Guide d'achat
Bien choisir ses poignées chauffantes moto

Bien choisir ses poignées chauffantes moto

Les poignées chauffantes apportent une solution idéale pour garder vos mains au chaud à moto dès que le froid de l'hiver se fait ressentir. Elles remplacent les poignées d'origine de votre moto. Ce système chauffe rapidement vos mains et vous offre une sensation de chaleur très agréable. Tous nos conseils pour bien les choisir et les les installer !

Tout savoir sur les poignées chauffantes moto

Une version chauffante de la poignée de guidon

Les poignées chauffantes sont un réel plus pour la conduite d'une moto ou d'un scooter en hiver. Outre les désagréments pour le confort, le froid finit par affecter la mobilité des mains et donc nuire à votre réactivité. Dans le pire des cas, la gêne peut aller jusqu'à affecter votre concentration sur ce qui se passe devant vous.

Ce type de système impacte donc positivement votre confort, et indirectement votre sécurité.

Moto givrée par le froid hivernal

Principe de fonctionnement des poignées chauffantes

Les poignées chauffantes, comment ça marche ? Rien de plus simple ! Raccordée au circuit électrique de votre moto, chacune intègre une résistance chauffante noyée dans le caoutchouc de la poignée. Il suffit d'une pression sur un interrupteur pour que l'électricité circule dans la résistance et que cette dernière se mette à chauffer.

Les poignées chauffantes offrent la possibilité de régler précisément l'intensité de chauffage. Vous pouvez ainsi adapter le chauffage aux conditions de conduite en hiver et bénéficier d'une chaleur constante sur vos mains. Ces différents niveaux de chauffe sont accessibles via un boîtier de commande qui est soit intégré à l'une des poignées, soit déporté et à fixer quelque part sur votre guidon selon la qualité du kit.

Du fait de leur conception, les poignées chauffantes sont généralement plus épaisses que les modèles d'origine. Certains motards y voient un avantage puisque cela facilite la préhension des poignées.

Poignée chauffante en fonctionnement sur une moto

Choisir les bonnes poignées chauffantes pour sa moto

Intéressez-vous de près aux caractéristiques des différents modèles. D'abord, à la puissance de chauffe disponible : elle doit être aussi importante que possible. Le réglage de température (entre 2 et 5 niveaux) vous permettra de la moduler selon le besoin du moment.

Point capital à l'heure de choix, les dimensions. Les poignées choisies doivent en effet être adaptées à votre moto. Avant de commander, prenez les mesures de vos poignées d'origine, c'est-à-dire le diamètre intérieur et la longueur des poignées.

  • Pour le diamètre de votre guidon, un pied à coulisse sera utile. Prenez la cote le plus près de l’extrémité du guidon si ce dernier est de section variable, ce qui arrive parfois sur les gros trails par exemple. On trouve généralement des poignées de 22 mm de diamètre. La poignée de droite présente un diamètre intérieur supérieur (souvent 25 mm) pour se monter sur le barillet de gaz. Les motos customs embarquent souvent un guidon de 25,4 mm de diamètre : on trouve de la poignée chauffante compatible.
  • Pour la longueur des poignées, en général, elles sont proposées en 120 ou en 130 mm. Dans la plupart des cas, 120 mm est la dimension qui convient pour les motos et 130 mm pour les quads. Il est parfois possible de raccourcir les poignées trop longues, mais lancez-vous dans cette opération uniquement si le mode d'emploi l'autorise. Dans le cas contraire, vous risquez d'abîmer les résistances. Bref, fiez-vous à ce que vous mesurez sur votre moto !

Poignées chauffantes moto avec boitier de commande et fils de connexion

Quel prix pour des poignées chauffantes ?

