Essai de la sacoche réservoir DXR Tanker


sacoche réservoir DXR à l'essai

De retour en cette rentrée, en espérant que ton été fut rempli de belles balades ou de longs road trips. De mon côté, je suis allé découvrir les Alpes… Un régal ! J’en ai d’ailleurs profité pour tester la sacoche réservoir DXR Tanker, et je vais te partager tout ce que j’en pense de suite.

Une sacoche de réservoir est tout autant utile pour des voyages au long cours que sur des trajets quotidiens. Elle évite notamment de porter un sac sur le dos. Dans mon cas, je ne la sors que pour les voyages sur plusieurs jours. Elle me sert autant à ranger mon porte-monnaie, mon appareil photo, ou encore mon petit repas et ma petite bouteille de rouge que je dégusterais le soir même lors de mon bivouac. Bah oui !

Spacieuse, mais pas trop

La sacoche réservoir DXR Tanker est une sacoche souple contenant 19L que l’on peut étendre jusqu’à 25L grâce à son soufflet d’extension. Avec moi, elle reste à 19L car au-dessus, elle devient gênante pour conduire. Et puis, plus on en met plus c’est lourd, et moins ça tient. Je reviendrai sur ce sujet un peu plus loin.

Tu y trouveras trois poches extérieures : sur le côté gauche, sur le côté droit et en haut. En plus, tu as une poche transparente sur le dessus. Si tu es le genre de mec ou de nana vintage voire low-tech, tu auras le plaisir d’y glisser ta bonne vieille carte routière. Moi, je m’en sers pour mettre des fleurs que je trouve sur ma route. Oh ça va… !

À l’intérieur, tu as un filet se fermant à l’aide d’un petit velcro qui peut te servir à… je ne sais pas ! Mais certainement à ranger encore d’autres choses.

sacoche réservoir DXR Tanker à l'essai

Pas de sac sur le dos… Pas si vite !

La sacoche réservoir DXR Tanker te permet de ne pas traîner de sac sur ton dos quand tu roules. Par contre, si tu veux t’arrêter manger une glace et que tu as des objets de valeur dans ton sac, tu n’as qu’à la transformer rapidement en sac à dos. Magique ! Tu y laisseras le support magnétique sur le réservoir, qui lui aussi peut accueillir une carte routière dans un insert transparent, et aller lécher ta boule avec ton joli sac DXR sur le dos.

Bon une fois sur le dos, je dois t’avouer que j’avais l’impression de mesurer 1m50. Les deux lanières rembourrées serrées au max, le sac me tombe quand même dans le bas du dos. Je vais devoir bricoler quelque chose pour les rétrécir.

sacoche réservoir DXR et sac à dos !

Ne pas trop charger la mule… enfin, la sacoche réservoir DXR Tanker

Le premier jour, j’étais tout content de charger ma pétoire, et mettre quelques affaires dans cette nouvelle sacoche de réservoir. Ben figure-toi que j’ai eu peur à la première accélération. Un peu trop de gaz, et la sacoche réservoir DXR Tanker me tombe sur les cuisses. On n’est pas rendu ! J’ai l’impression que les aimants ne sont pas très puissants, alors j’ai mis moins de poids dedans et ça fonctionne mieux. Par sécurité, j’ai rajouté une lanière qui se fixe à la sacoche et passe derrière le guidon. Je dois dire que les concepteurs de chez DXR auraient dû y penser, ça me paraît un minimum.

25L pour la sacoche réservoir DXR Tanker

Tes affaires protégées en tout temps !

La sacoche réservoir DXR Tanker est livrée avec une protection étanche séparée. J’y vois du bien et du moins bien.

Le plus, c’est qu’elle est robuste et vraiment étanche ; le moins est qu’elle est encombrante comparée à de petites housses de type K-WAY intégrées dans la sacoche.

sacoche étanche DXR

Tranquille avec les ouvertures

Au bout de trois jours sur la route, j’ai une fermeture qui a « buggé« . La sacoche était sûrement mal chargée et j’ai peut-être un poil forcé mais… Je te conseille de dire « s’il vous plaît » aux fermetures avant d’y toucher. Par chance, ma copine était avec moi. Couturière, elle sait plutôt bien parler aux fermetures zippées.

fermetures de la sacoche réservoir DXR

 

Voir la fiche produit

Qualité / Finition2.5
Étanchéité4
Volume3.8
Rangements4
Ergonomie2.5

Mon avis : Honnête !

La sacoche réservoir DXR Tanker fait définitivement son job. Quelques points à revoir pour l’améliorer mais à ce prix… C’est franchement honnête ! Si tu as un petit budget et/ou tu ne l’utilises que ponctuellement alors vas-y, tu en auras pour ton argent.
3.4

Partagez cet article

Sylvain

Débuté la moto en Inde il y a quatre ans, je me suis rapidement retrouvé à faire le tour du sous-continent puis à revenir en France avec une ancienne Royal Enfield. La mouche m'a piqué, je suis devenu un accroc du road trip moto. Depuis mon retour en France, je me suis mis au trail avec actuellement un Ténéré de 1990. Je crois que j'aime ce qui n'est pas tout jeune...