Essai du casque crossover Nexx X.WED2 Duna


essai du casque crossover Nexx X.WED2

Le casque crossover Nexx X.WED2 est taillé pour l’aventure. Il frappe fort sur le look, le confort et la protection, trois points essentiels qui font de lui un bon casque. En revanche, Nexx n’a pas su aboutir la finition et l’aspect pratique de certains bonus que l’on ne trouve pas chez la concurrence et qui auraient pu propulser ce casque vers le haut de gamme, et en justifier son prix. On vous explique tout !

Un design de compet’

On commence par ce qui saute aux yeux : le casque crossover Nexx X.WED2 a vraiment du style. La forme générale, la coupe précise, l’assemblage de couleur. On se croirait presque dans une course de motocrotte (euuuh de motocross). Pour le coloris, j’ai choisi le bleu blanc rouge (plus dispo sur le site). C’est pratique en France, et aussi aux USA pour faire style que t’es super patriote quand t’as pas le drapeau de 15 mètres accroché à l’arrière de la moto. Il y a plusieurs nuances de bleu, dont un plus clair et légèrement pailleté. Du rouge, du blanc et un peu de gris. La visière et la mentonnière sont noires, et il y a une jupe plus souple tout autour du casque. L’ensemble s’accorde parfaitement et les proportions sont dignes de Leonardo Da Vinci.

Pour les autres designs, il y a de quoi faire plaisir à tout le monde. Du ton uni, de la finition matte, du camouflage, du « racé »… Bref, vous trouverez forcément un coloris pour faire la paire avec votre bécane.

Le casque crossover Nexx X.WED2, taillé pour manger des bornes

Niveau confort, ce casque crossover est vraiment agréable et ce, dès la sortie de son emballage. Pour l’intérieur, Nexx annonce du 3D Coolmax. Pour la 3D, on est bien content que l’intérieur du casque ne constitue pas une simple feuille de papier A4 et pour le Coolmax, je n’ai pas trouvé ce que cela signifiait vraiment. En tout cas, c’est entièrement démontable et lavable. Plutôt cool pour quand ça commence à sentir le chameau. (En vrai, je les ai jamais lavés, flemmard ou fétichiste du casque qui pue ?) Pour ma défense, l’intérieur est anti-odeur et antibactérien, c’est peut-être ça Coolmax après tout ?

Pas de point dur, les mousses sont assez épaisses et ne se tassent pratiquement pas avec le temps (bientôt 1 an d’utilisation quotidienne). Le casque reste confortable et ajusté. Pas d’étiquette mal placée qui découpe la jugulaire, pas de matière qui démange. Tudo bem.

casque crossover Nexx X.WED2 à l'essai

Pour la taille, j’ai suivi le guide des tailles Motoblouz en prenant du Large, et cela convient parfaitement. La forme de la coque est commune, il s’agit d’un intermédiaire ovale. Nexx protège petits et grands du 2XS au 3XL ! Poids affiché sur la balance : 1550g environ (plus ou moins en fonction de la taille). C’est pas lourd, pas léger non plus, mais clairement dans la tranche basse pour cette forme de casque.

Sûr que c’est sûr

Pour la composition, technologie X-MATRIX ! Ouais ça donne ce nom… On est sur un mélange de fibres organiques 3D (la fameuse 3D) et de fibres spéciales Aramide muti-axiale en carbone. Ça donne envie de se taper la tête contre les murs, non ? N’oubliez pas d’enfiler le casque Nexx avant. En tout cas, ces mots techniques inspirent légèreté et robustesse. Tout ce que l’on souhaite pour notre casque finalement.

Nexx indique une forme spéciale de la mentonnière pour réduire le risque de blessures en cas de choc frontal. Espérons qu’ils disent vrai ! Le système de serrage est une boucle double D avec une petite pression pour sécuriser la lanière. Le « gold standard« , facile d’utilisation et sûr. Les mousses des joues sont dotés du système « quick release » d’extraction d’urgence en cas de pépin. Le casque crossover Nexx X.WED2 est homologué ECE 22.05, un gage de protection et de performance.

fermeture avec boucle double D pour le casque Nexx

A l’intérieur, c’est comment ?