Comme souvent quand on jette un œil à une gamme de produits pour la première fois, les écarts de prix entre les différents modèles de poignées chauffantes moto peuvent étonner... Ils s'échelonnent ainsi de 30 à 150 euros. Voici les points qui peuvent avoir une incidence sur le prix des poignées :

  • La puissance de chauffe. Plus ça chauffe, plus c'est cher. Plus il y a de niveaux de chauffe également.
  • La qualité des accessoires. Les commandes étanches avec interrupteur fiable et dotées de led indicatrices auront une incidence sur le prix
  • La qualité de la finition. Un modèle bien fini respirant plus la qualité sera indéniablement plus cher. Les modèles premiers prix peuvent parfois se rabattent souvent sur une fabrication en plastique, un toucher pas très agréable de la poignée, etc. Le caoutchouc d'une bonne paire sera agréable au toucher et durable.
  • La marque. Un produit de marque reconnue, éprouvé, durable et bénéficiant de nombreux avis positifs, ça se paye. C'est le prix de la tranquillité d'esprit.

Montage d'une paire de poignées chauffantes

Le montage d'une paire de poignées chauffantes est accessible à tous. Si vous devez démonter votre réservoir (ce qui est généralement le cas), il faudra juste prévoir du temps et disposer de l'outillage requis.

  1. Commencez par retirer les poignées d'origine de votre moto. Pour cela, glissez un tournevis entre le caoutchouc de la poignée et le guidon, puis insérez dans l'interstice un spray type WD-40 à l'aide de la canule. Cela vous permettra de retirer facilement les anciennes poignées sans les découper ou les détruire. Pratique pour les réutiliser ultérieurement si besoin !
  2. Nettoyez le barillet de gaz et le guidon avec un dégraissant (nettoyant frein par exemple) puis encollez-les avec la colle fournie avant de procéder au montage des poignées chauffantes.
  3. Par facilité, nombreux sont les motards qui raccordent les poignées chauffantes directement aux bornes de la batterie. Nous vous conseillons plutôt de les brancher au +s après contact, ce qui évitera de vider votre batterie si vous oubliez d'éteindre vos poignées chauffantes une fois arrivé à destination. Il vous faudra probablement démonter le réservoir pour pouvoir y accéder, et disposer d'un fer à souder. Consultez notre tuto vidéo pour voir comment procéder.
  4. Assurez les divers fils électriques avec des colliers rilsan le long des câbles pour qu'ils restent bien en place. Attention à garder suffisamment de souplesse pour ouvrir la poignée d'accélérateur à fond, guidon droit comme tourné.
  5. Remontez enfin le réservoir et les autres accessoires périphériques.

Les poignées chauffantes ne nécessitent aucun entretien. Elles sont faciles à nettoyer et à sécher, même en cas de conditions climatiques difficiles. C'est un système qui, si le montage a été effectué dans les règles de l'art, dispose d'une longue durée de vie.

Poignée chauffante gauche sur un guidon de moto custom

Poignées chauffantes ou gants chauffants ?

Les gants chauffants viennent peu à peu supplanter la bonne vieille poignée chauffante dans le cœur des motards. Lequel des deux est le meilleur équipement pour se réchauffer les mains quand le thermomètre dégringole ? En fait, à chacun son champ d'action précis :

  • La poignée chauffante : elle est transparente à l'usage. Avec elle, pas de batterie à charger ou de câble à brancher, une pression sur l'interrupteur et c'est parti, pour une durée illimitée de trajet. À la mi-saison, vous pouvez garder vos gants légers d'été et brancher vos poignées chauffantes le matin quand il fait un peu frais.
    Inconvénients : si vous avez deux motos, il vous faut les équiper toutes les deux d'un système. Et au plus froid de l'hiver, vous avez encore parfois froid au bout des doigts, seule la paume de la main est bien chauffée.
  • Le gant chauffant : Il isole mieux et la chaleur est répartie jusqu'au bout de la main. La chaleur étant diffusée à l'intérieur du gant, la chauffe est plus instantanée et le rendement optimal.
    Inconvénients : son budget est double ou triple par rapport à la poignée chauffante, et il faut penser à charger la batterie avant chaque départ.
  • La combinaison des deux : De l'avis de tous ceux qui ont testé, c'est le summum de la chauffe de la main ! La poignée réchauffe le côté paume et le gant le dos de la main. Vous pouvez supporter les températures les plus basses avec ces deux équipements combinés.

Mise en place d'une poignée chauffante sur le barillet d'accélérateur