Enduro : hommage aux héroïnes des ISDE


championnat du monde d’enduro 2017 : Médaille de bronze pour l'équipe de France féminine d'enduro. photo FFM.

6 jours de course, 8 heures en selle, mécanique sans assistance : voilà le programme des ISDE, championnat du monde d’enduro par équipe. Depuis 10 ans, les femmes ont leur classement ! Retour sur l’édition 2017 et sur les performances des féminines.

Avant-goût du championnat du monde d’enduro 2017

S’enquiller 6 journées de course, 8 heures en selle sur la moto, des séances de mécanique sans aide en fin de journée… Voilà qui fait rêver des générations d’enduristes depuis près d’un siècle. La 92ème édition des ISDE, International Six Days of Enduro, s’est déroulée en France à Brive, fin août 2017.

800 coureurs venus de 31 pays, 6 000 techniciens accompagnants, 1 300 km en six jours, 5 spéciales par jour… Cette course mythique, parfois présentée comme les Jeux Olympiques de l’enduro ou, restons modeste, comme le championnat du monde d’enduro par équipe, comporte un classement féminin depuis 2007. Et 9 nations ont aligné une équipe féminine composée de 3 pilotes.

Les Australiennes intouchables

Si les Etats-Unis ont remporté la première édition, la France s’est imposée de 2008 à 2012.

Ludivine Puy, qui avait été la première championne en individuel lorsque le championnat du monde d’enduro s’était ouvert aux femmes en 2010, a depuis rangé le casque. Mais l’équipe de France compte toujours dans ses rangs une pilote d’expérience, Audrey Rossat, pour qui cette année était la 8ème sélection.

Ainsi, cette année, l’équipe de France féminine était composée de Juliette Berrez (Yamaha), Samantha Tichet (Yamaha) et Audrey Rossat (Husqvarna). Les Françaises visaient le podium, à défaut de pouvoir rivaliser avec les Australiennes, invaincues depuis 2013.

Des Bleues malchanceuses et courageuses

La semaine a plutôt bien commencé pour les Françaises, avec une place sur le podium dès le 2ème jour, non loin des Américaines. Mais, en début de semaine, Samantha Tichet s’est sérieusement blessée au bras. La blessure s’étant infectée, elle a dû se faire opérer d’urgence, laissant à contrecœur ses deux coéquipières finir le job le reste de la semaine.

Malgré s’être faite opérée sous anesthésie générale, Samantha Tichet avait voulu reprendre le départ de la course le jeudi… Mais les médecins y ont opposé un non catégorique ! La médaille de bronze des Françaises en est encore plus belle.

Le chirurgien vient de passer tout va bien et j'aurais une belle cicatrise je sors cette aprèm .. je vais pouvoir aller dès demain soutenir mes copines 👍🏻🇫🇷

Publié par Tichet Samantha sur jeudi 31 août 2017

 

Les Australiennes ont aussi connu leur lot de mésaventures. En effet, Jessica Gardiner a toute la semaine avec une fracture à la main. Ce qui ne l’a pas empêchée de changer ses pneus le soir, comme on le voit dans cette vidéo, où elle prend appui sur les démonte-pneus avec l’avant-bras… Quiconque a déjà changé un pneu tout-terrain appréciera !

 

Photo publiée sur la page officielle de la pilote australienne Jessica Gardiner. Elle a roulé avec cette fracture toute la semaine des ISDE.

 

Jessica Gardiner ISDE 2017 Rabaconda tire change

Absolutely incredible how easy Jessica Gardiner makes it look! Even with a broken finger. Anyone who has ever tried changing Michelin Motorcycle tires with bib-mousse knows the deal. Rabaconda's rider of the day at FIM International 6 Days of Enduro – ISDE.

Publié par Rabaconda sur mercredi 30 août 2017

 

En dix ans, les féminines ont largement prouvé qu’elles avaient toute leur place sur cette compétition, où elles concourent dans les mêmes conditions que les hommes. On observe toutefois de grosses différences de niveau d’un pays à l’autre.

Les trois premières du classement individuel (Laia Sanz, Tayla Jones et Brandy Richards) sont pilotes professionnelles. Alors, comme Juliette Berrez l’explique dans la vidéo ci-dessous réalisée par la FFM, « Ce qui manque aux Françaises, c’est que ce soit leur boulot ». Mais un jour peut-être…

 

/// LIVE – JOUR 4/// Juliette Berrez Et Audrey Rossat font le point sur leur parcours jusque là.

Publié par Equipes de France ISDE sur jeudi 31 août 2017

 

Résultats des ISDE 2017, Women’s Trophy

Enfin, découvrez ci-dessous le résultat :

  1. Australie (Tayla Jone, Jemma Wilson, Jessica Gardiner) Médaille d’Or
  2. États-Unis (Kacy Martinez, Rebecca Sheets, Brandy Richards) Médaille d’argent
  3. France (Samantha Tichet, Juliette Berrez, Audrey Rossat) Médaille de bronze

Tous les résultats sur www.fim-isde-live.info

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Béné

Je rêvais du permis moto à 18 ans, j’ai dû attendre la trentaine bien tassée pour le passer… Depuis, je tâche de rattraper le temps perdu. Plutôt branchée enduro, j’aime les bains de boue et transpirer dans les montées impossibles. Mais aussi les virées sur route, en trail de préférence.

  • Bernard Moallic

    bravo a vous mesdames