Essai jean moto femme DXR Karen


Après avoir effectué un premier test de pantalon moto avec le IXON Amaris, j’ai continué ma quête à la recherche d’un jean féminin ET protecteur. Motoblouz m’a alors proposé le jean femme DXR KarenSpoiler alert: on se rapproche de mon idéal… mais pas encore tout à fait.

Être ronde et petite, une difficulté supplémentaire

Si, comme moi, vous n’êtes pas très grande (1,69 cm) et que, en plus, vous disposez d’une plus ou moins grande réserve de graisse pour passer l’hiver (et l’année), vous risquez de bien galérer pour trouver un jean moto de qualité un tant soit peu féminin.

Le jean femme DXR Karen est disponible en deux coloris : un bleu jean basique ou un noir surpiqué de rose. J’ai personnellement opté pour le basique, n’aimant pas vraiment le rendu des surpiqûres roses. Ensuite, ayant déjà eu des soucis de taille avec les vêtements moto, j’ai fait en sorte de bien suivre le tableau récapitulatif de Motoblouz. J’ai ainsi commandé mon jean femme DXR Karen dans une taille XL… Mais à la réception, et malgré m’être mesurée avant de commander, le pantalon ne m’allait pas. Les cuisses passaient mais les hanches, pas du tout !

Je l’ai donc renvoyé pour un échange en XXL. La nouvelle taille est arrivée rapidement, et correspondait cette fois-ci. Le test pouvait enfin démarrer.

En avant pour le test du jean femme DXR Karen !

La braguette et le bouton se ferment facilement. Je sens une très légère pression au niveau des hanches mais il est précisé sur le site que le jean va se détendre. Mais voilà, il y a un hic : les jambes sont beaucoup trop longues pour mes petites pattes. Le problème se pose d’autant plus lorsque j’enfile les protections homologuées CE livrées avec le jean femme DXR Karen. Les poches d’insertion sont très pratiques…. Mais malheureusement, les protections m’arrivent au-dessous du genou, et non pas au-dessus.

Je me dis cependant qu’en position de conduite, elles devraient remonter. Et je décide alors de faire des petits ourlets rapides pour aller rapidement tester ce jean. Je me lance donc pour ma première promenade armée du jean femme DXR Karen…

Un look qui ne convient pas à toutes…

Avant d’arriver à mon garage, je dois prendre l’ascenseur et me voir dans l’immense miroir dont il dispose. De face, le jean est plutôt joli. Les poches, très profondes (pour une fois !!!) sont sympas, agrémentées de petits boutons estampillés DXR. Je reste quand même dubitative quant à la coupe « slim ».

Par contre lorsque je me retourne, je ne peux m’empêcher de tiquer… La coupe n’est vraiment pas flatteuse. Les poches à l’arrière sont à mon avis trop droites et trop grandes. Je n’ai pas un corps de Déesse, et le derrière de ce jean ne m’aide pas vraiment. Mais sur une moto, la protection et le confort sont plus importants. Je laisse donc sa chance au jean femme DXR Karen.

Un confort bien présent

Pour marcher, les protections qui descendent sur le haut de mes tibias me gênent un peu. Mais rien de vraiment inconfortable. Et voilà arrivé le moment fatidique que je redoute à chaque test de pantalon moto : le passage de jambe pour monter !

Bonne surprise, malgré un petit manque de souplesse, je monte sur mon ER6-N sans problème. Lancée, je me mets en position de conduite. Le pantalon reste souple. Malheureusement, contrairement à ce que j’imaginais, les protections aux genoux ne remontent que très légèrement. Le dessus de mes genoux n’est donc pas protégé. Mais ça n’a pas gêné ma conduite plus que ça.

Au bout de quelques kilomètres, je sens le textile se détendre un peu au niveau de mes hanches. Et grâce à la doublure présente sur une grande partie du DXR Karen, je ne suis pas du tout gênée par les différentes zones renforcées en Kevlar. Lequel peut démanger.

De plus, grâce à sa taille mi-haute, je suis super à l’aise. Je sens que mon t-shirt est bien coincé dans le pantalon et que celui-ci ne descendra pas. Il est donc impossible pour les autres usagers de voir mes sous-vêtements… ce qui est non négligeable !

Sans les protections

Quelques jours plus tard, je décide de repartir pour quelques kilomètres avec le jean femme DXR Karen. Mais cette fois-ci… sans les protections aux genoux ! Le jean me semble alors plus confortable. J’ai aussi pu attester de l’effet déperlant du jean (seulement sur le blue). Et je peux affirmer qu’il coupe également très bien du vent.

Petit plus : nous avons eu droit à une petite visite des locaux de Motoblouz. Nous avons eu la chance de découvrir en avant-première les prochains produits, et je peux vous dire que DXR met tout son savoir-faire moto en commun avec une spécialiste de la mode féminine pour nous satisfaire. Que ce soit en confort, en protection et en style !

Protection7.4
Confort7
Qualité8.5
Coupe6.5

Mon avis : Un bon rapport qualité/prix niveau protection et confort

Ce jean femme DXR Karen offre un bon rapport qualité/prix au niveau de la protection et du confort. Un jean qui vous ira surtout si vous êtes plus grande et plus fine que moi !
7.4

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Chloé

Toute jeune motarde de 22 ans, j'ai eu mon permis en septembre 2015. Depuis, j'arpente les routes de la région parisienne sur mon ER6-N, toujours à chercher de nouvelles balades avant de me lancer dans une aventure un peu plus longue... En attendant, je parfais mes tenues de motarde en essayant d'être "stylée" et confortable (sans oublier de chouchouter ma kawa !)