Guide d'achat
BIEN CHOISIR SON EQUIPEMENT MOTO HIVER

BIEN CHOISIR SON EQUIPEMENT MOTO HIVER

Rouler à moto en hiver sans souffrir du froid ? Rien d’impossible avec un équipement adapté et un peu d’expérience ! Nous avons réuni dans ce guide toutes les infos utiles pour apprendre à affronter le froid dans les meilleures conditions. Choix de votre équipement moto pour l’hiver, ruses de Sioux pour retarder les méfaits du froid, bonnes pratiques plus générales à adopter avant de se lancer dans un voyage hivernal : tout est ici, dans ces deux parties !

CHOISIR LE BON EQUIPEMENT CONTRE LE FROID

Pas de confort dans le froid sans un équipement moto prévu pour faire face aux basses températures… Doublures hiver, sous-vêtements thermiques, équipement chauffant, etc. : voici les caractéristiques à surveiller quand vous voulez retarder au maximum le refroidissement !

Les doublures hiver, plus ou moins sophistiquées

La présence d'une doublure hiver reste l'un des principaux critères de choix lors de l'achat d'un équipement moto. Il est vrai que bien conçue, elle optimise considérablement votre confort quand le thermomètre est avare en mercure. Son rôle consiste à compléter l'isolation offerte par les vêtements que vous portez sur vous.

Dans les blousons et les pantalons moto, la doublure isolante peut prendre plusieurs formes. Privilégiez les doublures intégrales, par opposition aux doublures de type gilet (sans manches), qui vous préserveront mieux du froid. Détachable, la doublure hiver rendra votre équipement plus supportable à la belle saison.

Certaines marques (Spidi, Rev'It, etc.) proposent des doublures thermiques façon doudoune utilisables indépendamment - plus pratique et discret pour aller déjeuner avec les collègues le midi !

Doublure hiver
Propriétés du Primaloft

Dans les gants moto, outre ses aptitudes d'isolation, la doublure froid doit se montrer fine pour ne pas entraver votre ressenti des commandes. Certains matériaux s'en sortent mieux que d'autres : Primaloft, Thinsulate, Bemberg sont quelques unes des marques d'isolant qui peuvent vous inspirer confiance.

La présence d'une doublure de confort (en contact avec la main) en polaire est une solution commune pour améliorer encore l'isolation. Si vous hésitez sur la taille à adopter, mieux vaut choisir un peu plus grand qu'un peu plus petit, pour éviter les points de pression qui accélèrent le refroidissement.

Du côté des bottes moto, il n'existe pas vraiment de modèle doté d'une doublure hiver chez les grands fabricants d'équipement. Les bottes routières étanches présentent généralement de meilleures performances en termes d'isolation. Vous pouvez optimiser l'isolation avec une semelle spéciale froid, à trouver chez votre cordonnier. Attention à ne pas compresser vos pieds au passage, vous y perdriez au change.

Pantalon bottes moto
Veste moto longue

Au-delà de ces principes de base, quelques menus détails à l’heure de choisir votre équipement peuvent changer le confort de façon drastique. Privilégiez ainsi l’équipement le plus couvrant possible : les gants hiver avec manchettes longues, les vestes plutôt que les blousons courts, les bottes plutôt que les demi-bottes, etc. Les zips de connexion permettront quant à eux de transformer deux équipements en un ensemble plus cohérent contre le froid.

Les technologies de l'isolation

Doublure gants hiver

Deux technologies coexistent en matière d'isolation :

  • La doublure épaisse qui emprisonne l'air pour vous isoler. Composée d'ouates diverses dont les propriétés jouent sur les qualités thermiques, elles se révèlent plus efficaces quand leur épaisseur s'accroît. Sachant que trop d'épaisseur nuit à l'agrément (sensation d'être étriqué), les fabricants doivent trouver le bon compromis en fonction des besoins.
  • La doublure dite thermo-alu, qui réfléchit les infrarouges dégagés par votre corps. Un revêtement aluminisé joue rôle d'un miroir évitant les déperditions de calories, selon le même principe qu'une couverture de survie. Généralement, le film est associé à une doublure ouatinée pour plus d'efficacité et une meilleure durabilité.

Le top de la doublure isolante cumule souvent plusieurs couches. Thermo-alu et doublure épaisse peuvent ainsi cohabiter pour de meilleurs résultats !

Les sous-vêtements thermiques, un cocon extra-mince

Ok pour la doublure isolante, un incontournable de l'équipement moto hiver ! Pour compléter votre armure contre le froid, intéressez-vous aux sous-vêtements thermiques. Cette première couche, importée de l’univers des sports outdoor, doit être portée à même le corps. Elle décuplera votre résistance aux basses températures.

Habituellement composés d’un mélange de matières synthétiques aux multiples propriétés, les sous vêtements thermiques grand froid emprisonnent une fine lame d’air chaud tout contre vous. En dépit d’une épaisseur modeste, le choix des matériaux et la façon dont ils sont tricotés sont étudiés pour vous isoler le plus efficacement possible.

Leur seconde faculté abonde dans le sens du bien-être thermique : ils savent écarter l’humidité de votre corps (la transpiration, en un mot !) plutôt que l’absorber comme le ferait un sous-vêtement de coton traditionnel. Ainsi, vous évitez le coup de froid qui peut suivre une étape dans un café surchauffé ou une phase de pilotage plus dynamique.

L’efficacité des sous-vêtements techniques est conditionnée par le choix de l’équipement que vous portez par dessus. (voir la partie dédiée aux trois couches d’équipement).

