Championnat de France Flat-Track : Motoblouz partenaire


C’est pas tous les jours qu’on vous annonce une naissance… C’est donc avec un plaisir non dissimulé (et un soupçon de fierté) que nous vous faisons part de la venue au monde officielle du Championnat de France de Flat-Track ! En signant un partenariat avec cette compétition FFM toute neuve, nous espérons en effet contribuer à faire du Flat-Track une discipline de premier plan dans les années à venir. Parce que le Flat-Track, c’est un sport moto à la fois spectaculaire et captivant, tant par la maîtrise des pilotes que le rythme des courses. Une pratique vraiment trop méconnue des amateurs de deux et trois roues et à plus forte raison du grand public…

Mais au fait, le Flat-Track, c’est quoi ?

Un sport mécanique méconnu, alors qu’il est probablement l’un des premiers à avoir vu le jour il y a bientôt un siècle, dans la patrie d’Harley-Davidson et d’Indian. Également appelé dirt track, le Flat-Track se court sur un anneau de terre battue. Ce revêtement instable se négocie en glissant, sur les gaz et sans freiner. Chaque session réunit généralement une vingtaine de concurrents qui font drifter leur bécane spécialement préparée tout autour de l’ovale pour remporter les manches qualificatives puis la finale. Les courses, sur 10 tours, sont donc courtes mais intenses. Un sacré spectacle où la maîtrise et l’action priment, au prix de quelques gamelles pittoresques et des rattrapages impressionnants !

course de Flat Track

Foire d’empoigne sur la piste de Flat-Track au Wheels and Waves 2019 – Photo par Rémi

Le Championnat de France Flat-Track 2020 en bref

La FFM a dû sentir le filon et s’est laissée tenter par un championnat en quatre épreuves, ramené à trois pour cause de Covid.

Dimanche 2 août Tayac (33)
Samedi 22 août La Reole (33)
Samedi 29 août Brissac Quincé (49)
Wilfried Delestre Flat Track

Wilfried Delestre #55 en action

Parmi les organisateurs, Wilfried Delestre, un Angevin bien connu dans le milieu puisqu’il cumule déjà cinq titres dans cette discipline.

L’épreuve se déroule par catégorie. Pour chacune, le fonctionnement est le même. La journée débute avec des séances d’essais, puis suivent les manches qualificatives sur six tours. Enfin, les finales sur 10 tours achèvent les nerfs du public en beauté !

Les catégories du Championnat de France de Flat-Track

Le Championnat de France de Flat-Track fait s’opposer des pilotes dans 7 catégories :

  • Les dirt bikes : Moto Type MX/Enduro thermique ou électrique, 450 cm³ 4T Max, 700 cm³ 4T Max.
  • Les trackers : Moteur type MX/Enduro de moins de 500 cm³ 4T sauf injection
  • Les power bikes : Bicylindres, 650 cm³ minimum, moteur d’origine, cadre d’origine
  • Les espoirs : 85 cm³ 2T à 150 cm³ 4T – Type MX
  • Les juniors : 125 cm³ 2T – 250 cm³ 4T – type MX/Enduro
  • Les pit bikes : 190 cm³ maximum
  • Les kids : Grass-Track/Long-Track (catégorie d’initiation)
indian de Flat Track

Une Indian préparée pour le Flat Track – Photo Fabien Rolland

Et une moto de Flat-Track, à quoi ça ressemble ?

Malgré de grandes disparités entre les catégories, les bécanes qu’on croise sur les circuits de Flat-Track s’illustrent par ces caractéristiques communes :

  • Elles sont équipées de roues de 19 pouces (plus stables)
  • Les suspensions offrent de petits débattements (encore plus stable)
  • Il n’y a pas de frein à l’avant (ils ne serviraient qu’à perdre l’avant)
  • Les pneus se montrent spécifiques à la pratiques (pour une glisse contrôlée)

Motoblouz partage l’expérience avec vous

S’il coule depuis ses débuts des jours heureux outre-Atlantique, le Flat-Track n’a plus fait parler de lui en Europe continentale depuis de nombreuses décennies. C’est donc un moment historique auquel nous assisterons et que nous partagerons avec vous via nos réseaux sociaux, notre compte Youtube et ici même : le retour du Flat-Track, officiellement, sur le devant de la scène !

Une partie de l’équipe Motoblouz sera présente le 2 août à Tayac, alors si vous êtes dans les parages, n’hésitez pas à venir nous voir 😉

Partagez cet article

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis fan inconditionnel de routes à virages. La moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.