Suivez-nous  :

Compatibilité des intercoms moto : Bluetooth ou Mesh, choisir le bon standard


Il suffit d’avoir testé une fois pour en être convaincu : rouler en tapant la causette avec ses copines et copains de virée augmente carrément le plaisir de la balade en groupe. Le problème, c’est qu’il faut passer outre une longue session d’appairage entre les modules de chacun, en suivant attentivement un mode d’emploi qu’on n’ a pas toujours sous la main. Et parfois, la compatibilité des intercoms n’est même pas assurée…

Enfin ça, c’était avant ! La technologie des intercoms moto a bien évolué ces dernières années. Communiquer en groupe au guidon n’a jamais été aussi simple qu’aujourd’hui !

Le Bluetooth, roi de la compatibilité intercoms

Avant l’apparition de la technologie Mesh, le Bluetooth était le protocole de connexion roi. Polyvalent, il sert aussi bien à connecter le module intercom au smartphone qu’au GPS ou à un autre intercom. Le temps ayant permis d’amortir la technologie, les intercoms Bluetooth sont aussi les moins chers, ce qui pèse pas mal dans la balance. Bon point pour Dexter, qui propose des intercoms Bluetooth à l’efficacité reconnue pour un budget tellement contenu que tout le monde peut s’équiper.

Autre avantage du Bluetooth, c’est qu’il permet de connecter des intercoms de marques différentes, par l’intermédiaire d’un canal universel comme l’Universal Gateway de Cardo ou l’Universal Intercom de Sena. Contrairement aux canaux habituels propres à chaque marque, les canaux universels ne sont pas cryptés. Ils permettent à tous les modules de s’y connecter. À noter, lorsque deux intercoms de marques différentes sont connectés, il arrive qu’on n’ait plus accès aux autres fonctions kit mains libres de l’intercom.

Il faudra parfois passer par l’application smartphone de l’intercom pour paramétrer la connexion comme il faut. Un protocole ouvert baptisé Open Bluetooth Interom (OBI) devrait faciliter encore la connexion entre les différentes marques d’intercoms, sous réserve que toutes l’adoptent.

4 motards et 1500 mètres de portée maximum pour le Bluetooth

Rouler à deux, la configuration idéale pour communiquer avec des intercoms Bluetooth

En matière d’intercom, le Bluetooth présente malgré tout pas mal de limitations. D’abord, débit de données limité oblige, la qualité sonore se montre clairement inférieure à celle de la technologie Mesh. Rien qui n’empêche la bonne compréhension cela dit, mais quand on vient d’un smartphone dernière génération, on perd au change.

Et surtout, il s’avère impossible de connecter plus de quatre motard·e·s ensemble. Et encore, au prix de manipulations complexes et répétées sur les quatre appareils. Chacun constitue alors le maillon d’une chaine qu’il ne faut pas rompre au risque de devoir renouveler l’appairage ! En cas de changement d’ordre des motards (un dépassement est si vite arrivé !), ou si un motard prend du retard par exemple parce qu’il est coincé à un feu rouge, la chaine est rompue. Il faut donc en général de nouveau procéder à la connexion des intercoms…

Rouler en duo, easy (rider) avec un intercom Bluetooth

Ajoutons enfin que la portée des intercoms Bluetooth est limitée. Comptez 1000 à 1500 mètres annoncés en général… Dans les faits, c’est bien moins puisqu’il y a toujours des obstacles entre deux intercoms. Voilà qui n’arrange rien au risque de déconnexion.

Bref, on vous conseille la connexion via le Bluetooth pour les cas où vous ne circulez qu’à deux, en mode pilote/passager ou avec un·e seul·e comparse de balade. Plus difficile de « rompre la chaine » dans ce cas de figure. À partir de trois personnes connectées, vous aurez tout intérêt à opter pour la technologie Mesh…

Le Mesh, protocole de connexion qui simplifie la compatibilité intercoms en groupe

Rouler en groupe à moto, un plaisir décuplé par la possibilité de communiquer ensemble

À la fois plus puissante, plus confortable et plus souple à l’usage, la technologie Mesh s’est généralisée dans les gammes des fabricants d’intercoms moto. Tous proposent désormais des modèles d’intercoms moto proposant ce protocole de connexion.

Dans le cas du Mesh, il existe aussi une limitation du nombre de participants à la discussion. On ne parle pas de 4 personnes, mais 24 personnes maximum chez Sena par exemple. Ça en fait du monde !  Chez Cardo on annonce 15 personnes max à l’heure où l’on écrit ces lignes, ce qui est déjà copieux.

La limite touche finalement davantage à la possibilité de discuter en aussi grand nombre sur un seul canal. Rassurez-vous, il s’avère possible d’organiser des groupes de discussion, publics ou privés, de façon à simplifier la communication.

Déconnexion sans heurts et qualité audio supérieure

Le Dexter D1, intercom quasi légendaire de la gamme Motoblouz

La techno Mesh s’appuie sur un réseau dynamique, ce qui signifie que l’ordre des participants n’est plus une contrainte. Vous pouvez vous déplacer dans le groupe, dépasser, vous faire dépasser, etc. Il est même possible de quitter la discussion (la vessie a ses impératifs…) et de la rejoindre à nouveau plus tard. Le tout sans aucune manipulation : rien que ça, ça change complètement la donne à l’usage.

La qualité sonore s’avère qui plus est bien supérieure. La technologie permet en effet un débit de données suffisant pour gagner en agrément audio et faciliter la compréhension.

Le réseau Mesh, une techno propriétaire et… plus chère

Les Intercoms moto avec technologie Mesh sont très pratiques, mais aussi plus chers

Vraiment parfaite, la technologie de connexion Mesh pour les groupes de motards, alors ? Oui, mais elle souffre de deux limites. La première, c’est que la technologie de chaque fabricant est propriétaire. Comprenez que question compatibilité avec les autres intercoms, c’est mort. Si vous êtes possesseur d’un intercom Sena compatible Mesh intercom, impossible pour vous de vous connecter à un Dynamic Mesh de chez Cardo ou à un Mesh 2.0 chez Cellular Line dans l’état actuel des choses, par exemple…

On vous conseille donc de bien vous coordonner avec vos potes motard·e·s sur la technologie à choisir lors de l’achat d’intercoms moto pour rouler et communiquer en groupe.

Le constat est le même pour les intercoms spécifiques à un modèle de casque. Leur technologie se révèle systématiquement issue de celle d’une grande marque d’intercom. Par exemple, Sena fournit les intercoms des Shoei GT-Air 3 et Neotec 3 ou ceux des Schuberth C5, E2 et S3.

Tags Intercom

Partagez cet article

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis fan inconditionnel de routes à virages. La moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.

1 commentaire(s)

Ajoutez le votre
  1. Juju13 19 mai, 2024 at 20:54 Répondre

    Bonjour je voudrais savoir si il est possible de connecter mon sena spider st1 mech à un intercom sena s10 ou snh5 je n’arrive pas à les associés merci pour votre retour .

Ajouter un nouveau commentaire

Exit mobile version