Suivez-nous  :
Guide d'achat

Bien choisir son blouson moto

Cuir ou textile ? Veste ou blouson ? Protecteur, mais à quel point ? Et question conditions météo ? Petit guide pour vous aider à choisir le meilleur blouson moto, ou du moins celui qui répondra le mieux à vos besoins de motard·e. Rien de compliqué, plutôt une multiplicité de petites choses à savoir !

COMMENT CHOISIR SON BLOUSON MOTO

Noyé sous le choix de blousons moto ? Voici quelques pistes pour vous y retrouver plus facilement !

BLOUSON MOTO OU VESTE ?

Blouson et veste moto ont chacun leur vocation. Plus longue et confortable, généralement en textile, très technique et équipée de multiples aspects pratiques, la veste s'adresse surtout aux motard·e·s qui roulent sur longues distances, voire aux adeptes de périples type aventure.

Plus polyvalent grâce à une multiplicité de déclinaisons, le format blouson plaira aussi bien à celles et ceux pour qui la moto est un moyen de transport quotidien qu'aux sportifs ou aux amateurs de balades dominicales.

TEXTILE OU CUIR ?

Matériau noble par excellence, le cuir est réputé pour sa résistance à l'abrasion en cas de chute. Il finit par constituer une deuxième peau en se "faisant" avec le temps. Une matière à la fois protectrice et vivante.

Moins cher, le textile a gagné ses lettres de noblesse. L'évolution technologique en a fait un matériau tout aussi résistant. Le tissu, quasi exclusivement synthétique, pèse également moins lourd et ne se gorge pas (ou beaucoup moins) d'eau en cas de pluie prolongée.

BLOUSON MOTO ET NORMES D'HOMOLOGATION

Régis par la norme européenne EN 17092, les blousons moto modernes doivent répondre à une série de caractéristiques liées à leur niveau de protection : résistance aux chocs, à l'abrasion par impact, la déchirure, etc. L'étiquette d'homologation, qui atteste de la conformité avec cette norme, dispose du logo CE, accompagné d'un pictogramme motard.

Ces infos figurent également sur les fiches techniques Motoblouz. Vous y trouverez aussi la classe du blouson (A, AA ou AAA), qui vous permettra d'avoir une idée du niveau de protection que celui-ci fournit :

  • Classe A : Le niveau de protection "basique", qui assure donc un blouson plus confortable. Idéal pour les basses vitesses et les situations présentant peu de risques.
  • Classe AA : Le niveau de protection intermédiaire avec le meilleur compromis confort/protection.
  • Classe AAA : Le plus haut niveau de protection disponible, avec une incidence notable sur le confort du blouson.
Les trois niveaux prévoient des coques de protection anti-chocs sur les épaules et les coudes.

La norme EN 17092 évalue aussi la stabilité dimensionnelle, c'est-à-dire l'absence de rétrécissement en cas de lavage du blouson, son ergonomie, son ajustement, son innocuité chimique et sa résistance. C'est donc aussi une garantie de qualité et de durabilité de votre équipement !
Bon à savoir également : un équipement conforme à la norme est obligatoire pour passer le permis moto depuis 2013.

CHOISIR LA TAILLE DE SON BLOUSON

Sur Motoblouz.com nous avons mis en place un système simplifié pour éviter les erreurs de taille. Mesurez votre tour de poitrine à l'aide d'un mètre ruban, puis reportez-vous au tableau de correspondance disponible sur chaque fiche de blouson moto.

En fonction de votre mensuration, vous trouverez la taille préconisée par le fabricant pour ce produit. Recoupez avec avis client pour affiner votre choix. Et en cas d'erreur, n'oubliez pas que Motoblouz vous offre le retour de votre produit !

QUEL BUDGET PRÉVOIR ?

Les prix s'échelonnent de moins de 100 € à plus de 1000 € pour un blouson moto très haut de gamme.
Quelques questions bien ciblées peuvent vous aider à y voir plus clair :
Quelle est votre expérience au guidon ? Si vous débutez, le mieux est d'opter pour un blouson textile polyvalent et économique, le temps que vous cerniez mieux vos besoins. Ceux qui savent mieux ce qu'ils veulent peuvent pour leur part se faire plaisir sans risque de mauvais choix !

À quelle fréquence comptez-vous utiliser votre blouson ? Si vous roulez occasionnellement, vos besoins ne seront probablement pas les mêmes que si vous affrontez la route tous les jours, quelle que soit la météo. Le prix du blouson s'en ressentira.

Longs trajets ou courts trajets ? Dans le premier cas, il ne sera sans doute pas superflu d'investir dans un équipement plus haut de gamme, donc plus cher.

Le blouson est-il destiné à un usage spécifique (type rallye-raid, compétition piste, etc.) ? Un produit taillé pour la performance impliquera en général un coût d'achat supérieur.



Exit mobile version