Niveau bruit, c’est franchement cool pour un casque trail. L’hermétisme de l’écran est parfait et le système de fermeture super efficace. Avis aux claustrophobes, on abaisse la visière et on croirait presque avoir verrouillé le coffre-fort de la banque de France. En complément, il y a des coussinets de joues anti bruits.

Niveau ventilation, c’est un poil décevant. Heureusement, la mentonnière permet naturellement à l’air de circuler, malgré la bavette en tissu située en position basse du menton. En soi, l’ouverture de l’aération sur la mentonnière ne produit pas de grand changement. La fiche produit annonce 2 entrées et 4 sorties, en fait c’est l’inverse. Il y a 4 entrées : menton, deux latérales, et une centrale sur la partie supérieure du crâne sous la casquette. Ces dernières sont réglables sur 3 positions. Et 2 sorties à l’arrière du casque. La distance entre les entrées et les sorties n’étant pas immense, la circulation est probablement diminuée. Il s’agit ici de ma théorie.

La vision

Pour l’écran principal, il s’agit de polycarbonate Lexan. Théoriquement, cette matière offre une haute résistance aux impacts. Après un an d’utilisation quotidienne, l’écran ne présente pas non plus de rayure majeure. Le champ de vision est top, on voit bien et loin, sans déformation. Le casque est livré avec un Pinlock pour éviter l’accumulation de buée. Testé et approuvé.

Ce que l’on n’a pas aimé…

Le casque crossover Nexx X.WED2 vient avec pléthore d’accessoires à monter/démonter, coller, ajouter, interchanger. En soi, c’est sympa si on est fan de Transformers, mais la finition et la praticité ne sont pas systématiquement au rendez-vous… Il y a un cache-nez, un prolongateur de visière, un cache de mentonnière version cross… Quelques éléments utiles comme les plateformes latérales pour caméras. Elles procurent une surface plane pour coller correctement le support de la caméra (également fourni). La fixation de caméra sur le haut du casque est vraiment gadget et ne tient pas la route.

Autre point noir : la technologie X-Block pour retirer l’écran. À ce stade de la compétition, on se demande un peu à quel moment un morceau de plastique que l’on pivote est une technologie. Si c’en est une néanmoins, elle n’est pas super aboutie. L’un de ces bijoux technologiques s’est cassé directement à la réception du casque. Heureusement, Nexx a prévu le coup (foireux) et propose deux extras en cas de souci. En lisant les commentaires de plusieurs acheteurs, ce problème n’est malheureusement pas isolé. Nexx, si tu nous entends : on veut une fermeture robuste, une vis par exemple.

La prédisposition à recevoir un intercom Nexx permettra au détenteur d’intercom NEXX d’intégrer très facilement le système de communication. Ni vu ni connu ! Pour les autres, il faudra trouver l’endroit idéal. Et ce n’est pas facile car le casque crossover Nexx X.WED2 est taillé à la serpe, mais c’est aussi pour ça qu’il a de la gueule.

 

Voir la fiche produit

Look 4.8
Confort4.5
Protection4.3
Finition3
Aération3.5

Mon avis : il fait le job !

Le casque crossover Nexx X.WED2 remplit le contrat du bon casque Touring / Adventure. Il est confortable, esthétiquement attractif et procure une bonne sensation de protection. Malgré tout, on s'attend pour le prix à une meilleure finition de toutes options proposées par le casque.
4

Partagez cet article

One Month One Ride

Max est un passionné-passionnant de motos. Moi, Mathilde, je suis passionnée par les voyages (et par la bouffe). C’est en duo (ou trio avec la Super 10) que nous avons décidé de partir vivre et rider sous le soleil de Californie. Histoire de découvrir le pays, la culture… et les merveilles culinaires américaines. Alors c’est en duo qu’on vous résume ici nos folles… ou plutôt nos terreuses, ensoleillées, et merveilleuses aventures. Suivez-nous aussi sur Insta.