5 conseils pour faire débuter son enfant à moto cross en toute sécurité


Vous vous souvenez avec émotion de vos premiers tours de roue à Motocross sur une bonne vieille Pee Wee et vous souhaitez transmettre votre passion à votre jeune motard·e ? On vous comprend ! Pas évident cependant de savoir comment s’y prendre… Voici nos 5 conseils pour vous aider à faire naître en lui le déclic de la poignée droite !

1 ) Faites confiance à quelqu’un du métier

Le conseil qui nous vient spontanément ? Déléguez à des gens dont c’est le métier ! Savoir piloter et savoir enseigner le pilotage sont en effet deux aptitudes bien distinctes. Nous vous incitons donc à faire encadrer les premiers tours de roue de votre enfant par un moniteur titulaire du brevet d’État. Par exemple au sein d’une école de pilotage FFM (Fédération Française de Motocyclisme), mais un moto-club indépendant fera également très bien l’affaire. Vous êtes ainsi certain que les premiers mètres à deux-roues de votre enfant se dérouleront en toute sécurité.

Généralement, les écoles de pilotage proposent des sessions piste à la journée pour s’initier à la pratique, souvent le mercredi et le samedi. Puis, si ça se passe bien, vous pouvez embrayer sur des semaines de stage pendant les vacances. Ce ne sont pas les moto-clubs qui manquent, il y en a forcément un près de chez vous !

Autre avantage : en général, les écoles fournissent les motos, ce qui évite d’investir pour rien si la passion est sans lendemain.

Initiation enfant motocross

L’école de pilotage, le choix de la raison pour l’initiation de votre enfant au motocross

2) Premiers tours de roues : La sécurité avant tout

Vous voulez à tout prix faire faire vous-même ses premiers tours de roues en moto cross à votre enfant ? On vous comprend, l’envie de transmettre sa passion peut être très forte. Dans ce cas, mettez toutes les chances de votre côté pour que ça se passe bien :

  • Assurez-vous que votre enfant sait rouler à vélo : un bon équilibre, c’est le B-A-BA pour que les plus jeunes maîtrisent un minimum leur moto.
  • Apprenez aussi à votre marmotard la gestion de la poignée de gaz. Eh oui, fermer les gaz, c’est beaucoup moins intuitif que les ouvrir…
  • Initiez-le au freinage, avec pourquoi pas des exercices moteur arrêté où vous le poussez.

Quand toutes les conditions sont réunies, équipez-le avec ses protections – on y revient plus bas ! – puis choisissez un espace dégagé pour démarrer. Ah, et enfilez vos meilleures baskets… C’est parti !

confiance apprentissage moto enfant

L’envie de transmettre sa passion est très forte

3) Désamorcez les peurs de votre enfant

La peur, c’est l’ennemi numéro 1 de l’apprentissage de la moto cross (et de tout autre sport, au demeurant). Elle engendre en effet le stress, la crispation, le manque de concentration…

Le dialogue parents – enfant est la meilleure façon d’instaurer la confiance dans l’esprit de votre tête blonde. Si malgré ça l’inquiétude persiste, ne lui forcez pas la main, au risque de le dégoûter. Laissez le temps travailler pour vous. L’envie de rouler comme maman ou papa viendra !

Ne lésinez pas sur les protections, elles rassurent. Qui plus est, une première gamelle qui fait mal, c’est généralement le meilleur moyen de dissuader l’enfant de retenter l’expérience.

quel age pour debuter motocross

6 ans, l’âge recommandé pour débuter le motocross

4) Âge pour débuter la moto : Ne brûlez pas les étapes

Chaque cas est unique, mais l’âge généralement conseillé pour faire rouler son enfant au guidon d’une motocross pour la première fois gravite autour de 6 ans. L’essentiel est qu’il ait un bon équilibre sur un deux roues et qu’il tienne bien son dos.

Les écoles et moto-clubs cross et enduro accueillent d’ailleurs généralement les enfants en initiation sur circuit à partir de 6 ans. La compétition moto, ça sera plus tard, à 7 ans.

Si vous vous occupez vous-même de la moto ou du quad, à 6 ans, le moteur doit développer moins de 8 chevaux pour une vitesse raisonnable. Ça n’est pas le cas de tous les dirt bike. Les modèles à moteur électrique demandent moins d’entretien, ça peut être une piste intéressante. Pensez également à l’assurance, même pour un usage loin de la route.

équipement motocross enfant

Rouler équipé, une question de sécurité et de confiance

5) Bien choisir l’équipement cross pour les enfants en bas âge

L’équipement est l’une des clés pour des premiers tours de roues réussis. Vous devez trouver pour votre jeune motard un équipement à l’équilibre entre protection et confort. Voici ce qu’il faut prévoir et comment le choisir :

  • Casque moto enfant : Le poids et le bon maintien sont les deux clés d’un bon casque, plus encore que le prix. L’erreur à éviter : prendre un casque trop grand pour anticiper la croissance de l’enfant. Plus d’infos sur le choix du casque moto pour votre enfant.
  • Tour de cou (ou protection cervicale) : Cet accessoire a l’avantage de soulager les muscles cervicaux en reportant une partie du poids du casque sur les épaules. Et bien entendu, en cas de gamelle, il protège les cervicales en prévenant le « coup du lapin ». Différents modèles existent, avec des prix débutant à 30 €.
  • Bottes moto enfant : Capital pour la protection des chevilles. Le choix de la bonne pointure pour ses bottes se montre également essentiel. Piloter avec des bottes est déjà une entrave pour votre enfant ; si la taille ne convient pas, il ne voudra tout simplement pas les porter…
  • Pare-pierre, genouillères et coudières : Une véritable armure contre les bleus (et plus si affinités) en cas de gamelle. Gamelle qui se produira tôt ou tard… Plus d’infos sur les protections cross, en particulier quand il débutera la compétition.
  • Lunettes moto enfant (également appelées masque cross) : Cet accessoire est beaucoup moins anecdotique qu’il paraît. Les lunettes protègent ses yeux du vent, mais surtout des projections en provenance des motos des autres pilotes en herbe qu’il côtoie. Elles doivent bien se plaquer sur le visage sans gêner la respiration.
  • Gants cross enfant : Les gants protègent les mains des vibrations et des frottements avec le sol. Vu le prix, n’hésitez pas à investir.
  • Tenues cross enfant : Un ensemble composé d’un maillot et d’un pantalon de cross résistera mieux à l’abrasion que les vêtements de sport traditionnels. Vous pouvez différer cet investissement dans un premier temps.
enfant motocross wheeling

Et un jour, l’élève dépassera le maître…

On espère que cet article vous aura aidé à mettre un guidon entre les mains de votre enfant. Partager sa passion, ça n’a pas de prix !
On a hâte de voir naître la prochaine génération de pilotes moto cross, enduro et quad, en thermique ou électrique, sur terrain terreux ou sablonneux…

Sur ce, bon entraînement et Enjoy the ride 🙂

Merci à Josse Sallefranque, Team Manager du team Honda SR Motoblouz et papa d’un petit pilote cross, pour ses précieux conseils !
Photos Shot

Partagez cet article

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis fan inconditionnel de routes à virages. La moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.