Guide d'achat
Bien choisir sa bagagerie moto

Bien choisir sa bagagerie moto

Si le voyage à moto vous titille, alors la question des sacoches se posera à vous tôt ou tard ! Valises, top case, sacoches cavalières souples, de réservoir, de selle... il existe de nombreuses options, qui peuvent se panacher. Nos conseils pour choisir le contenant qui répondra le mieux à vos besoins de baroudeuse ou de baroudeur à moto.

Tout savoir pour choisir ses sacoches moto

Sacoches, valises, sacs... : les différents types de bagages moto

Choisir son top case moto

Le top case moto

Le bagage moto le plus courant. Monté sur une platine elle-même fixée sur le porte-bagage de la moto ou sur un support spécifique quand elle en est dépourvue, il permet de transporter casques, antivol, sacoche d'ordinateur, etc. très simplement. De plus en plus élégants, de mieux en mieux finis, les top-cases modernes s'intègrent beaucoup mieux aux lignes des deux-roues que par le passé, en particulier quand ils sont couplés avec des valises assorties.

Les plus : Leur grande contenance (jusqu'à deux casques intégraux pour les modèles de 50 litres et plus), leur étanchéité et leur résistance, le dossier apprécié des passagers, la plus grande facilité pour les vendre en occasion

Les moins : Leur charge utile souvent limitée pour éviter le poids en hauteur, le support de fixation à prévoir en plus.

Pour le prix d'un top case, comptez de 50 € pour un modèle entrée de gamme à plus de 600 €.

Choisir ses valises moto

Les valises moto

Les sacoches moto rigides sont l'outil privilégié du motard voyageur. Plutôt appelées valises moto, elles se verrouillent sur une structure à fixer à la boucle arrière de votre machine, le support, spécifique à chaque moto. N'oubliez pas de le commander en même temps que vos valises. D'une grande capacité - certaines peuvent transporter un casque - elles protègent bien leur contenu des éléments, voire des chocs pour les valises en aluminium dédiées aux trails. Si vous recherchez des valises souples, jetez plutôt un œil du côté de nos sacoches cavalières.

Les plus : Leur bonne intégration visuelle, leur moindre effet sur la stabilité de la moto, la protection contre le vol par rapport à des sacoches.

Les moins : Leur incidence sur la largeur de la moto (attention en interfile)

Les prix des valises moto rigides oscillent de 200 € pour des petites valises entrée de gamme en plastique à plus de 700 € pour des valises alu grande contenance.

Choisir ses sacoches cavalières souples

Les sacoches cavalières souples

Les sacoches moto, il y en a pour tous les prix. Des sacoches adventure haut de gamme Kriega ultra-résistantes montées sur support spécifique aux sacoches cavalières pas chères et rapides à sangler, c'est le grand écart côté tarif. Toutes ne sont pas étanches, pensez à vérifier si une housse de pluie est fournie. La plupart s'assurent avec des sangles et des crochets à l'arrière de la moto. Il y en a pour tous les goûts : sacoches vintage, custom avec franges, sobres, techniques, etc.

Les plus : Pas de sectarisme, elles sont universelles ; les premiers prix sont très accessibles, et certaines sont extensibles

Les moins : Certaines réclament quand même un support ou des écarteurs, en particulier si vous les chargez beaucoup. Veiller aussi à ce qu'elles résistent à la chaleur du pot d'échappement si nécessaire

Le prix des sacoches cavalières moto s'échelonne de moins de 100 € pour des sacoches basiques à plus de 200 € pour un modèle 100% étanche et haute résistance.

Choisir son sac de selle

Les sacoches de selle

La sacoche de selle reste le format de sacoche le plus économique par litre de marchandise transportée ! Souvent fabriqué dans un matériau étanche, le sac de selle est disponible en différents volumes pour s'adapter à tous les chargements. Certains modèles affichent des budgets vraiment sympas. La base pour le baroudeur désargenté ! Prévoir de quoi arrimer le sac à la selle (sangles, tendeurs...). Il est utile de voir également si une bandoulière est fournie : c'est quand même nettement plus pratique une fois arrivé à destination.

