Essai du blouson DXR D63 CE


Tu aimes les café racers, les scramblers, les roadsters à l’ancienne ou encore, tout ce que la mode actuelle qualifie de néo-rétro ? Avec un peu de chance, tu roules même sur l’une de ces pétoires ! Alors je pense que tu seras ravi de savoir que la marque DXR te propose un blouson sacrément looké qui sent bon le cuir, et pour à peine plus de 200 bucks*. C’est le blouson DXR D63 CE, et voici mon essai.

Choisis ton camp !

Bon d’accord, on a sans doute connu des noms plus évocateurs que D63 pour faire rêver. N’empêche que, lorsque tu découvres ce blouson DXR D63 pour la première fois, tu as vite fait d’oublier son nom pour t’attacher à détailler le beau morceau de cuir.

Si tu aimes le classicisme (et les vestes moins tape-à-l’œil), tu choisiras peut-être la version noire avec bandes blanches sur les manches. Si tu aimes le vintage, alors tu choisiras forcément le marron (relevé de judicieuses bandes marron foncé). Enfin, si tu hésites entre les deux, saches qu’il y a aussi une version noire avec bandes marron. Bref, tu l’auras compris, DXR a été aussi intelligent que sympathique en laissant le choix parmi trois options.

Blouson DXR D63 : Fort en style

De toute façon, quel que soit le coloris, ça ne changera pas grand-chose : ce blouson a de la gueule !

En premier lieu, c’est grâce à sa coupe droite et près de ton corps d’athlète (ou de pilote). À ce sujet, le blouson DXR D63 taille juste. Cela veut dire que si tu fais du L, alors choisis-le dans cette taille. Mais avec la doublure thermique en place, il ne faudra pas espérer passer plus épais qu’un fin pull dessous. Pas d’inquiétude néanmoins pour les durs à cuire qui roulent toute l’année, même en plein hiver : le cuir épais et ladite doublure intégrale (corps et manches) assurent un confort thermique plus qu’acceptable jusqu’à quelques degrés en dessous de 0°C. Si cela ne dure pas toute une journée, bien entendu.

Ensuite, pour relever le look old school du blouson, les deux manches et le torse sont dotés de jolis écussons brodés. Le col rond, la patte de serrage à la taille et les manches bien resserrées au bout finissent avec style le tableau.

Enfin, parce que pour trouver son style, le blouson DXR D63 fait judicieusement l’impasse sur les fioritures et va droit à l’essentiel : sa force, c’est la simplicité, l’épuré. Ici, pas d’empiècement superfétatoire, pas de soufflet d’aisance qui ne sert à rien. Juste du bon cuir souple taillé comme il faut !

Vintage mais moderne…

Parce que quand on a les fesses calées sur la selle d’une moto le look ne fait pas tout, le blouson DXR D63 est aussi soigné dans ses détails fonctionnels. Cela commence avec une abondance de poches : quatre extérieures, trois à l’intérieur + deux autres sur la doublure thermique. Avec tout ça, si tu ne parviens pas à y stocker tes clés, un smartphone et un petit portefeuille… C’est que t’y mets de la mauvaise volonté.

Le col se ferme par un bouton pression, sans te serrer le cou pour rester confortable. En plus, ça laisse de la place pour pouvoir y passer un tour de cou ou le bas d’une cagoule. Cela continue avec des manches qui se resserrent par un zip solide. Tout comme la taille, elles sont réglables en serrage par des pressions ajustables sur deux positions.

Une remarque en passant : de taille moyenne et nécessitant un appui assez fort pour se verrouiller, toutes ces pressions ne risquent pas de sauter inopportunément. En revanche, revers de la médaille, elles s’avèrent un peu ardues à manipuler avec des gants, surtout si ces derniers sont épais.

… et protecteur

Le cuir, c’est probablement le meilleur ami du motard en cas de chute. Mais il ne suffit pas à lui seul à assurer une protection complète. Alors, comme tout bon blouson moto qui se respecte, le blouson DXR D63 CE inclut des protections aux coudes et aux épaules. D’ailleurs, je suis sûr qu’une question te taraude depuis le début de ce test : que peut bien faire ce CE dans le nom de ce blouson ? Et bien voilà, tu as la réponse : il est certifié CE. En voilà un gage de qualité, non ?

Seule la dorsale manque à l’appel dans la panoplie. Pas de souci, en rajoutant une petite trentaine d’euros à ton achat, tu auras une dorsale DXR BACK PROTECTOR. Celle-ci s’adapte plus que parfaitement dans la poche idoine du blouson DXR D63. Et cerise sur le gâteau, non seulement elle assure une bonne protection grâce à son homologation CE 1621-2 niveau 2, mais en plus, souple et perforée pour une meilleure ventilation, elle ne se sent absolument pas dans le dos. Vraiment top !

*bucks = dollars, ici euros.

Coupe4.5
Confort4
Look4.5
Protection4
Aspects pratiques4
Rapport prix / prestations5

Mon avis : 10/10 pour le rapport prix / prestations, y'a pas mieux !

Un blouson full cuir de cette qualité, avec ce niveau de soin du détail et de prestations globales, il y en a sans doute d’autres. En revanche, quand tu ajoutes à ça son prix canon, la concurrence se fait carrément absente. Il n’est pas étonnant que ce modèle, parmi les premiers créés par la marque Dexter, soit toujours au catalogue des années plus tard. Pas besoin d’y aller par quatre chemins : ce blouson DXR D63 CE est un sacré bon plan si tu veux avoir le style sans hypothéquer ni ta sécurité… ni un rein pour te le payer !
4.4

Partagez cet article

Le Brélomane

Deux roues, un moteur et un guidon ? Ca m'intéresse ! En selle plus de 300 jours par an, des dizaines de milliers de kilomètres avalés par tous les temps, pour aller chercher le pain comme pour un road trip, je vis la "brèle" comme beaucoup : avec une indéfectible passion !