet. Mais le Nordiste, qui s’est associé à Sherco cette saison, nourrit des ambitions à long terme… Le pilote sponsorisé par Motoblouz nous en dit plus dans une interview exclusive !

Si vous vous intéressez aux courses de sable cette année, il ne vous aura pas échappé qu’Arnaud Demeester avait changé d’écurie. Célèbre pour ses sept victoires à l’Enduropale du Touquet, le Sandman comme il est surnommé dans le milieu a quitté Yamaha, son team historique, pour s’investir aux côtés de Sherco.
Soutenu par Motoblouz cette saison, le pilote cross dunkerquois a répondu à nos questions !

L’année a bien commencé pour toi, avec un top 15 à Berck et un top 10 à Loon. Est-ce que ces résultats correspondent à tes attentes ?

Ça ne fait que deux mois que je roule pour Sherco, et un top 15 dès le début de notre partenariat était plutôt encourageant. On a donc poursuivi notre travail sur la moto, ce qui nous a permis d’arriver huitième à Loon Plage, ce dont je suis très content, surtout avec un 300 cm³ deux-temps !

Comment expliquer ton passage de Yamaha à Sherco cette année ?

Yamaha est mon partenaire historique, mais j’ai eu la possibilité de collaborer avec Sherco sur le développement d’une nouvelle moto, une opportunité d’avancée pour la marque et un challenge intéressant pour moi, qui nous fera travailler main dans la main pendant plusieurs années ! Et puis pour le Touquet 2015, je souhaitais à tout prix courir sur une moto 2-temps.

Pour quelle raison ?

2015 est une date spéciale dans l’histoire du Touquet : ça fait quarante ans que la plus célèbre des courses de sable existe. Et en ce qui me concerne, ça fera tout juste 20 ans que j’y aurai remporté ma première victoire, au guidon d’une machine 2-temps !

Qu’est-ce qui motive ton partenariat « longue durée » avec Sherco ?

Avec Sherco, on a une vision commune concernant le développement d’un team pour le sable d’ici quelques années… Je vais donc dans un premier temps courir pour optimiser la moto, puis je rechercherai un ou deux jeunes pour piloter au sein de ce team. Mon but, c’est de parvenir à faire monter une Sherco sur le podium de l’enduro du Touquet d’ici quatre ou cinq ans ! Dans le même temps, je pourrai aider à mettre au point la gamme cross qu’ils sont sur le point de proposer à la vente d’ici un an.

Quels sont concrètement tes objectifs pour l’Enduropale du Touquet, en début d’année prochaine ?

Pour 2015, mes objectifs sont différents des années précédentes. Je ne cherche plus une place de podium. Je veux rouler en deux-temps comme il y a vingt ans, finir la course, faire avancer le développement de la moto, et en même temps me faire plaisir. Avec, idéalement une place dans le top 15, mais ce n’est pas une fin en soi. J’ai 41 ans, je n’en ai plus 20, et ce serait déjà vraiment pas mal !

Niveau équipement, quelles sont tes préférences ?

Aujourd’hui, je recherche moins du sponsoring avec un équipement « imposé » par contrat que du confort et de l’efficacité. Je choisis donc des produits dans lesquels je me sens bien. Je roule donc avec du Kenny côté équipement pilote, et je suis un abonné Shoei question casque, simplement parce que c’est de la qualité. Pour la même raison, je préfère les bottes Gaerne (vraiment super) et les lunettes Scott. Et d’ailleurs, toutes ces marques sont disponibles chez Motoblouz.com !

Photos Zoll photographie

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager avec vos amis en utilisant les boutons suivants :

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.

Echangez avec notre communauté !

5 commentaire(s)

Ajoutez le votre
  1. Suivez Arnaud Demeester pendant l'Enduropale du Touquet avec Motoblouz ! 19 janvier, 2015 at 18:02 Répondre

    […] Comme il nous l’expliquait dans une interview exclusive, Arnaud ne chasse pas le podium en 2015. Sa participation au guidon d’une Sherco 2-temps ressemble d’ailleurs davantage à un clin d’œil à ses premières courses qu’à la recherche de performances brutes. Et nul doute que le pilote prendra le départ avec une certaine émotion, étant donné la portée historique de cette course pour lui ! […]

  2. Enduropale du Touquet 2015, Motoblouz sponsor et partenaire 5 janvier, 2015 at 18:45 Répondre

    […] Et comme nous sommes nous aussi basés dans le Nord-Pas-de-Calais, il nous paraissait inévitable de ne pas soutenir des pilotes. Nous apportons donc notre soutien à Aymerick Dupont, espoir de l’Enduropale Junior, ainsi qu’à Arnaud Demesteer, pour qui cette édition aura un goût particulier, comme il nous l’expliquait pendant son interview exclusive. […]

Loading Facebook Comments ...