Les plus : Disponible jusqu'à 70 litres, étanchéité parfaite dans la plupart des cas, universel

Les moins : Aérodynamisme pas terrible pour les très gros volumes, condamne en toute logique la selle passager.

Le prix d'une sacoche de selle peut varier d'une dizaine d'euros pour une sacoche très simple à plus de 200 € pour une sacoche grand volume étanche.

Choisir sa sacoche réservoir

Les sacoches réservoir

Le principal avantage de la sacoche de réservoir, c'est la grande accessibilité de son contenu. Clipsé ou sanglé au réservoir de votre moto, ce sac souvent semi-rigide reste toujours sous vos yeux. Le contenu de ses poches est toujours à portée de main. Très pratique au quotidien, la sacoche de réservoir est généralement livrée avec une bandoulière, voire des bretelles pour un port façon sac à dos. Surveillez le système de fixation sur la moto - du plus simple au plus chronophage à l'usage : la bague type Tanklock à monter sur la trappe de réservoir, les pattes magnétiques pour réservoir acier, le tapis de réservoir Bagster, les sangles. Pensez au câble antivol si vous souhaitez pouvoir la laisser sur votre réservoir sans arrière-pensée. Une bonne alternative au top case, tant que vous n'avez pas beaucoup de volume à transporter. Même si certaines sont prévues pour le transport de petits chiens !

Les plus : Ses nombreux aspects pratiques (lecteur de cartes, poches, compartiments, etc.), son universalité

Les moins : Le montage devant la colonne de direction limite le volume utile, elle doit être détachée pour faire le plein, toutes ne sont pas étanches nativement

Le prix d'une sacoche réservoir commence à une vingtaine d'euros pour une petite sacoche magnétique basique pour grimper à plus de 200 € pour une sacoche haut de gamme nativement étanche.

Choisir son sac à dos moto

Le sac à dos moto

L'indétrônable sac à dos reste le meilleur ami du motard à l'heure d'emporter des trucs avec soi. Simple et efficace, il garde un côté passe-partout et dispose d'aménagements bien pratiques comme les compartiments internes renforcés pour PC, les poches porte casque, voire la protection équivalente à celle d'une dorsale. Attention, n'importe quel sac à dos n'est pas moto ! Pour cela, il doit revendiquer une bonne étanchéité et divers systèmes d'ajustement qui le maintiendront sur votre dos en toutes circonstances. Les styles sont multiples : sac à dos moto vintage, Yamaha, Dainese, etc.

Les plus : Sa facilité au quotidien, ses multiples rangements, sa polyvalence, sa variété de styles et de fonctions

Les moins : Pénible en cas de long trajet et même risqué pour votre dos s'il est chargé d'objets contondants (antivols, outil, etc.)

Les prix des sacs à dos débutent à une quinzaine d'euros pour un sac basique et peuvent s'élever à plus de 400 € pour un sac à dos protecteur et étanche.

Choisir sa sacoche de jambe

La sacoche de jambe

Inexistante il y a quelques années dans la gamme des fabricants de bagagerie moto, la sacoche de jambe remplace (ou complète !) la banane. Elle se fixe autour de votre cuisse et idéalement à la taille pour rester bien en place. Très accessible et peu perceptible par sa petite contenance, elle permet de garder l'essentiel à portée de main, quel que soit votre type de moto. Et quand vous descendez de moto, elle reste à vos côtés sans manipulation, contrairement à une sacoche de réservoir.

