VOTRE CASQUE MOTO, ÉQUIPEMENT PROTECTEUR


Coupons court au mythe d'emblée: fibre ou matériau injecté, le bilan en termes de protection est le même, certification ECE 22.05 oblige! La technologie ayant fait son chemin, les chocs sont aussi bien encaissés par le premier et le deuxième, mais chacun dispose d'avantages spécifiques. Définie dans la norme ECE 22.05, la protection repose pour beaucoup sur les capacités d'amortissement du calotin interne.

CALOTTE INJECTÉE : BUDGET MAÎTRISÉ

Oubliez les premières calottes en ABS, dont la fiabilité laissait à désirer... Les “injectés” modernes n’ont rien à envier question protection à leurs homologues en fibre. Le plastique (en général du polycarbonate) est injecté dans un moule sous haute pression, un procédé industriel qui autorise au casque moto de ce type un prix plus compétitif. Ce matériau bénéficie d’un vernissage final anti-UV pour une série de vie allongée. Parfois, la calotte injectée se voit renforcée (armée de fibres).

Un casque intégral avec calotte injectée

CALOTTE EN FIBRE : UN AVANTAGE DE POIDS

UNe calotte en fibre brute

Souvent travaillée à la main, la fibre revêt une dimension artisanale qui explique son sur-coût. Mais le jeu en vaut la chandelle: plus légers que les casques à calotte injectée, ils vous assureront de fait un confort plus grand. La calotte en fibre réunit en général plusieurs matériaux, choisis parmi la fibre de verre, le kevlar, le carbone, et le Dyneema. Autre avantage, elle s'avère souvent disponible en plusieurs tailles de calotte, pour un casque moto correctement proportionné.

FIBRE DE CARBONE : LÉGÈRETÉ RECORD

Matériau exclusif par excellence, le carbone "pur" appartient à la catégorie des fibres, et mériterait donc d'être cité dans le paragraphe ci-dessus. Néanmoins, sa haute technicité de mise en oeuvre et sa légèreté record nous ont incité à le classer à part! Initialement réservé aux casques moto intégraux niveau compétition (plusieurs fabricants revendiquent le titre de pionnier en la matière!), le carbone se retrouve maintenant sur des casques jets, et même des modulables !

Un casque sport en carbone

CALOTIN INTERNE : LE FACTEUR D'AMORTISSEMENT

Le calottin en polystyrène d'un casque racing

Alors que la calotte externe encaisse et répartit l'onde de choc en cas de chute, l'essentiel de l'amortissement est assuré par le calotin interne en polystyrène expansé (ou EPS). Les casques les mieux dotés en la matière proposent plusieurs qualités de polystyrène, aux propriétés d'amortissement différentes selon la zone de la tête qu'ils protègent : ce sont les calotins multi-densités. Le calotin intègre également les canaux dans lesquels circule l'air du système de ventilation.

NIVEAU DE PROTECTION : LA NORME ECE 22.05

Dépendant d'un règlement de l'ONU, la norme ECE 22.05 définit des exigences minimales de sécurité auxquelles doivent se conformer tous les casques proposés à la vente en France. Absorption des chocs, déchaussement, dérapages, résistance de l'écran, du système de rétention etc. sont testés d'après un protocole strict et identique pour tous les modèles. Bien sûr, tous les casques moto proposés sur Motoblouz se révèlent conformes à la norme ECE 22.05 et affichent l'étiquette qui permet d'en attester.

Une étiquette ECE 22.05 sur une casque moto neuf

Partagez cet article