Essai Pantalon de pluie Furygan OVER PANT


La météo fait des montagnes russes en ce mois d’octobre. On se gèle le matin, et on transpire le soir. C’était donc le moment parfait pour tester le sur-pantalon Furygan OVER PANT. Conçu pour être enfilé rapidement en cas de pluie avec ses fermetures éclair sur toute la longueur de la jambe, il m’a accompagné au quotidien pendant plus de mille bornes. Que vaut ce pantalon Furygan ?

Protection : que vaut le Furygan OVER PANT ?

Le Furygan OVER PANT est une version light du Duke, pantalon que je porte par dessus mes habits du quotidien depuis déjà plusieurs années, d’où la comparaison. Conçu en fibres de polyester haute ténacité et avec une doublure Skin Protect, il promet une forte résistance à l’abrasion (Homologué CE EPI, niveau urbain) et à l’eau, tout en restant léger, souple et peu encombrant. Il sait se faire oublier une fois en route. Et lorsque je ne le portais pas, il se rangeait facilement au fond de mon sac à dos.

Coté renforts, le Furygan OVER PANT dispose de mousses D3O (niveau 1) aux hanches et aux genoux. C’est toujours agréable de voir qu’un fabriquant ne néglige pas la qualité des renforts. Les protections des genoux ont 3 crans de réglage pour ajuster leur position à la taille de vos jambes. Pour ma part, avec un pantalon en taille M, ces genouillères se retrouvent un peu trop haut sur la jambe lorsque j’ai les genoux pliés sur la moto, alors que j’utilise le réglage maximal. Je n’aurais pas eu ce problème avec la taille habituelle (L), mais c’était sans gène pour rouler puisque les mousses D30 sont assez fines.

Un pantalon qui ne craint pas l’eau

Niveau étanchéité, ce pantalon fait vraiment le job. Sans avoir pu le tester dans des condition extrêmes, les quelques averses que j’ai traversé ont rapidement validé ses qualités imperméables. Mon pantalon de ville porté en dessous était tout à fait sec, même après une exposition prolongée à la pluie sur autoroute. Le revers de la médaille, c’est que le fabricant a dû faire l’impasse sur les poches.

La barrière contre le gèle est minimaliste, mais reste surprenante d’efficacité pour bloquer le vent et le froid. Porté en dehors de l’hiver, il sera un bon allié, mais il ne sera clairement pas assez robuste pour vous assurer un bon confort par températures ressenties négatives. Cette sensation est renforcée par l’absence de zip pour le raccorder au blouson. Je vais devoir ressortir mon Duke d’ici quelques semaines.

Porté la nuit, les discrets empiècements réfléchissants aux jambes et sur les reins apportent une visibilité accrue, sans en faire trop. Cela lui confère un look passe partout, qui conviendra au plus grand nombre.

Un pantalon de moto pour les adeptes du Quick Change

Conçu pour être porté par dessus un pantalon de ville, il laisse suffisamment de place pour être enfilé par la taille ou en utilisant les zip qui font toute la longueur de la jambe et sont ouvrables par le haut ou par le bas. Roulé en boule dans un sac à dos ou une sacoche, il sait se faire discret. Mais quand vous en avez besoin, en 1 minute chrono, vous êtes habillé, prêt à prendre la route.

Alors que j’étais tenté par une taille L, ma taille habituelle, j’ai opté pour une taille en dessous, M. En dehors du souci de réglage des genouillères, je pense avoir fait le bon choix en suivant les feedbacks déjà postés sur ce produit ici.

Une fois en place, Furygan a prévu de nombreux réglages pour assurer une bonne tenue : ourlets réglables par velcro, taille réglable avec pression doublée d’élastique, serrages par velcro aux mollets. Des élastiques, prévus pour tenir le pantalon au chaussures, lui assure un très bon maintien. L’enfilage des chaussures, même s’il s’agit de bottes de moto comme sur les photos, ne pose aucun problème, à condition d’utiliser les zip.

Style7
Confort à moto8
Confort à pied8.5
Aspects pratiques9
Étanchéité8.5
Isolation7

Mon avis : bien mieux qu'un imperméable

A porter quasiment toute l'année, le Furygan OVER PANT vous apportera une belle étanchéité, une protection contre le vent et le froid correcte, tout en assurant une protection efficace en cas de chute. Avec son textile fin et résistant, il saura se faire petit pour vous suivre dans toutes vos balades. Gros point fort, sa fermeture éclair sur toute la longueur, actionnable dans les deux sens, pour un enfilage facile même avec des bottes.
8

Partagez cet article

meuhsli

Créateur en 2013 du blog La poignée dans l'angle, j'ai enfourché ma première moto il y a une bonne dizaine d'années, de la 50cm³ au gros cube. Je roule aujourd'hui en S1000R, que ce soit pour des trajets moto-boulot-dodo ou de longues balades dominicales, seul ou en duo. Enjoy the ride !