Les plus : Pratique pour ranger ses papiers sans risquer le vol à l'arrêt, petit budget

Les moins : Très exposé à la pluie, toute petite contenance

Le prix d'une sacoche de jambe peut aller de 10 à 50 € selon la qualité et la capacité qui vous intéresse

Choisir sa sacoche d'appoint

Les autres sacoches

Votre moto est bardée de crashbars de protection ? Alors, il existe une panoplie de petites sacoches complémentaires pour répartir vos affaires, et leur poids autour de la moto. Les sacoches internes permettent pour leur part de se charger du contenu de vos valises. Une fois à destination, ouvrez vos valises et prenez-y les sacoches. Sur les motos type custom, on trouve aussi des sacoches pour sissy bars, pour pare-brise, etc. N'oublions pas les sacoches pour badges de télépéage à serrer autour de votre bras ou à fixer à votre guidon.

Les points à surveiller quand on choisit ses sacoches moto

Valises rigides ou sacoches souples ?

Sacoche souple ou sacoche rigide ?

Les sacoches rigides, ou valises moto, sont généralement plébiscitées par les voyageurs pour leur grande solidité et leur étanchéité sans faille. Cela dit, les sacoches souples coûtent beaucoup moins cher et permettent un premier contact avec le voyage moto à moindres frais.

On peut ajouter que les sacoches souples haut de gamme commencent à gagner leur galon en usage tout-terrain hard, où les valises rigides en aluminium peuvent finir par rendre l'âme sous l'assaut des gamelles à répétition.

Capacité de chargement et volume utile

La capacité de chargement

La capacité reste le point majeur à surveiller quand on s'intéresse à la bagagerie. L'objectif est de trouver le bon rapport volume utile/encombrement. Un sac ou une valise gros volume est bien tentant pour embarquer le maximum de matériel, mais son poids et son volume peuvent venir gêner les manœuvres de la moto. Notez que certaines sacoches souples proposent des soufflets d'extension qui permettent de faire varier le volume en fonction des besoins. Pratique pour limiter l'encombrement.

Pensez aussi aux housses de compression de camping, qui permettront de réduire le volume des objets "pleins d'air" comme les vêtements.

Et mon casque ? Pour loger un casque moto, comptez un volume utile de 50 litres minimum pour un top case. En ce qui concerne les valises, c'est en revanche du cas par cas au vu de leurs formes parfois tarabiscotées. Cette info sera souvent précisée dans les fiches produits - généralement, si ce n'est pas spécifié, c'est qu'un casque intégral ne rentre pas...

Attention à la charge utile maximum de chaque bagage. Elle est précisée par le fabricant. Les valises visuellement les plus trapues ne sont pas forcément celles qui peuvent charger le plus lourd.

Capacité de chargement et volume utile

Des sacoches étanches

Qui a envie de retrouver ses affaires mouillées suite à une averse en arrivant à destination ? Les sacoches peuvent se révéler étanches de conception ou réclamer l'ajout d'une housse imperméable en cas d'averse.

Sacoches étanches : les matériaux entrant dans la fabrication de la sacoche sont résistants à l'eau, ou laminés avec une membrane et les jonctions sont thermocollées. La fermeture se fait généralement par enroulement, à la façon des sacs marins : on n'a pas trouvé à la fois aussi simple et efficace contre l'eau.

Sacoches avec housses pluie : elles ont l'avantage de proposer plus de poches accessibles de l'extérieur. L'une d'elles est dédiée au rangement de la housse anti-pluie. La contrainte, c'est qu'il faut anticiper l'averse et couvrir la/les sacoches avec la housse avant de partir.

Valises et top cases : Les bagages rigides sont tous résistants à l'eau. Les meilleurs sont étanches à l'immersion - en usage adventure, ça peut servir !

Un support tubulaire pour valise moto

Que faut-il pour monter la sacoche sur la moto ?

Les sacoches de selles sont bien les seules à ne réclamer qu'un sanglage à la bouche arrière de la moto. Les autres types de sacoches, valises, top cases, etc. imposent dans la plupart des cas l'ajout d'un support souvent spécifique à chaque machine. Ces accessoires sont vendus séparément.

