Tuto méca MX #1 : Bien entretenir sa moto MX


Y’a pas de secret : pour augmenter la durée de vie de votre moto, mieux vaut ne pas négliger le nettoyage et les contrôles de routine. Et entre nous, en tant que mécano, sachez qu’on gagne un temps fou lorsqu’on intervient sur une moto propre. Alors, c’est parti ? Voyons comment entretenir sa moto MX après une sortie. Quels nettoyages et quels contrôles de routine effectuer avant de la mettre au chaud ?

Comment bien entretenir sa moto MX ?

  1. Rassembler le bon matos !
  2. Bien nettoyer : le B.A.BA
  3. Bien protéger
  4. Contrôler la tension de la chaîne
  5. Contrôler l’usure des plaquettes de frein
  6. Vérifier le niveau d’huile
  7. Vérifier les pneus
  8. Contrôler la tension des rayons
  9. Vérifier la visserie
  10. Et jeter un oeil aux commandes

1. Rassembler le matériel essentiel

Pour bien entretenir sa moto MX, mieux vaut s’entourer :

  • d’un cache filtre et d’un bouchon d’échappement
  • un compresseur
  • une clé à rayon ou une clé dynamométrique
  • un lubrifiant de type WD40
  • d’un spray à chaîne
  • un filtre à air propre
  • une bombe de graisse pour le filtre
  • de la graisse épaisse
  • du polish type « plastic shine » ou des lingettes
  • les outils courants…

2. Bien nettoyer sa moto MX

Idéalement, après chaque sortie et même si elle n’est pas couverte de poussière, il est bon de nettoyer sa moto au Kärcher. Avec du savon et de l’eau chaude… Idéalement toujours. Mais avant de vous lancer : pensez à éloigner l’eau du moteur ! Pour ce faire, démontez le filtre à air, et remplacez-le par un cache filtre. Et bouchez ensuite la sortie d’échappement à l’aide d’un bouchon. Ainsi, pas de risque que l’eau ne s’infiltre dans le moteur.

Pour la sécher rapidement, et sans faire de trace, vous pouvez utiliser un compresseur. Soufflez votre moto, et insistez bien sur le moteur pour chasser l’eau au maximum. Autre possibilité : l’éponger avec un chiffon, et laisser sécher.

3. Protéger sa belle

Lorsque la moto est clean, vous pouvez la recouvrir d’une couche protectrice de produit type lubrifiant WD40. Notamment sur le moteur et l’échappement pour éviter la rouille.

N’oubliez pas ensuite de remonter votre filtre à air. Vous pouvez y appliquer un peu de graisse épaisse, ainsi que sur le contour de la boîte à air. Ceci permet de colmater le filtre et la boîte, pour éviter que poussière ou sable ne viennent s’y infiltrer lors des prochaines sessions.

4. Contrôler la tension de la chaîne, et la graisser

Comme on vous le disait, bien entretenir sa moto MX et procéder régulièrement aux petits contrôles de routine vous permettra de prévenir les pannes. Alors, on commence avec la tension de chaîne ! Grosso modo, on dit généralement qu’il faut 3 doigts entre votre bras oscillant et votre chaîne. Mais bien sûr… ça dépend de la taille de vos doigts. Vous pouvez aussi prendre la mesure avec un réglet au niveau de votre guide chaîne. Et comptez de 3 à 5 cm environ. Pour régler la tension, si besoin, desserrer l’axe de la roue et agissez sur les écrous de réglage.

Terminez en graissant votre chaîne. Vous pouvez procéder par l’extérieur, et par l’intérieur, en faisant tourner la roue. Ainsi, vous lubrifiez bien toutes les surfaces.

5. Contrôler l’usure des plaquettes

D’un simple coup d’oeil, devant et derrière, vous pouvez voir s’il reste suffisamment de matière sur les plaquettes. Et si besoin : remplacez-les !

6. Contrôler le niveau d’huile

Vous pouvez le contrôler grâce à l’œillet placé dans le carter, ou en contrôlant le niveau d’eau présent dans le radiateur. Tout simplement.

7. Vérifier les pneus

Plus les arêtes des crampons sont arrondies, moins ça grippe ! N’oubliez pas de jeter un coup d’œil régulièrement sur vos pneus.

8. Contrôler la tension des rayons

Tant que vous êtes sur les roues… Jetez aussi un œil aux rayons. S’ils ne sont pas assez serrés, ils risquent d’abîmer voire casser la roue. Pour ne pas en arriver là, vous pouvez les serrer avec une clé dynamométrique ou avec un clé à rayon.

9. Vérifier la visserie

Prenez aussi quelques minutes pour vérifier, plus globalement, l’ensemble de la visserie à l’aide d’une clé dynamométrique. Cela vous permettra d’éviter de semer vos pièces derrière vous…

10. Ne pas oublier les commandes

Enfin pour bien entretenir sa moto MX, de temps à autre, il est aussi conseillé de démonter le câble d’embrayage et la poignée de gaz pour les nettoyer. C’est autant une question de précision des commandes que de sécurité.

Pour finir : un petit coup de produit lubrifiant sur les plastiques. C’est plus une question d’esthétique, mais ça ne fait jamais de mal. On vous conseille par exemple le plastic shine de Ipone qui fait très bien le boulot. Ensuite, direction le garage… jusqu’à la prochaine sortie !

Partagez cet article

facebook-profile-picture

Val'Racing

Né avec une clé de 13 dans la main droite, la mécanique moto est ma seconde nature ! Cette passion, je l'exerce sur les machines de cross, notamment sur les motos de Milko Potisek dont je suis le mécano officiel. Mon objectif : vous expliquer comment prendre en main l'entretien de votre bécane via mes tutos accessibles à tous ;-) Gaaaz et #EnjoyTheRide !