Sous-vêtements thermiques moto
Col montant blouson

La rubrique Motoblouz dédiée aux sous-vêtements thermiques regorge de maillots, gilets, sous-pantalons, cagoules, sous-gants et autres chaussettes thermiques anti froid. Veillez à choisir ceux qui sont dédiés à l’hiver : les modèles été s’avèrent quant à eux étudiés pour favoriser votre rafraîchissement. Tout le contraire de ce que vous recherchez en hiver !

Pour un investissement modeste, les sous-vêtements thermiques rendent les trajets par grand froid beaucoup plus supportables. Une question de confort au quotidien, une question de santé quand on voyage !

Équipement chauffant : Décuplez votre « résistance » au froid !

Si on considère que l'isolation thermique est une lutte passive contre le froid, alors l'équipement chauffant constitue par opposition la lutte active ! Par l’entremise d’un réseau de résistances souples intégrées aux doublures, l’équipement chauffant diffuse une chaleur qui vous permettra de supporter plus longuement les basses températures. Une pression sur l’interrupteur étanche, et les résistances entrent en action. On trouve le plus souvent trois puissances de chauffe, qui permettent d’adapter la température aux besoins induits par la météo.

En général, les extrémités du corps sont les premières à avouer leurs limites en cas de grand froid. Qui plus est, en ce qui concerne les mains, difficile de superposer les couches d’isolation sans entraver le ressenti des commandes… Les gants chauffants prennent donc tout leur sens à la mauvaise saison. Vous constaterez après quelques kilomètres que le confort offert dépasse largement celui des poignées chauffantes. Contrairement à ces dernières, c'est le dessus de la main qui est chauffé, là où l'air froid "frappe", ce qui le rend plus efficace ou en tout cas, complémentaire aux gants chauffants. L’onglée ? Un mauvais souvenir !

Si vos pieds sont sensibles au froid, à défaut de bottes équipées de résistances (non disponibles sur le marché routier), vous pourrez équiper vos bottes actuelles de semelles chauffantes, voire enfiler des chaussettes chauffantes. Des sous-vestes et autres tabliers pour motos et scooters chauffants complètent la gamme. Il constitueront un appoint bienvenu lors des longs périples, retardant l’apparition du froid quand la fatigue commence à se faire sentir.

Gants moto chauffants

En matière d’alimentation électrique, vous trouverez des modèles à connecter à la batterie de votre moto, et d'autres autonomes, c’est à dire eux-même équipés d’une batterie. Les premiers disposeront d’une autonomie virtuellement illimitée, tandis que les seconds brilleront par leur transparence à l’usage (pas de fil entravant vos mouvements et à ne surtout pas oublier de débrancher. À vous de choisir votre camp, sachant que l’équipement à batterie s’avère aussi généralement plus cher à prestation égale.

Gérer le froid sous son casque

Il n’existe pas de casque moto « spécial hiver ». Cependant, si vous envisagez de vous équiper d’un nouveau casque, vous pouvez surveiller les caractéristiques suivantes. Elles vous assureront un agrément supérieur de votre casque en hiver.

Lentille Pinlock

  • Buée : Veillez à ce que votre casque soit équipée contre la buée, contrainte inévitable dès que le thermomètre baisse. La lentille Pinlock reste à ce jour la seule solution réellement efficace contre cette couche d’humidité qui obstrue votre champ de vision. Soyez intransigeants avec les casques qui en sont exempts si vous roulez toute l’année.
  • Bavette : Présente sur la plupart des modèles de casques, la bavette limite les remontée d’air froid sur le visage.
  • Cache-nez : La présence d’un cache-nez, ce petit élément souple disposée à la base de votre écran, déviera votre souffle et retardera l’apparition de buée.
  • Ventilation : Choisissez un casque dont une ventilation dans la mentonnière permet de pulser de l’air frais sur l’écran pour accélérer le désembuage si nécessaire.

N’hésitez pas à jeter un œil aux tours de cou, aux masques et autres cagoules froid qui rendront les basses températures plus supportables à l’intérieur de votre casque. Ils joueront eux aussi en faveur d'une meilleure isolation. Pour ne rien gâcher, ces accessoires élimineront une partie de l’humidité dégagée par votre respiration… autrement dit de la buée !

Optimiser sa moto pour l'hiver

Votre moto peut vous aider à affronter l’hiver, si si ! Des éléments de carrosserie optionnels retarderont le coup de froid en déviant l’air glacé de votre noble personne. Bulle haute, pare-mains, bas de carénages œuvreront dans ce sens.

Pares-mains froid

Vous pouvez aller plus loin en équipant votre belle de protections dédiées à l’hiver, au prix de certaines concessions esthétiques, il est vrai… Quoi qu’il en soit, on n’a pas trouvé mieux qu’une paire de manchons accompagnés d’un tablier pour rouler dans le plus grand confort. Les coursiers, sur la route toute la journée et toute l’année, ne s’y trompent pas !

Vous ne pouvez pas imaginer de défigurer votre bécane chérie ? Certaines solutions se montreront efficace sans affecter son look. Ainsi, la paire de poignées chauffantes préviendra efficacement l'onglée sans affecter son style – les mains restant le point faible de la plupart des motards en hiver.

La selle chauffante, disponible chez beaucoup de fabricants de selles confort, apporte un agrément inattendu, le tout en toute discrétion… Une bonne idée de cadeau pour votre belle !