Essai intercom Cardo Scala Rider Freecom 4 Duo


Si vous suivez assidûment #EnjoyTheRide, vous vous souvenez certainement du test du Freecom 2 de Loïc en début d’année. C’est à mon tour de partager avec vous mon expérience, cette fois-ci avec le kit intercom Cardo Scala Rider Freecom 4 Duo. Ce kit intercom se compose de 2 intercoms. Le chiffre 4 signifie qu’il peut se connecter à 3 autres intercom. Parfait pour une balade à 2 sur la moto, et avec un autre couple.

Notez bien l’importance de ce chiffre lors de votre choix de modèle, qui dépendra entièrement de votre besoin (vous roulez souvent seul, en mode pilote/passager, ou en groupe). Découvrons le contenu du kit intercom Cardo Scala Rider Freecom 4 Duo.

Un kit très généreux

Cardo a vraiment soigné son packaging. A l’ouverture, on découvre deux intercoms ainsi qu’une multitude d’accessoires qui permettent de les installer sur la majorité des casques. Vous passerez certainement plus de temps à découvrir avec curiosité le contenu de l’emballage qu’à installer l’intercom sur votre casque 🙂

A l’intérieur, on retrouve donc tout le nécessaire pour les installer sur un casque Jet (micro perche) ou un casque intégral (micro filaire), les fixations par adhésif ou pince à intercaler entre la calotte et la mousse, les écouteurs et le système de câblage interne et de rechargement (câble USB et prise). C’est ultra complet, et ce kit intercom Cardo Scala Rider Freecom s’adaptera à de nombreuses gammes de casques.

Pour ma part, je l’ai installé sur le casque Shoei RYD en utilisant la pince. Notez que pour éviter toute rayure, celle-ci dispose d’une surface en silicone qui renforce également la stabilité de l’intercom une fois installé.

Je retiendrai de cette ouverture que les oreillettes sont assez épaisses (environ 7 mm), donc adaptées pour les casques disposant d’un renfoncement dédié à leur installation. Enfin, un guide de poche vous permettra de faire connaissance avec les différentes fonctionnalités du kit intercom Cardo Scala Rider Freecom 4. Gardez-le précieusement !

Discret, élégant et robuste

Avec ses finitions argentées, ses courbes arrondies et son design noir brillant, le kit intercom Cardo Scala Rider Freecom est très élégant. A cela s’ajoute un gabarit très discret. Il mesure 7,5 cm de longueur, 4,5 cm de largeur et moins de 2 cm d’épaisseur avec la fixation par pince. L’ensemble est robuste, si vous êtes soigneux lors de sa désolidarisation pour les recharges, et est étanche à l’eau et à la poussière. Une vraie réussite à ce niveau !

L’ergonomie des boutons est plutôt bonne, même avec des gants épais. Des encoches permettent de trouver facilement les boutons, et le feeling avec les touches est très agréable.

La diode centrale qui reprend le formes de la marque permet quant à elle d’afficher les différentes indications de l’appareil (batterie faible, éteindre, appairage, etc).

Prise en main : vous avez le manuel ?

Ce qui m’a le plus gêné lors des premiers tours de roues, c’est la prise en main très fastidieuse. Quatre touches permettent d’activer et de paramétrer l’ensemble des fonctionnalités de ce kit intercom Cardo (On/Off, volume, appairage, radio, gestion des appels, musique/GPS). Du coup, vous vous en doutez, il faut retenir un grand nombre de combinaisons de touche. Il faut vraiment beaucoup de pratique pour mémoriser les différentes combinaisons de bouton avant de profiter pleinement du Freecom. Au début, je me baladais même avec la notice dans la poche pour m’y retrouver… Pas très pratique.

Dans un second temps, j’ai testé l’application Android Cardo SmartSet de la marque qui permet de gommer ce problème si votre version de téléphone est compatible. Les avis sur Google Play ne sont pas toujours tendres avec cette app… Après avoir relié votre téléphone en bluetooth, l’application permet d’activer facilement la musique, de régler vos stations de radio favorites, de gérer la connexion avec d’autres intercoms et même d’enregistrer des numéros de téléphone que vous pourrez activer avec la commande vocale.

