Question de motard : Les gants sportifs, ok en hiver ?


Vous êtes nombreux à nous demander un peu d’aide pour choisir votre équipement. C’est le cas de Pierre, jeune motard qui nous a contacté parce qu’il hésitait entre des gants sportifs et des gants hiver. Nous nous sommes dits que cette question devait traverser l’esprit d’autres motards et qu’il pourrait être utile de publier notre réponse sur le blog. Dont acte !

La question de Pierre :

On m’a conseillé les Furygan Ace Sympatex, je suis encore en hésitation avec les Furygan AFS 18 même si je me dis que les Furygan Ace Sympatex seront sans doute mieux pour la période hivernale durant laquelle je vais passer mon permis. Mais ils me semblent moins protecteurs car ils ont moins de coques même si ils sont CE EPI ce qui est un gage de confiance je pense… Les gants ne sont pas complètement en cuir est ce que cela gêne la protection ?

Privilégiez le confort thermique en hiver

Au quotidien, la plus grosse différence entre des gants sportifs comme les AFS 18 et des gants hiver comme les ACE Sympatex concerne le « feeling » des commandes. Les gants sportifs offrent une souplesse supérieure et leur finesse leur permet d’offrir un ressenti optimal, beaucoup plus agréable à l’usage (voir notre guide d’achat).

Mais en hiver, période d’utilisation de vos gants, le froid et l’humidité sont des obstacles majeurs, catalysés par la vitesse et le vent qui en découle : les doigts s’engourdissent vite, on perd en dextérité, ce qui peut nuire à la réactivité de la conduite. Le mieux reste donc d’opter pour le confort thermique/hydrique, en descendant le curseur du ressenti des commandes en optant pour une paire de gants hiver. À titre personnel, en ce moment, j’utilise une paire de gants bien isolés (car je suis frileux !). Dans mon placard, une autre paire de gants, plus sportifs, attend que les beaux jours reviennent. Les Ace seraient donc parfaits vu sous cet angle. Et il sera toujours temps de vous ré-équipéer plus tard de gants plus légers.

Mais il existe une solution intermédiaire, qui sacrifie une partie du confort thermique pour gagner en finesse : celle des gants mi-saison, seulement équipés d’une membrane étanche et de peu ou pas de doublure isolante. Ils couperont bien le vent, mais avoueront rapidement leurs limites sur longs trajets.

Protection : Les gants hiver suffisants pour la route

En termes de protection, pas d’inquiétude : ces gants sont prévus pour assurer votre sécurité, qu’ils soient fabriqués en textile ou en cuir. La certification en tant qu’EPI l’atteste. Les plus sportifs type AFS multiplient les coques carbone car ils sont prévus pour parer des chutes à très hautes vitesses sur piste. Sur route ouverte, les autres gants cités suffisent amplement. En revanche, veillez bien à ce que la manchette soit longue et qu’idéalement deux pattes velcro assurent le serrage.

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.

Echangez avec notre communauté !

3 commentaire(s)

Ajoutez le votre
  1. Pier JBN 5 juin, 2016 at 20:16 Répondre

    Bonsoir,
    Des gants gore-tex, impecc’ contre le froid et la pluie. J’ai acheté des Rev’it gore-tex que j’ai eu l’occasion d’essayer au mois de février pendant 350 km sous la pluie! Pas froid aux mains et surtout au sec! Les miens ne sont pas trop épais.
    Bonne route…

Ajouter un nouveau commentaire

Loading Facebook Comments ...