Top 5 des meilleurs jeux de moto


meilleurs jeux moto

Quand on est passionné(e) de moto, on a tendance à décliner cette même passion sous toutes ses formes possibles et inimaginables. Non content d’avoir redécoré l’ensemble de votre maison de multiples objets ou motifs deux-roues (le drap housse de la couette du lit, l’horloge de la cuisine, le papier peint des toilettes…), votre obsession se manifeste sans doute également dans le domaine du jeu vidéo.

Si c’est le cas, alors cet article est fait pour vous. Si vous vous usez les pouces sur des jeux de moto depuis votre adolescence, nous allons revenir pour vous sur les titres qui ont marqué l’histoire du média. En selle !

Le précurseur : Excitebike, sur Nintendo NES

Sorti en 1984 (au Japon) sur la toute nouvelle NES de Nintendo, Excitebike n’est pas, loin s’en faut, le premier jeu de moto tous supports confondus.

Pourtant, il est celui qui a marqué durablement les esprits et qui a participé à la construction d’un genre jusque là exclusivement cantonné aux jeux de voiture. On y retrouvait donc déjà tous les standards du jeu de course moto qui se respecte, à savoir les qualifications, la gestion de la température de la moto, des challenges multiples, une grande diversité de circuits…

D’autres itérations du titre sont sorties par la suite sur d’autres consoles Nintendo (Excitebike 64 sur Nintendo 64, par exemple), sans pour autant réussir à marquer aussi durablement les mémoires que le premier épisode.

Le plus emblématique : Hang-On, Arcade puis Sega Master System

Celui qui n’est jamais monté sur la moto d’une borne d’arcade Hang-On ne sait pas ce qu’il a loupé ! A l’époque, il s’agissait d’une véritable révolution : Yu Suzuki, le mythique concepteur du jeu, a tout bonnement développé une borne en forme de moto grandeur nature qui permettait de déplacer la moto virtuelle au gré des mouvements du joueur.

Offrant des sensations de jeu inédites pour l’époque, le titre a par la suite été décliné sur la toute nouvelle Master System de Sega, malgré quelques légères déconvenues (absence de musiques durant la course, par exemple).

À noter que le jeu était intégralement disponible dans Shenmue, sorti sur Dreamcast en 1999.

Le plus violent : Road Rash, Sega Mega Drive

Sortez les battes et les chaînes ! Dans Road Rash, sorti en 1991 sur Mega Drive, le but était non seulement de terminer la course en tête, comme tout bon jeu de course qui se respecte, mais aussi de foutre plusieurs bourres pifs au passage à ses adversaires.

Avec ses 5 circuits, son mode carrière, la possibilité d’acheter des motos plus rapides et plus puissantes et ses gnons distribués à tout va, Road Rash a durablement marqué les esprits des joueurs lors de sa sortie.

Le plus réaliste : Superbike World Championship, toutes plates-formes

Les fans de simulations pures et dures seront aux anges avec Superbike World Championship, sorti sur de nombreuses plates-formes de jeux vidéo dès 2007 (PC, PS2, X Box 360…).

En plus de reprendre la licence officielle du championnat du monde de MotoGP, Superbike World Championship se veut très fidèle à la réalité. Ici, impossible de presser le bouton d’accélération comme un dingue du début à la fin de la course : il vous faudra faire preuve de finesse pour espérer venir à bout de vos adversaires et monter sur le podium en fin de championnat.

Ci-dessous les images de la version 2014 du jeu.

Le plus récent : MotoGP 19, multi plates-formes

Graphismes léchés, gameplay réaliste, challenge présence des licences officielles : pas de doute, Milestone (le studio de développement du jeu) a mis les petits plats dans les grands pour faire de cet opus 2019 l’une des références du genre.

Grâce à son contenu conséquent, MotoGP 2019, disponible sur Nintendo Switch, PS4 et X Box One, devrait vous occuper pendant de longues heures de jeu.

Partagez cet article

Guillaume Dupont

Passionné de moto depuis mon plus jeune âge, je m'intéresse particulièrement à l'actualité sportive du deux roues. J'ai aussi un oeil avisé sur tous les résultats de la team Motoblouz, dont je ne manque aucune course !