Sacoche de réservoir : Bague de support à fixer à la trappe de réservoir, ou tapis de réservoir sur lequel la sacoche vient se clipser.

Valises et top case : Support tubulaire à fixer à la boucle arrière. Pour le top case, la platine d'accueil vient s'y solidariser. Attention, la platine n'est pas toujours fournie avec le top case.

Sacoches souples : Les écarteurs, même s'ils ne sont pas toujours obligatoires, restent fortement recommandés pour une plus grande sécurité. La sacoche qui passe dans la roue est une cause d'accident récurrente.

Des compartiments pour tout ranger

Les possibilités de rangement

Les sacoches les plus économiques ne proposent qu'une seule grande poche, où vous devrez loger tout votre barda. Les sacoches avec compartiments et poches vous permettent d'organiser plus facilement le contenu, et d'accéder rapidement à certains effets si besoin.

Quel prix pour des sacoches moto ?

Quel prix pour quelle sacoche moto ?

L'éventail est très large. Vous pourrez emporter beaucoup de matos au pied levé pour quelques dizaines d'euros, comme passer plusieurs centaines pour une sacoche techniquement très aboutie qui vous vous suivra sans lâcher jusqu'au bout du monde.

Les tarifs dépendent de la capacité d'emport, du matériau principal entrant dans la fabrication, de la qualité du système de verrouillage, du design, etc.

Les grandes marques de sacoches et valises moto : Givi, Kappa, Shad, SW Motech, Bagster, DXR, Kriega ...

Bien charger sa moto

bien charger sa moto

Éviter la surcharge

Avant tout, contrôler la charge utile de la moto, du moins quand vous circulez avec passager et bagages. Cette info est dispo par exemple sur la carte grise, en retranchant le champ G.1 (poids de la moto) du champ F.2 (poids total autorisé en charge). Faites le compte pour savoir combien vous pouvez emporter en kilos avec vous.

Outre la surcharge de votre moto, évitez également celle de vos sacoches, valises ou top cases. Un poids maximal est préconisé par les fabricants. Le dépasser, c'est prendre des risques en termes de fiabilité de vos bagages moto.

D'expérience, on a tendance à emporter trop de matériel les premières fois. Avant de finaliser votre paquetage, faites une repasse et demandez-vous si vous avez vraiment besoin de chaque item.

Une moto correctement chargée

Garder une moto au comportement sain

L'objectif quand on charge sa moto, c'est d'abaisser le centre de gravité au maximum. Éviter de mettre ce qui est lourd en haut. Au contraire, descendez ce qui pèse le plus vers le fond de vos sacoches. De même, les objets les plus légers (duvet, polaire, etc.) gagneront à être placés en haut : top-case, sacoche de réservoir. Ce faisant, vous préserverez autant que possible la réactivité de votre moto, spécialement quand vous la manœuvrerez au ralenti.

Avant le départ, pensez aussi à ajuster la précharge de l'amortisseur arrière de votre moto. S'il est trop "mou", il risque d'alléger l'avant à l'excès. L'avant pourrait alors vous sembler flou, avec perte de contrôle à l'accélération dans le pire des cas. Le réglage du phare moto chargée vous permettra de continuer à éclairer la route plutôt que les yeux des autres usagers de la route. Tout le monde y gagne !

Sanglez les sacoches souples de façon à ce qu'elles ne bougent pas d'un iota. Les sangles avec boucles à came (ou coinceur à ressort) vous seront très utiles. Les sangles type Rock s'avèrent également très pratiques à l'usage. À vous de choisir ce qui vous convient pour attacher vos sacs à moto.

Si vous en avez la possibilité, quelques jours avant le grand départ, l'idéal est de faire un roulage test chargé. Celui-ci vous permettra d'identifier les points faibles de votre installation, et ainsi d'apporter les modifications utiles (ex : sacoche de réservoir qui gêne le pilotage).