Choisir des protections cross homologuées FFM et UFOLEP


Vous vous apprêtez à vous équiper d’une protection pour courir en compétition cross ? Attention, tous les gilets et autres plastrons ne conviennent pas ! Ne seront agréés par la FFM et l’UFOLEP que les protections cross conformes aux normes EN 1621 et EN 14021. Explications…

Article mis à jour en février 2022.

On ne court pas en compétition cross ou enduro sans protection. Une question de bon sens, certes, mais pas seulement : les organismes à l’initiative des compétitions MX imposent le port du casque et de protections dignes de ce nom.

Une conformité obligatoire pour les compétitions FFM et UFOLEP

pare-pierre homologué

Gilets et pare-pierres, même combat

En tout-terrain, la FFM et l’UFOLEP, les deux principales structures organisatrices d’événements sportifs, demandent à chaque participant de présenter avant la course leur gilet ou leur plastron aux commissaires. Pour que leur utilisation soit validée, l’équipement protecteur doit embarquer des coques pectorales et dorsales conformes aux normes suivantes :

  • EN 1621-2 pour la dorsale
  • EN 1621-3 ou EN 14021 pour le renfort de poitrine

Qu’est-ce qui prouve qu’un pare-pierre ou un gilet de protection est certifié EN 1621 et/ou EN 14021 ?

Etiquette d'homologation d'une dorsale moto EN 1621-2Tout équipement homologué dispose d’une étiquette figurant le pictogramme d’un motard dans un carré, associé au numéro de chaque norme (exemple ci-contre), qui atteste que les coques en question offrent un niveau d’amortissement satisfaisant. Sur Motoblouz.com, surveillez les fiches techniques des gilets et plastrons cross qui vous intéressent, vous trouverez des mentions le spécifiant ainsi que les niveaux de protection le cas échéant.

On trouve parfois également une étiquette affichant le logo FFM, attestant que l’équipement de protection est conforme.

Bon à savoir : Les normes EN 1621-1 et EN 1621-3 précisent le niveau d’amortissement offert par la protection concernée :

  1. Niveau 1 : le moins protecteur
  2. Niveau 2 : le plus protecteur

Pour maximiser votre sécurité, autant que possible, choisissez des protections de niveau 2.

Voir les gilets et les plastrons cross disponibles sur Motoblouz

Source : site de la FFM
Photos : Gilet Alpinestars Bionic Pro V2 et pare-pierres Fox Raceframe Impact

Partagez cet article

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis fan inconditionnel de routes à virages. La moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.