Suivez-nous  :

Je débute : connaitre les différents types de moto


Il existe à ce jour de nombreuses catégories de motos connues dans ce que nous pouvons appeler « les basiques ». Des grandes, des petites, des grosses, des vieilles, des modernes, avec des options, modifiées ou bien sorties d’usine… Chacune d’entre elles a ses traits caractéristiques et s’utilise particulièrement pour un type de pilotage et de discipline. Bien que je ne puisse pas tout lister, je vais citer ici les différents types de moto les plus connus. Peut-être trouverez-vous votre bonheur, présent ou futur, parmi elles !

LES SPORTIVES

Ce type de moto, vous l’avez vu plus d’une fois, et c’est sûrement celle qui vous a attiré si vous aimez la vitesse. Conçue pour être la plus rapide possible, c’est une moto de course ! Évidemment, celle que vous pouvez acheter pour la route n’a pas la puissance de celle que vous trouvez dans les grands prix… Il existe donc les sportives, les hyper-sportives ou encore les super-sportives… Oui, ça fait beaucoup de fois le mot « sportive », tout ça…

Ce type de moto est très puissante… Attention à votre permis de conduire ! Il faut quand même avoir un peu d’expérience pour rouler avec ce type d’engin, qui ne braque pas des masses et est lourd. Mais il est avant tout performant quand il s’agit de prendre de la vitesse en courbe et de poser le genou ou même le coude (pas le casque non plus, sinon c’est que c’est trop tard ou que vous avez du cran !).

Dernière chose : si vous cherchez une moto confortable pour vos balades ou votre quotidien, ce n’est absolument pas celle qu’il vous faut.

LES ROADSTERS

C’est le style de moto que vous verrez le plus en France. Il y en a pour tous les goûts : moto de moto-école, moto de débutant, ou encore roadster sportif… Des courses et des compétitions leur sont même dédiées. Leur position de conduite est très confortable, notamment grâce au guidon assez haut, contrairement aux bracelets que l’on trouve sur une sportive par exemple. Cependant, sa prise au vent est importante car elle n’offre pas une position aérodynamique.

 

LES ROUTIÈRES

La moto routière, c’est généralement celle recherchée par les motardes et motards qui aiment prendre leur destrier au quotidien,
ou rouler longtemps. Appelées GT – « grand tourisme » – ou « Tourer », elles sont reconnues pour leur confort, avec une position de conduite très droite. Beaucoup de mototaxis l’ont d’ailleurs choisie car le passager a pas mal de place à l’arrière et la possibilité d’emporter de gros bagages. C’est l’une des motos les plus redoutées des débutants à cause de sa taille, son poids et son gabarit impressionnant. On trouve également dans cette catégorie les motos « Bagger », à mi-chemin entre la GT et le custom.

 

LES TRAILS

Prenez un peu d’enduro, un peu de route, et hop : ça fait un trail. Ce type de moto permet d’évoluer aussi bien sur route qu’en dehors des sentiers battus. D’ailleurs, trail, en anglais, signifie « chemin ». Ce type de moto, impressionnante car très haute, a marqué de grandes compétitions comme le Paris-Dakar. Peu de femmes roulent encore avec et c’est bien dommage, car l’essayer, c’est l’adopter ! J’en sais quelque chose puisque j’ai moi-même eu l’occasion de tester des modèles comme la BMW R 1200 GS ou encore la Honda CRF1100L Africa Twin Adventure Sports.

Massive, elle pourrait bien vous faire peur dans le cadre d’une première acquisition ; elle reste cependant accessible aux débutants. Son style est clairement apprécié pour sa stabilité, mais elle offre en plus la possibilité de rouler par tous les temps, surtout contre le vent (car vous le verrez, ce n’est pas ce qu’il y a de plus agréable avec des motos sans bulle ou à bulle très petite).