On se lance : Des produits DXR fabriqués en France !


Fabriqué en France

Et si on produisait votre équipement moto en France ? Nous avons décidé de tenter le coup avec une nouvelle gamme de sous-vêtements techniques grand froid DXR, fabriqués à la main dans le Nord (59), tout près du siège de Motoblouz.com. Et si l’idée vous séduit, on fera tout pour poursuivre l’expérience !

Inutile de se mentir : l’équipement que nous portons sur le dos quand nous roulons à moto, s’il est majoritairement imaginé et conçu en Europe, sort bien rarement d’usines locales. Même les marques les plus prestigieuses choisissent leurs unités de fabrication là où la main-d’œuvre coûte moins cher… On peut se morfondre face à ce triste constat et retourner se servir un café pour penser à autre chose. Et on peut aussi agir.

DXR développé en France

Esmeralda, designer pour DXR, à l’œuvre dans le bureau d’étude installé dans nos locaux de Carvin (62)

Initier un mouvement

Dans un contexte où l’origine de ce que nous achetons compte de plus en plus, nous avons décidé d’initier un mouvement dans le milieu de l’équipement du motard. D’abord pour un coup d’essai, à l’échelle de quelques produits DXR, notre marque d’équipement cuir et textile : des sous-vêtements techniques que nous avons imaginés au sein du service de développement DXR, installé dans nos locaux, à Carvin (62), puis que nous avons développés en collaboration avec Lemahieu, une entreprise historique du textile, basée à une vingtaine de kilomètres de là.

Style DXR Vaillant

Étude de style du DXR Vaillant Top. À la recherche du bon choix de couleurs…

« Au Nord, c’était les corons » ! Mais c’était aussi les filatures, un secteur florissant jusqu’à la fin des trente glorieuses. La plupart des usines ont laissé place à des friches industrielles dans les années 80, mais quelques rares ateliers ont su traverser les tourments économiques. C’est le cas de Lemahieu, une entreprise familiale fondée en 1947 par Henry et Suzanne Lemahieu à Saint-André-lez-Lille (59). D’abord spécialisée dans la fabrication de sous-vêtements, la petite structure familiale a su évoluer en s’intéressant tôt aux textiles innovants.

Lemahieu, fabricant français

Fondé il y a 70 ans, Lemahieu a acquis un savoir-faire dans les sous-vêtements grand froid

DXR Vaillant, des sous-vêtements « Origine France Garantie »

En étroite collaboration avec Lemahieu, notre équipe de développement DXR a imaginé la gamme Vaillant, des sous-vêtements techniques spécialement adaptés aux besoins des motards qui roulent l’hiver. Guidés dans le choix des fibres et de la technique de tricotage du textile par l’expertise de Lemahieu, nous avons conjointement élaboré des produits isolants, respirants et autrement plus agréables à porter que les sous-vêtements techniques classiques. Quelques prototypes plus tard, la machine est lancée !

Origine France Garantie

Le logo Origine France Garantie vous assure que le DXR Vaillant a été conçu et fabriqué en France

L’étape qui suit la conception, c’est la fabrication. Tout se passe sur le site de Lemahieu. Une centaine de personnes officie dans les différents ateliers qui voient naître les sous-vêtements DXR Vaillant à partir de simples bobines de fil. Les Vaillant bénéficient ainsi du label Origine France Garantie, qui atteste que le produit n’est pas simplement étiqueté sur le territoire national, mais qu’il est « intégralement produit en France, de la création au produit fini ». Vous voyez, ce n’est pas que du marketing !

Fabrication DXR Vaillant

Un subtile assemblage de fils synthétiques, matière première des sous-vêtements moto DXR Vaillant

Des bobines de fil au sous-vêtement emballé

Dans les ateliers, la technologie le dispute au savoir-faire manuel. Dans un premier atelier très mécanisé, centimètre après centimètre, une impressionnante machine tricote un tube de notre maille spécifique, matière première des sous-vêtements. Après un traitement par chaleur qui thermofixe la maille pour éviter qu’elle ne rétrécisse ultérieurement, le tricot est déroulé et empilé en matelas, puis plus loin coupé en pièces à l’aide d’une machine de coupe automatique. La brodeuse prend le relais ; il suffit de quelques secondes à cette machine pour orner du logo DXR six empiècements textiles simultanément.

DXR fabriqué en France

Broderie automatisée d’un logo DXR sur la poitrine d’un haut DXR Vaillant

Les pièces prêtes à l’emploi transitent par chariot jusqu’à l’atelier confection. Ici, le travail est quasiment artisanal. Les sous-vêtements sont assemblés par une équipe de couturières, qui font naître manches, jambes et plastrons sur leurs machines à coudre, d’un geste précis et sûr. Vous vous en apercevrez dès que vous les aurez en main, leur tour de main expert transparaît dans la finition des sous-vêtements. Du beau travail !

