Essai du casque Shark Spartan Carbon Priona


Shark Spartan Carbon Priona

Voilà déjà 3 ans, j’enfilais pour la première fois le casque Shark Spartan Carbon, casque qui continue de me combler au quotidien (trajets ville et autoroute toute l’année). Certes, il a pris quelques rayures, et quelques projectiles auront eu raison de la solidité des plastiques, mais il reste un gros coup de cœur. Suite à son succès, la marque Shark a décidé de le faire évoluer en apportant quelques nouveautés intéressantes. On fait le point !

Quoi de neuf sur le casque Shark Spartan Carbon Priona ?

Si vous avez déjà manipulé un Spartan, vous serez en terrain connu. On retrouve : les reconnaissables ailerons arrière, son poids plume, l’écran solaire à ouverture au sommet du crâne, une aération performante à deux entrées (haut du crâne et menton pour ventiler la visière), une mousse qui épouse bien la mâchoire, sa fermeture en boucle double D. Bref, tout ce qui a fait son succès.

Focus sur les aérations du casque Shark Spartan Carbon

Une large ouverture pour une ventilation performante

Mais qu’est-ce qui change avec cette nouvelle génération ?

Premier changement majeur : de nouveaux coloris font leur apparition. Un magnifique noir, blanc et or qui rappelle des lignes anciennes, et un noir et gris réfléchissant plus moderne (celui que j’ai testé).

Seconde révolution : un intérieur complètement revu. Maintenant noir et avec une mousse 3D alvéolée, le revêtement a été conçu en fibres naturelles de bambou pour une triple efficacité. Il est antibactérien, anti-sudation et hypoallergénique. Le casque Shark Spartan Carbon bénéficie maintenant des caractéristiques intérieures des modèles les plus avancés de la marque.

Mousses intérieures du casque Shark Spartan Carbon Priona

La nouvelle mousse du casque Shark Spartan Carbon Priona

C’est tout ? Pas tout à fait. L’équipementier a apporté quelques ajustements supplémentaires… Le système d’ouverture de la visière est beaucoup plus souple, un vrai régal. La visière s’ouvre avec une facilité déconcertante tout en restant bien en place sur la route. L’écran solaire filtre légèrement moins le soleil, ce qui le rend utilisable dans les tunnels ou quand le jour commence à tomber, et évite ainsi des manipulations inutiles pour le relever et le remettre en place.

On valide ses acquis

A la pesée, il reste à 1,300 kg, ce qui le place parmi les casques les plus légers que j’ai eu l’occasion de tester. Cela reste indéniablement un de ses gros points forts. Pour le porter tous les jours, j’aurais du mal à revenir à un casque plus enrobé. Cela lui donne aussi la possibilité d’embarquer un intercom, voire une caméra, sans le transformer en poids lourd à supporter.

En termes de confort, on l’oublie tellement il épouse le crâne à la perfection. J’apprécie également sa bonne tenue au niveau de la mâchoire. Quand la version précédente le rendait difficile à enfiler (défaut rapidement gommé avec l’usure des mousses), le casque Shark Carbon Priona se porte très facilement. Sa nouvelle mousse remplit son rôle anti-transpirant (même si je n’ai pas pu le tester en condition d’extrême chaleur) mais peut avoir tendance à générer de l’électricité statique.

Essai du casque Shark Spartan Carbon sur circuit

L’aérodynamisme du casque Shark Spartan Carbon éprouvé sur circuit

Sur la route, on file à toute vitesse sans noter le moindre remous, avec son aérodynamisme abouti. J’avais pu éprouver cette qualité sur le circuit du Quatar en frôlant les 300 km/h au bout de la ligne droite. Un vrai rail.

Mais l’insonorisation reste trop mauvaise sur mon roadster, ça siffle beaucoup à haute vitesse. Les retours à ce sujet divergent, donc vous pourrez avoir une sensation très différente en fonction de la protection au vent de votre machine.

Pourquoi craquer pour le casque Shark Spartan Carbon ?

Si vous êtes sensible à son look sport-GT reconnaissable parmi mille, avec son double spoiler à extracteur d’air intégré, vous pourrez dorénavant profiter de nouveaux coloris plus vintage mais tout autant réussis.

Vous serez conquis par sa légèreté et son confort qui le transforment en seconde peau. Ajoutez à cela une bonne dose d’aérodynamisme, et vous pourrez oublier les séances d’ostéo pour vos douleurs aux cervicales.

A l’usage, le casque Shark Spartan Carbon dispose d’une très bonne polyvalence en termes de saison et d’usage. Je le porte tous les jours ! Il brave autant la pluie avec son Pinlock livré de série, que le soleil avec son filtre fonctionnel. Il accueillera lors de vos balades votre intercom sans difficulté avec ses emplacements prévus pour les écouteurs, et il pourra se transformer en casque de circuit avec la sécurité de sa boucle double D.

 

Voir la fiche produit

Poids5
Ergononie4
Confort intérieur4.5
Ventilation4
Silence3.3
Finition4.5

Mon avis : le Spartan gagne des étoiles !

Avec des coloris revus façon néo-rétro et un intérieur complètement repensé, le casque Shark Spartan Carbon continue de faire ses preuves. Vous cherchez un casque autant adapté à une hypersportive qu'à un scrambler, qui soulage les cervicales, bien aéré et qui tient en place à haute vitesse ? Foncez !
4.2

Partagez cet article

meuhsli

Créateur en 2013 du blog La poignée dans l'angle, j'ai enfourché ma première moto il y a une bonne dizaine d'années, de la 50cm³ au gros cube. Je roule aujourd'hui en S1000R, que ce soit pour des trajets moto-boulot-dodo ou de longues balades dominicales, seul ou en duo. Enjoy the ride !