Un dimanche après-midi au Salon Auto Moto Classic


Des modèles mythiques tels que la Honda CB Four et quelques autres raretés à deux roues comme les motos de courses régionales et les cafés racers anciens.

Dimanche matin, mon portable sonne. Mon frère : « Que fais-tu cet après-midi ? Il y a le Salon Auto Moto Classic au Wacken (Strasbourg), si ça te dit ? » Il pleut, il fait froid, c’est l’occasion de sortir de cette grisaille en voyant de belles choses. Autos et motos anciennes ? Forcément, c’est ok pour moi ! Un tour rapide sur le site web du Salon Auto Moto Classic, la galerie photos fait envie : anciennes voitures allemandes, françaises, américaines… Sans oublier de vieilles motos de course et quelques belles customisées.

Plus de 150 exposants sur 25 000 m² d’exposition

C’est parti. On entre dans le premier hall où sont exposées des anciennes de toutes marques, et quelques youngtimers. Mercedes, Ferrari, Renault, Alfa Roméo… il y en a pour tous les goûts.

anciennes voitures allemandes, françaises, américaines…

Et parmi toutes ces belles anciennes, la youngtimer qui remporte un franc succès reste la sublime « voiture de brigands », la BMW E30 Cabriolet qui trône au milieu du stand BMW. J’avoue qu’elle est vraiment flambante, avec ses quatre optiques jaunes, sa sellerie cuir crème et sa peinture noire qui brille de mille feux.

On entre dans le premier hall où sont exposées des anciennes de toutes marques ainsi que quelques Youngtimers.

Il y a également de nombreux commerçants qui vendent des goodies auto/moto de collection comme des miniatures, des plaques en métal de marques diverses, d’anciennes affiches, des vêtements, des patchs, des maquettes, etc.

Il y a également de nombreux commerçants qui vendent des goodies auto/moto

Découverte de l’univers moto du Hall 5

Parmi les voitures, quelques motos sont présentes, dans des décors vintages ou sport… Mais l’univers consacré à la moto se trouve dans le Hall 5. Après avoir passé l’armée de Vespa, Lambretta et autres jolis « jouets pour grands » du Vespa Scooter Club de Strasbourg, on arrive sur des modèles mythiques tels que la Honda CB Four et quelques autres raretés à deux roues, comme les motos de course régionale et les cafés racers anciens.

Des modèles mythiques tels que la Honda CB Four et quelques autres raretés à deux roues comme les motos de course régionale et les cafés racers anciens.

Quelques autres raretés à deux roues...

Des modèles mythiques tels que la Honda CB Four

La plus belle moto du Salon Auto Moto Classic pour moi : une Harley customisée par Art of Racer

Une moto attire particulièrement mon œil par son style un peu destroy et ses courbes : une Harley-Davidson aux couleurs de la marque JPS. Elle a été customisée par Art of Racer, de joyeux lurons fans d’autos / motos hors du commun et de customisations originales.

une Harley-Davidson aux couleurs de la marque JPS

Couleur noir et or, ligne magnifique, plaque phare avec un numéro à l’avant et commandes épurées sans compteur, ni phare ou clignotants. Cette bécane me plaît ! Leur carte de visite finit dans la poche arrière de mon jean. Leur atelier n’est pas loin de Strasbourg, j’irai y faire un tour un de ces quatre.

une Harley-Davidson aux couleurs de la marque JPS customisée par Art of Racer, de joyeux lurons fans de motos et d’autos hors du commun

Un peu plus loin, voilà autre chose qui attire mon œil et que je ne connais pas…

Une moto chromée et un nom gravé sur le réservoir : Midual.

Qu’est-ce que Midual ? Pas de catalogue, pas d’information sur le stand. Mon frère me glisse à l’oreille que ce sont des motos uniques fabriquées en France qui coûtent un rein, un poumon et encore pas mal d’autres organes. Je ne connaissais pas.

Je fais mon plus beau sourire afin de pouvoir entrer sur le stand et voir la bête de près, c’est parti.

Une moto chromée et un nom gravé sur le réservoir : MIDUAL.

De profil, la ligne du « prototype 2 » me fait penser aux anciennes Brutale de MV Agusta. Bon, pour les puristes, on va dire que ça m’y fait penser vite fait, et sans compter le cadre. Juste le haut en fait.

Le haut du réservoir est magnifique, avec tous ces compteurs incrustés au milieu du bois et du chrome. Un travail d’orfèvre.

Le design est assez spécial, un mélange d’ancien et de nouveau, avec un optique rond et de gros clignotants. Le tout incrusté dans un monstre de cuir, de bois vernis et d’aluminium.

Le haut du réservoir, c'est du travail d’orfèvre.

J’ai l’impression de voir une moto de luxe, une version haute couture. Ce prototype 2 est vraiment bien fini. Et, puis ces jantes à rayons, c’est vraiment le must. Je quitte le stand avec les yeux qui brillent.

Quelques dernières voitures sur la route…

Après un bol de pâtes au pesto, il est temps de continuer la visite. Le salon fête les anniversaires de Citroën et de Bugatti, avec la présence des véhicules de course de Sébastien Loeb. Et aussi avec un panel d’anciennes Bugatti et bien sûr, des mythiques Veyron, Chiron et de la Divo, sublime monstre bleu et noir.

On finit avec une Charger sur-vitaminée, une brochette de Ford Mustang et quelques belles Porsche 911 anciennes, les plus belles pour moi, celles avec leur bonne bouille et leurs grands yeux de grenouille.

Une des Ford Mustang du salon, mon rêve !

Quelques belles Porsche 911 anciennes

En conclusion, ce fut un beau Salon Auto Moto Classic et une belle visite, à un tarif correct avec de véritables joyaux. On regrettera un peu qu’il n’y ait pas autant de motos que de voitures… On ira vérifier l’an prochain si c’est toujours le cas 😉

Partagez cet article

EL CHEEBA

Passionnée de moto depuis toute petite et créatrice du site mini4temps.fr dédié aux minimotos Honda, j'ai fini par lâcher les petites roues pour passer à plus gros. Aujourd'hui, je roule en CBF 600 et je bosse sur une vieille GS500 modifiée en brat / scrambler pour cruiser en ville.