Essai du casque cross O’Neal 2 Series


Présent sur le marché du tout-terrain depuis 50 ans, O’Neal, marque américaine créée par le pilote du même nom dans les années 70, propose aujourd’hui une gamme complète d’équipements du pilote pour la pratique du cross et du VTT. C’est le casque cross O’Neal 2 Series que j’ai testé durant un mois, mon premier casque Off-Road. Et quoi de plus adapté que de vous présenter un casque pour #EnjoyTheRide dont la marque a pour slogan Enjoy the ride.

Casque Cross O’Neal 2 Series : entrée de gamme mais pas dernier de la classe

Placé en début de la gamme « Series » qui compte 10 niveaux, le casque cross O’Neal 2 Series n’a pas à rougir de la qualité de sa fabrication et de ses finitions. C’est un casque simple mais bien fait. S’il est fabriqué en résine polycarbonate, ce qui explique son tarif très bien placé, il est plutôt léger. En tous cas, plus que ne le dit sa fiche technique puisque, je l’ai pesé : 1,35 kg pour une taille M quand il est annoncé a 1,45 kg à +/- 50 g. Un poids qui le place comme un concurrent de certains modèles de gammes plus élevées. Il ne dispose pas des dernières évolutions en matière de sécurité mais il reste un allié intéressant pour le débutant que je suis.

casque cross O'Neal 2 Series

Le casque cross O'Neal 2 Series en off road

Focus sur le casque cross O'Neal 2 Series

testé sous toutes les coutures le casque cross O'Neal 2 Series

Bon point pour le look mention pour les décos

Côté look, on ne peut pas dire que le O’Neal fasse dans la discrétion. En effet, ses lignes aux arêtes saillantes, son design assez aérodynamique, lui confèrent une agressivité que je trouve plutôt sympa ! Et parfaitement complétée par une déco très réussie et plutôt bien finie.

Côté design, une agressivité plutôt sympa pour le casque cross O'Neal 2 Series

Disponible dans pas moins de 18 versions différentes, vous trouverez sûrement celui qui se marie le mieux à votre tenue ou à votre moto. Pour ma part, j’ai choisi la version Spyde 2.0 White Red Blue. Une finition mate qui collera parfaitement aux couleurs de future monture.

le casque cross O'Neal 2 Series dans son coloris Spyde 2.0 white blue red

Je l’ai testé avec 2 masques : le Prov Vision et le Oakley Front Line mx. Ils se sont tous deux adaptés sans problème sur l’ouverture assez large que propose la coque. Les deux sont restés parfaitement en place grâce au revêtement placé sur chaque côté du casque cross O’Neal 2 Series.

casque cross O'Neal 2 Series testé avec masque

casque cross O'Neal 2 Series testé avec masque ProV

Confort : bien, Sécurité : peut mieux faire

Une fois enfilé et fermé grâce à sa boucle double-d, si les mousses sont un peu dures au premier abord, on s’habitue assez vite au confort assez ferme de cet intérieur en microfibre. Intérieur qui plus est parfaitement fini et bien sûr, entièrement démontable et lavable. D’ailleurs, les pressions qui fixent les mousses amovibles sont ultra « costaud ». Aucune chance que les mousses se détachent durant l’utilisation ou lorsque que l’on manipule le casque O’Neal.

Si c’est un point positif sur le plan du confort et des finitions, on notera l’absence de système « quick release » des mousses de joues en cas d’accident.  La difficulté à retirer ces mousses en cas de nécessité peut représenter un inconvénient sérieux. Autre point que je trouve gênant concernant la sécurité, c’est la visière fixée au casque par des vis. S’il semble que ce système soit présent sur beaucoup de casques cross, je trouve assez dangereux pour les cervicales que la visière ne puisse pas se détacher de la coque en cas d’impact avec le sol. N’étant pas du tout un spécialiste de ce type de casque, il s’agit bien sûr de la remarque d’un total néophyte.

Quoi qu’il en soit, ces vis permettent de régler la hauteur de la visière et de pouvoir assez facilement l’ajuster en fonction de la luminosité.

Casque cross en trail ?

Si ce casque est destiné à une utilisation « cross », je l’ai systématiquement testé en trail. C’est à dire à la fois sur route et en Off-road. Abrité derrière la bulle, la visière ne cause aucune turbulence aérodynamique lorsqu’on roule aux vitesses autorisées sur notre réseau routier. En revanche, debout sur la moto ou sans bulle, les perturbations et la prise au vent se font bien plus sentir, surtout sur les mouvements de tête latéraux. Ceci n’est pas anormal pour un casque au design non adapté à ce type d’utilisation… Bien sûr, ce phénomène disparaît totalement lorsqu’on replace le casque cross O’Neal 2 Series sur son terrain favori.

le casque cross O'Neal 2 Series testé sur trail

A l'utilisation : le casque cross O'Neal 2 Series

casque cross O'Neal 2 Series

École buissonnière pour l’air frais

Question aération, si le casque est équipé de multiples prises d’air, et même si je l’ai testé en hiver, j’ai trouvé la ventilation assez faible. Seul un très faible filet d’air circule au-dessus du crâne. Moi qui transpire facilement, et encore plus quand je roule en trail dans la boue, j’aurais apprécié un flux d’air plus présent… Même en hiver ! J’imagine donc que par des températures plus élevées, le casque tiendra vraiment chaud.

A sa décharge, on peut lui accorder un intérieur qui sèche assez rapidement. Pas en une dizaine de minutes mais une « pause déj » bien copieuse. Et, les mousses retirées, vous pourrez repartir sans cette désagréable sensation de mouillé au moment d’enfiler le casque.

focus et essai du casque cross O'Neal 2 Series

Voir la fiche produit

Remerciement à François Navarro pour les photos !

Look4.5
Poids3
Finitions3.5
Sécurité2.3
Confort4
Ventilation1.8

Mon avis : le bon camarade de classe du débutant

J’ai été conquis par son look fun et racé, par sa déco bien réalisée, à la finition sans reproche. J’ai été étonné par son confort et son intérieur après une première impression plutôt mitigée. J’ai été surpris par son rapport qualité/prix. J’ai été déçu par son manque de ventilation malgré les nombreuses aérations. J’ai regretté l’absence du système de sécurité "Quick release" pour les mousses de joues qui, même sur une entrée de gamme, devraient être présentes tout comme la visière fixée à la coque qui ne se détachera pas en cas de chute.
3.2

Partagez cet article

Emeric74

Enseignant la conduite Moto et Auto, je roule depuis maintenant plus d'une vingtaine d'années. Passionné, j'ai toujours attaché beaucoup d'importance à l'équipement, son utilité, son côté pratique, son efficacité en terme de protection, sa technicité et la qualité de sa fabrication. Je suis, aujourd'hui, très heureux de faire partie des rédacteurs d'#EnjoyTheRide et de pouvoir partager mon avis sur les produits que je testerai pour vous. Bonne route ! #RideSafe #MotoGpAddict