Cardo Packtalk Bold : L’intercom des balades en groupe !


Une balade en groupe, c’est encore plus sympa quand on peut partager ses impressions (et ses moqueries…) en live avec tout le monde… Telle est la raison d’être du Cardo Packtalk Bold, un tout nouvel intercom spécialement étudié pour faciliter les discussions en groupe. On l’a fait essayer à certains d’entre vous lors d’une journée balade, vidéo à l’appui !

Entre la configuration de tous les appareils et les déconnexions intempestives qui mettent à mal la cohésion du groupe, les sortie à plusieurs avec intercom se soldent assez souvent par un échec cuisant côté discussion. C’est ce constat qui a poussé Cardo à développer le Packtalk Bold. Ce kit de communication spécialement étudié pour ceux qui roulent en groupe rend l’expérience beaucoup plus réjouissante. Son secret : la technologie DMC, pour Dynamic Mesh Communication (ou Communication par maillage dynamique dans la langue de Maître Gims).

Groupe moto Cardo Packtalk Bold

Le Cardo Packtalk Bold en DMC est étudié pour faciliter les discussions en groupe

La technologie DMC, étudiée pour la communication en groupe

Cette techno, partagée avec d’autres modèles haut de gamme de la marque américaine, offre les avantages du Bluetooth sans ses désagréments en groupe. Là où le réseau Bluetooth prend la forme d’une chaîne que la rupture d’un maillon suffit à briser, le réseau mesh DMC connecte tous les utilisateurs ensemble – jusqu’à 15 motards. Si vous quittez le groupe pour « une pause urgente derrière ces arbres », les autres membres continuent la discussion de façon transparente quand vous vous déconnectez. Et quand vous ralliez vos comparses un peu plus tard, vous réintégrez la discussion aussi simplement. Difficile de faire plus fluide !

Autre atout du Cardo Packtalk Bold, le fait qu’il soit configuré en mode DMC dès la sortie d’usine. Vous n’avez plus qu’à rejoindre le groupe, et il est opérationnel. L’installation de l’appli n’est pas obligatoire. Elle vous permettra de configurer l’appareil plus en profondeur, sans passer par les menus vocaux, mais pour les fonctionnalités de base, vous pouvez vous en passer. D’autant que le Packtalk Bold est pilotable à la voix, façon « Siri » ou « Ok Google ». Lancez un « Hey Cardo ! » suivi de la commande qui vous chante dans votre casque, et le système l’exécute. C’est beau le progrès !

Bien entendu, vous pouvez basculer en mode Bluetooth, qui est aussi disponible. Utile en particulier pour échanger avec les intercoms qui ne disposent que de cette technologie de connexion, la plus courante au demeurant.

Cardo Packtalk Bold connexion DMC

La connexion mesh DMC permet de vous reconnecter au groupe automatiquement

L’avis des clients qui ont testé l’intercom Cardo Packtalk Bold

Vous vous souvenez de la journée de balade dans le Nord que nous avons organisée début septembre ? Avec la complicité de Cardo, on avait proposé à l’essai six intercoms Packtalk Bold montés sur des casques Dexter. Ainsi, six des inscrits du jour ont pu mettre à l’épreuve cet accessoire spécialement étudié pour les roulages en groupe. Deux de ces testeurs nous ont fait part de leur expérience !

Pierre l’a testé en mode Mesh DMC

Pour moi, le plus gros atout du mesh DMC utilisé par le Cardo Packtalk Bold, c’est le côté prêt à l’emploi. À peine sorti de la boîte, vous le chargez, vous l’allumez, vous vous associez au groupe en une seconde et c’est parti ! Pas besoin de perdre son temps (et ses nerfs…) à consulter un guide épais et indigeste.

Et l’autre atout du DMC quand on roule en groupe, c’est sa dimension intuitive. Si pour une raison ou une autre, vous faites une pause et que la connexion est perdue, la reconnexion sera automatique quand vous retrouverez vos potes un peu plus loin. Ça, c’est magique !

Après, comme avec les autres intercoms, si vous cherchez les fonctionnalités avancées, il faudra creuser la question. Vous aurez beaucoup de commandes à retenir. Son truc, c’est la discussion en groupe, il est conçu pour que ça soit facile.

Pendant cette journée d’essai, je n’ai pas vraiment pu mesurer la portée du Cardo Packtalk Bold, mais entre deux villages du Nord, on pouvait encore discuter. Ce malgré les perturbations des lignes électriques et des bâtiments. Ça laisse de quoi faire !

Cardo Packtalk Bold Bluetooth

Rémi et son Cardo Bold, qu’il a utilisé en Bluetooth

Rémi s’est connecté en mode Bluetooth à d’autres intercoms Cardo

Et en mode Bluetooth, qu’est-ce qu’il vaut le Cardo Packtalk Bold ? Rémi, nous donne son avis sur la question, après un essai intensif !

J’ai testé l’intercom pendant un mois en mode Bluetooth pour communiquer avec deux autres dispositifs Cardo, des G9X.

Première étape l’association des appareils. Mieux avoir la notice de chacun, ou bien les application « Cardo Connect » pour le Bold et « Cardo Smartset » pour le G9X. Dans ce dernier cas, l’association se fait facilement. Pour le PackTalk Bold, il suffit d’aller le menu Intercom, de le passer en mode Bluetooth, de cliquer sur le slot A pour associer le premier intercom puis sur le slot B pour le second.

Une fois les appareils associés, ils seront détectés automatiquement au démarrage. Pour lancer la communication, il suffira d’appuyer une fois sur le bouton du haut pour appeler le A et deux fois pour le B.
La communication en mode Bluetooth est bonne : le son est clair et le gain du volume en fonction de la vitesse fonctionne très bien. Niveaux portée, une fois l’antenne dépliée, on a atteint 700 mètres en zone dégagée. Au-delà, la connexion est toujours active, mais les voix sont saccadées. Au-dessus de 1,2 km la connexion est perdue. En zone montagneuse ou urbaine on descend à 400 mètres pour une connexion parfaite et 700 mètres avant de perdre la connexion. D’ailleurs une fois les interlocuteurs à nouveau à portée, il faudra obligatoirement relancer la communication par l’appui sur le bouton du haut.

En ce qui concerne la fonction kit main libre, la connexion au téléphone se fait automatiquement dès l’allumage. En mode appel on peut avoir une communication normale sans que l’interlocuteur ne s’aperçoive qu’on est en moto. La qualité sonore pour l’écoute de la musique est bonne, mais comme avec tous les kits, on pourrait espérer plus de graves !

La commande vocale des différentes fonctionnalités m’a convaincu Si vous constatez que certaines se déclenchent intempestivement, réduisez la sensibilité via l’application. Vous pouvez même la désactiver si besoin.

À ce que j’ai pu constater, la batterie tient environ deux gros jours de roulage. Question ergonomie, les boutons tombent bien sous la main, la molette du volume et très pratique et intuitive.

Vous l’aurez compris : Au delà de ses caractéristiques d’intercom haut de gamme, c’est bien au motards qui souhaitent discuter en groupe de façon transparente que le Cardo Packtalk Bold s’adresse en priorité. Avis aux tribus de motards !

Partagez cet article

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.