Cerise sur le gâteau, vous pourrez même connaître exactement votre niveau de charge et mettre à jour l’intercom. Ainsi, c’est quasi impératif d’utiliser cette application !

Fonctionnalités complètes pour le kit intercom Cardo Scala Rider Freecom

L’intercom Cardo Scala Rider Freecom 4 dispose de toutes les fonctionnalités que l’on peut attendre de ce type d’appareil. Radio, fonction intercom, connexion aux applications de votre smartphone (GPS, Musique, Appels) et même, commande vocales avancées en activant Google Assistant ou Siri. On peut même écouter de la musique en se laissant guide par son GPS. C’est très complet.

La connexion Bluetooth permet de se connecter à un second appareil, comme à un GPS par exemple, si ce dernier dispose du bluetooth. Ce que je n’ai pas pu tester.

Avec le pack Duo, chacun est libre de choisir quoi faire. Le pilote suit son GPS pendant que le ou la passagère écoute la radio. L’un ou l’autre peut également partager sa musique. Du côté de la compatibilité, je n’ai eu aucun problème à relier le Freecom à mon Cellular Line Interphone Tour. On peut néanmoins regretter que l’appairage soit limité à 4 appareils.

Qualité de son de haut niveau

Le son de l’intercom Cardo Scala Rider Freecom est très net, même à vive allure. Une fonction AGC ajuste le volume en fonction de la vitesse, ce qui est très pratique.

En mode intercom, les discussions sont aisées, et la gestion de la distance annoncée à 1,6 km tient toutes ses promesses. Même avec un intercom d’une autre marque, tout est clair et fluide. C’est très agréable.

Enfin, l’autonomie laisse de quoi voir. Lors d’une utilisation intensive en mode discussion, la batterie pourra tenir 2 jours (environ 10 heures), et une semaine si vous utilisez uniquement la fonction radio par exemple.

Fonctionnalités9.5
Autonomie8.5
Qualité sonore9.5
Ergonomie6
Qualité / Finition 9
Contenu du pack10

Mon avis : Complet, polyvalent mais peu intuitif

Envie d'investir dans un kit pour discuter avec votre compagnon de route ? Qu'il soit sur la selle arrière ou sur sa moto d'ailleurs. Le kit intercom Cardo Scala Rider Freecom 4 est un très bon investissement. Malgré une prise en main peu intuitive, le Freecom 4 est ultra complet, et conviendra parfaitement à un usage régulier. Son design élégant, son gabarit discret et son autonomie viennent s'ajouter à la liste des qualités de cet intercom. Un bon choix !
8.8

Partagez cet article

meuhsli

Créateur en 2013 du blog La poignée dans l'angle, j'ai enfourché ma première moto il y a une bonne dizaine d'années, de la 50cm³ au gros cube. Je roule aujourd'hui en S1000R, que ce soit pour des trajets moto-boulot-dodo ou de longues balades dominicales, seul ou en duo. Enjoy the ride !

  • Holander Stéphane

    A noter un temps de latence de quelques secondes lors de l’utilisation du déclenchement par la voix, ce que je n’avais pas avec l’ancien Q2. Dommage car si vous souhaitez prévenir un autre pilote d’un danger ou d’un changement de direction etc… et bien vous serez passé depuis longtemps quand votre intercom déclenchera. Pour moi c’est un défaut rédhibitoire qui me fait regretter mon achat. Sans parler du soft scala et des différentes mises à jour qui semble faire régresser le matériel plutôt que de l’améliorer. Mon prochain sera certainement du SENA qui semble faire l’unanimité sur ses produits. Bref vous l’aurez compris je suis déçu du produit en tout cas dans le cadre de mon utilisation, à savoir com entre 2 motos. Bonne route à tous.