#21 – Dernier jour de repos en Australie…


Demain est notre dernière journée de repos. Dans trois jours, notre Dundee 2018 prendra fin… Découvrez la dernière journée de repos de nos Dundee en Australie.

Etre au milieu des kangourous…

Nous logeons dans un décor de rêve. Je me réveille en pleine nuit : il fait très chaud dans la chambre car il n’y a ici, pas de climatisation. J’ouvre toutes les petites espagnolettes espérant créer un petit courant d’air salvateur. Heureusement, elles donnent sur des moustiquaires. C’est bien, ainsi les moustiques resteront dehors. Je laisse les rideaux un peu ouverts pour ne pas entraver cette maigre aération. Hier, nous avons vu des kangourous dans le parc. Peut-être seront-ils là à mon réveil. Il est 3 h du matin, je me rendors sur ce souhait.

La lumière du jour et le bruit des perroquets, et autres animaux, me réveillent doucement. Il est 7 h, je me redresse lentement pour regarder par la fenêtre, et vérifier si les kangourous sont encore là. Sous mes yeux, dans un coin d’herbe, ils sont là, à trois et broutent tranquillement. C’est magique de pouvoir voir ça en ouvrant les yeux le matin. Je mesure la chance qui m’est donnée d’être ici devant un tel spectacle. Et je resterais bien longtemps à les regarder mais un joggeur matinal les fait fuir…

Je me lève donc, je prends ma douche et file dehors voir s’ils sont revenus. Malheureusement, ce n’est pas le cas mais j’espère que cela le sera plus tard.

Dernier jour de repos en Australie

Nous décidons d’aller nous promener, ce parc est tellement grand. Il y a, nous dit-on, un très beau mont à gravir pour voir une belle arche en pierre. Nous y allons. C’est haut, c’est dur, mais qu’est-ce que c’est beau ! Cela en valait la peine.

Pour ce midi, c’est l’auberge espagnole, nous allons tout partager. Chacun amène les courses de la veille et les étale sur la table… Nous faisons encore un bon festin. Puis nous retournons nous promener l’après-midi, sous un soleil mitigé. Pour une fois, il fait frais. Nous découvrons des monts de pierres posés les uns sur les autres, on se demande encore comment ils sont arrivés là. Un peu de repos, et hop le rappel de la troupe est sonné par Eric. Nous sommes repartis mais en bus cette fois-ci.

Eric nous a dégoté un super restaurant dans un chai, au milieu des immenses tonneaux. Le repas est succulent et le(s) vin(s), bien sûr, délicieux… Encore une belle soirée dont Eric a le secret.

Retour en bus, et nous regagnons nos maisons à la frontale… Nous sommes moins fatigués que la veille même si les vins australiens nous chauffent un peu. Nous regagnons tous notre lit avec plaisir.

Demain petite étape de 280 km.

Et comme l’écrivait Hubert : la suite bientôt !

Partagez cet article

Florence et Hubert

Tous deux, à la cinquantaine plus les intérêts, vivons la vie avec passion. Ce que nous recherchons dans nos voyages? L’émerveillement ! Vous savez : cette petite lumière qui s’allume dans les yeux à un moment ou un autre… et quand on peut en plus, la partager, n’est-elle pas encore plus belle ?