Essai de la veste Furygan Grizzly, le nec plus ultra


Premier test pour moi d’un équipement de la marque française Furygan, avec cette veste Furygan Grizzly. Un équipement à visée urbaine, idéal pour les scooteristes urbains et extra-urbains, mais pas que… Les caractéristiques avancées sont tout simplement bluffantes. C’est bien simple, rien ne manque, un véritable inventaire à la Prévert.

Une conception all inclusive

Il serait presque fastidieux de reprendre une à une toutes ces caractéristiques. Disons, pour faire simple, qu’il y a de grandes chances pour que cette veste moto vous offre tout ce dont vous rêvez. Et même plus.

La veste Furygan Grizzly est homologuée en tant qu’EPI. Le textile qui la compose est bien entendu résistant à l’abrasion et très souple. La veste est étanche et respirante grâce à un insert. Sa doublure complète a été conçue en aluminium pour assurer une très faible déperdition de chaleur. Cette dernière est d’ailleurs amovible, très confortable et dispose d’un rabat que l’on peut déployer pour assurer encore plus de protection thermique. Rien que le nombre d’étiquettes accrochées à la veste impose le respect et un bon quart d’heure de lecture !

Une veste Furygan Grizzly tout confort

La veste Furygan Grizzly est très confortable. Et pas exagérément lourde. Le poids est très bien réparti, ce qui vous permet de la garder sur les épaules toute la journée sans aucune gêne. On dispose de pressions à la taille pour cintrer légèrement la veste. Les velcro aux poignets sont très efficaces, et permettent d’annihiler les entrées d’air à ce niveau.

Les poches sont très nombreuses. Elles sont plutôt orientées pour un droitier mais elles sont toutes d’une praticité évidente. Par exemple, les poches latérales sont très grandes avec une ouverture très large ce qui vous permettra d’y récupérer vos clés avec des gants hiver sans problème. Une poche plaquée sur la poitrine côté gauche, une à l’intérieur de la veste, deux grandes poches dans la magnifique doublure… N’en jetez plus, c’est juste royal. Enfin un équipement optimisé à l’extrême pour le quotidien.

Le D3O, je ne veux plus que ça !

Niveau confort et praticité, la veste Furygan Grizzly fait un sans faute, incontestablement. Mais au niveau de la sécurité, à quoi peut-on s’attendre ?

A ce qui se fait de mieux au niveau compromis technicité / protection / agrément, soit le D3O. Habitué aux protections standards de mes blousons moto, passer au D3O est tout simplement délicieux. La souplesse de ce matériau au repos (non soumis à un choc) fait que le porteur de la veste ne ressent quasiment pas la présence des protections. Elles sont pourtant bien là : épaules et coudes sont installées de série. Pour la dorsale, commandez-là avec la veste, tout est prévu. Et en cas de chute ? Le D3O durcit sous l’impact pour retrouver sa souplesse ensuite.

Et ça marche !

Poussant l’abnégation jusqu’à son paroxysme, je me suis mangé une bonne grosse pelle rien que pour le test. Bon, en fait les nombreux jours de pluie lors de la période de test, et l’incroyable insouciance des automobilistes bien au chaud dans leur cocon, ont tous deux contribué à tester l’imperméabilité et la protection du GRIZZLY.

VERDICT : au sec et vivant

Jamais je n’ai été aussi bien protégé de l’humidité qu’avec la veste Furygan Grizzly. Mes blousons de rando en Gore-Tex ne font pas mieux. Elle vous tient au sec et au chaud. On ne transpire quasiment pas, et pour peu que vos gants soient adaptés, rien ne s’infiltre. Attention : la veste étant assez épaisse, les gants à manchettes longues peuvent avoir du mal à passer par-dessus. Avec des manchettes courtes, no problemo, elles s’insèrent juste sous le poignet de la veste. Et ça marche.

Concernant la protection aux chocs, je peux vous dire que je n’ai subi aucun dommage de type abrasion, coupure ou hématome sur le haut du corps. La veste Furygan Grizzly a passé ce test ultime haut la main. Du coup, j’en suis tombé amoureux. Les noces auront lieu au printemps.

Vivre avec un Ours, c’est comment ?

C’est bien… Très bien. D’abord, on est en sécurité. Vraiment. En plus, on a bien chaud, et lorsqu’il fait trop doux, on peut enlever la doublure et rester au sec tout de même. Lorsqu’on porte un demi-jet, on peut utiliser le tour de cou amovible et bien chaud qui palliera au manque de protection thermique de votre heaume. Et si vous portez un 3/4 ou un casque intégral, vous le retirerez et tout se passera comme dans un rêve. Sans filet d’air désagréable.

Quand vous laisserez votre monture, pas de problème pour le boulot ou vos occupations diverses. Vous êtes beau, élégant et sobre. Quelques détails de finition (gallons sur l’épaule droite, emblème sur le bras gauche, tour de capuche en « moumoute » qui va bien) sortent cette veste du pur équipement utilitaire. Elle rivalise avec n’importe quelle veste à la mode. On est loin de la conception ostentatoire de chez Furygan qu’on retrouve sur certains modèles de blousons moto. Comme quoi, tout est histoire de cible.

Le GRIZZLY est vraiment si bien que ça ?

Non, il est encore mieux ! C’est LA veste ultime pour l’hiver, et la mi saison en retirant la doublure. Vous la porterez tous les jours, par tous les temps, même à pied, même au ski (une poche « forfait/tickets d’autoroute » est présente sur l’avant-bras gauche…). Ne cherchez pas, c’est juste une tuerie ! Elle est belle, protectrice, chaude, stylée, endurante, douillette. Enfin, sa longueur relative vous protégera mieux, et un bon haussement des épaules vous permettra de vous installer sans gêne sur votre destrier, libérant le bas de la veste de votre fessier.

Alors, oui, elle n’est pas donnée. Mais elle fera tout, très bien, dans quasiment toutes les circonstances. Même hors d’un usage de deux-roues motorisé, elle vous accompagnera partout. Ce, sans même avoir besoin de retirer les protections tant elles se font oublier.

Confort4.75
Sécurité4.5
Imperméabilité5
Protection thermique5
Finition5
Look5

Mon avis : Adoptez un Grizzly !

La veste Furygan Grizzly est un produit extrêmement bien pensé. Ses caractéristiques et ses fonctionnalités en font un équipement de grande qualité, qui répondra à toutes vos attentes. Seule l'absence de dorsale compte tenu du prix de vente, lui coûte un grand chelem au niveau de la protection embarquée, surtout au prix de l'option. Je ne vois pas ce qu'on pourrait reprocher à cette veste, tant elle dépasse le simple usage du deux-roues. La veste Furygan GRIZZLY vous facilitera la vie tout en vous protégeant du froid, de la pluie, des chocs et du mauvais goût. Que demander de plus ?
4.9

Partagez cet article

Anthony

Passionné de moto et friand de tout ce qui touche à la culture motarde depuis l'adolescence, je ne suis pratiquant que grâce à la crise de la quarantaine. Je reste, pour le moment, scooteriste quotidien et par tous les temps depuis bientôt 4 ans. Je soigne mes trajectoires et pose le regard comme un vrai, pour le genou on verra plus tard!