COMMENT VOS GANTS MOTO VOUS PROTÈGENT LES MAINS


La route n'est pas sure, alors armez-vous de gants moto protecteurs ! voici les critères à surveiller pour mettre toutes les chances de votre côté question sécurité.

LA PROTECTION CONTRE L'ABRASION

Quelle que soit la vitesse, le frottement contre le bitume peut être à l'origine de dégâts superficiels importants. Le choix des matériaux employés dans la fabrication des gants moto vise donc à limiter au maximum les méfaits de l'abrasion.

Le cuir est souvent cité en exemple pour son efficacité dans ce domaine, pourtant les textiles lui donnent du fil à retordre aujourd'hui, offrant pour certains une résistance comparable. Des empiècements de matériaux d'une grande solidité et des coutures doubles ou triples sur les zones les plus exposées complètent souvent cette dotation.

Une paume de gants moto

LA PROTECTION CONTRE LES CHOCS

Coque de protection de l'articulation des doigts

Les éléments de protection contre les chocs sont souvent ceux qui interpellent le plus visuellement. Coques rigides en matériaux synthétiques, en carbone ou inserts souples, ces accessoires encaissent les impacts, puis répartissent l'onde choc sur une grande surface, limitant les lésions.

En outre, ils améliorent la glisse de la main sur le bitume, et limitent donc les risques de se tordre le poignet sous le poids du corps. Souvent présent au dos de la main et sur les doigts du gant moto, ils trouvent avantageusement leur place à la base de la paume, qui reste l'une des zones les plus exposées.

Qu'il soit en carbone ou en plastique, le renfort rigide de protection des phalanges au dos de la main ne fait pourtant pas l'unanimité. Une partie des spécialistes de l'équipement lui préfère ainsi un bloc de mousse.

En effet, dans certains cas de chute, le bord contondant de la coque peut entailler la peau, voire les tendons extenseurs des doigts, une blessure dont il est difficile de se remettre.

Les gants racing les plus haut de gamme sont donc munis d'un coussin disposés sous la coque pour empêcher ce type de lésion, ou de plusieurs épaisseurs de cuir. Mais un insert en mousse, parfois entaillé pour gagner en souplesse, préviendra également ce souci.

Des gants coqués

D'AUTRES ATOUTS CONTRE LES LÉSIONS

Bridge sur un gant Alpinestars

Certains gants ajoutent à cela des aménagements pertinents destinés à réduire encore les risques. Déjà classique, le bridge, cette petite pièce de cuir qui relie comme un pont l'auriculaire à l'annuaire sur les gants sportifs, protège le plus fragile des deux torsions. La manchette longue améliore pour sa part la sécurité du haut de la main (poignet, début de l'avant-bras). La présence de plusieurs pattes d'ajustement conforte à juste titre le sentiment de sûreté ressenti à l'enfilage d'un gant : il sera d'autant moins sujet à l'arrachement qu'il sera bien assuré !

Partagez cet article