Tuto vidéo : Comment changer ses plaquettes de frein moto


Aujourd’hui, l’atelier Motoblouz se penche sur vos freins. Changer ses plaquettes de frein, l’opération se présente périodiquement sur votre moto fétiche, surtout si vous êtes du genre généreux avec le levier de droite. Dans la plupart des cas, c’est une opération que vous pouvez réaliser vous-même à la maison. Suivez les conseils de Nico dans la vidéo ici présente, et le remplacement de vos plaquettes se passera bien !

Qui plus est, pour cette opération, il vous faudra un minimum de matériel. Outre les classiques boites à douilles, tournevis plats et autres clés Torx/BTR, un peu de papier abrasif sera suffisant. L’écarteur de piston vous facilitera grandement la tâche, mais n’est pas indispensable.

Quand changer ses plaquettes de frein ?

Pour savoir à quel moment changer ses plaquettes de frein, le plus fiable reste de contrôler leur état visuellement. Avant tout, tournez le guidon afin d’orienter l’étrier de frein de façon adaptée. S’il reste peu de garniture, c’est qu’il est temps de changer vos plaquettes de frein. Une comparaison avec des plaquettes neuves pourra vous aider à vous faire une idée plus précise de leur état.

L’usure peut également avoir un effet sur le feeling du freinage, et des bruits parasites peuvent se manifester. Si vous percevez ces signes, empressez-vous donc de jeter un œil à vos plaquettes. Dans le pire des cas, des plaquettes complètement usées peuvent même bloquer vos roues, avec l’incidence que vous pouvez imaginer…

Bien choisir ses plaquettes de frein

Choisissez les plaquettes préconisées par le constructeur de votre moto. Le plus simple pour savoir lesquelles conviennent ? Utilisez le sélecteur de pièces Motoblouz en spécifiant le modèle de votre moto dans le formulaire dédié. Dans le sélecteur, cochez « plaquettes de frein » et les plaquettes adaptables dédiées à votre machine apparaîtront !

Notez que les plaquettes racing (carbone, céramique) n’offriront pas un freinage adapté à un usage sur route. Ces pièces dédiées à la piste ne sont en effet opérationnelles que lorsqu’elles atteignent de très hautes températures. Sur route ouverte, même en usage « sportif », vous serez loin du compte, et le freinage ne sera pas efficace.

Éviter les plaquettes de frein qui sifflent

Rien de plus désagréable que les grincements et autres sifflements stridents quand on change ses plaquettes de frein ! Rassurez-vous, une rapide manipulation vous évitera ce supplice. Avant le montage de vos plaquettes de frein, profitez du ponçage de leur surface (voir vidéo) pour passer un rapide coup de papier à poncer (grain moyen) sur les arêtes de la garniture. Reproduisez ensuite l’opération pour chaque plaquette, et le tour est joué ! Attention, cette préparation ne dispense pas du rodage des plaquettes.

Le rodage des plaquettes moto

Vos plaquettes sont montées ? Félicitation ! Pour autant le travail n’est pas tout à fait terminé. En effet, il vous faudra les roder. En d’autres termes, veillez à éviter de freiner trop brutalement sur les premiers kilomètres, sous peine de « glacer » la surface de vos plaquettes et de leur faire perdre de leur mordant. Si la formule 50 freinages à 50 km/h est aujourd’hui peut-être exagérée, faire monter progressivement ses plaquettes en température en allongeant petit à petit la vitesse des freinages devrait vous assurer un bon résultat.

Vous avez d’autres questions ? Posez-les à Nico, qui vous répondra via les commentaires !

 

 

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Nico

Rouler à modo, c'est cool, mais ce que je préfère, c'est mettre les mains dans le cambouis ! Depuis que j'ai ouvert mon premier moteur, la passion ne m'a plus quitté, et j'ai toujours un coffret à douilles sous la main... Chez Motoblouz, je suis l'expert question mécanique, et je transmets mon savoir dans une série de tutos vidéo.

Echangez avec notre communauté !

Aucun commentaire

Ajoutez le votre

Loading Facebook Comments ...