Un à un, les DXR Vaillant passent ensuite sous l’œil aguerri d’un contrôleur qui s’assure qu’ils ne souffrent d’aucun défaut, avant d’être pliés et emballés sur place.

Fabrication DXR Vaillant

La jambe d’un pantalon DXR Vaillant prend forme sous vos yeux !

Les premiers d’une longue série ?

De la technologie, du local, du savoir-faire, de la performance… Ce savant mélange nous stimule et autant vous dire que nous sommes particulièrement fiers de ces nouveautés DXR, plus cohérentes que jamais avec nos valeurs. Néanmoins, seule la réponse de nos clients – je parle bien de vous ! – pourra laisser se profiler l’idée d’une pérennité du concept. Avec, dans nos rêves, une gamme plus large d’équipement moto DXR 100% conçus et fabriqués en France ! Comme nous sommes d’éternels optimistes, nous y croyons dur comme fer.

DXR Vaillant Top

Le sous-vêtement isolant Vaillant Top, nouveauté automne-hiver 2017 – 2018 de DXR, fabriqué en France par Lemahieu

 

> Découvrir les sous-vêtements DXR Vaillant Top et DXR Vaillant Pants

 

DXR Vaillant, focus sur la technologie

Fabriquer en France, c’est bien, mais si le produit n’est pas efficace, quel intérêt ? Rassurez-vous, l’expérience de Lemahieu dans le sous-vêtement grand froid ne laisse pas de place au hasard !

Logo TRIBOTHERMICLe textile des sous-vêtements Vaillant fait ainsi appel à un tricotage dit « Interlock » : deux épaisseurs imbriquées l’une dans l’autre emprisonnent l’air pour une meilleure conservation de la chaleur. Associé à une combinaison précise de fibres synthétiques, ce tricotage donne naissance à un textile baptisé TRIBOTHERMIC, qui présente également des propriétés hydrophobes. Comprenez par là que l’humidité naturellement dégagée par votre corps est évacuée vers l’extérieur. Un comportement bien différent de ce qu’offre un coton générique, qui aura pour sa part tendance à stocker l’humidité et donc à vous refroidir.

Le tricotage particulier de la maille Interlock présente en outre un effet coupe-vent qui renforcera cette aptitude isolante. Il s’avère également étudié pour rendre le sous-vêtement bien extensible, un bon point pour le confort, surtout sur longs trajets. Ajoutez à cette conception des bords-côtes ajustés aux bas des manches et aux chevilles, pour empêcher l’air froid de se faufiler, et vous vous sentez comme dans un cocon !

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.

  • dante0891

    Je vous félicite pour cette initiative, en espérant que ça va marcher :), en tout cas je pense que je vais me pencher dessus pour cet hiver.

    Le petit – mais ce n’est que mon avis est la couleur grise dont je suis pas trop fan.

    Une manche noire du coté du logo serait peut-être plus pertinent ^^ (après c’est aussi un nouveau coût).

    • Sim

      Si chacun y met du sien, aucun doute que ça marchera !

  • Green Cody

    Félicitations pour cette formidable aventure ! Et pourquoi ne pas demander aux clients de Motoblouz pour les associations de couleurs ?

  • William Riviere

    très bonne initiative, continuez

  • Eclair Catalan

    Mon prochain achat de sous-vetement textile ça sera du DXR

  • vr46 dens

    je porte deja blouson et pantalon dxr mais si en plus on me propose du made in france j achette!!!

  • Ska Stef

    Oui à fond avec vous !
    Mais si il y a que les coloris présenter sur la page je pense que vous vous tiré une balle dans le pied ! Ce gris ça va pas du tout ! Et pas le choix il y en a sur tous !
    Perso je pense qu’il faut au moins un modèle noir avec des surpiqures rouge ou autres mais au moins un modèle tout noir !
    Quelque chose ou tu n’a pas l’air d’être en pyjama quand tu te mets à l’aise au resto ou autres !
    Sinon super intéressé par l’idée

  • Crozon

    Excellente initiative qui mérite d’être promue sur les réseaux ! Ce qui va être fait instamment !

  • Jean-Charles Wargnies

    Je suis partant pour un achat le mois prochain… le matériel sera testé le 1er décembre pour les Millevaches

  • bertrand lalanne

    Très bonne initiative , j’adhère totalement à ce projet . Ayant beaucoup d’articles DXR , je continuerai à me fournir avec cette marque .