Essai baskets moto DXR Go-Fast


Voilà une paire de baskets qui à priori ne paient pas de mine ! Avec les baskets moto DXR Gofast, la marque nous promet comme à son habitude un produit simple et efficace… sans pour autant délaisser la qualité de fabrication. Côté confort, rien à dire, on est probablement sur le type de chaussures le plus agréable à porter. Mais une bonne paire de baskets doit assurer un minimum de protection et ne pas gêner l’usage des commandes. Voyons ce que nous propose la marque DXR, avec ses Gofast, après six semaines d’essai au quotidien !

DXR, une finition de qualité

Côté apparence, et pour une paire de chaussures à prix plancher, il faut avouer que les baskets moto DXR Gofast s’en sortent pas trop mal. DXR ne s’est pas contentée du minimum. La majorité des pièces qui composent le revêtement extérieur sont en cuir microfibre. D’autres pièces latérales en matière synthétique participent à la bonne flexibilité de l’ensemble de la chaussure. Des matériaux synthétiques qui ont également l’avantage d’être très résistants aux griffes. Les panneaux latéraux ont un aspect texture trame carbone, stylé, tout en restant discret.

Les sculptures des semelles extérieures, en caoutchouc, favorisent la dispersion de l’eau, et une bonne adhérence. La semelle est également résistante aux hydrocarbures, ce qui est plutôt pratique dans les stations-service. Ça nous évite de glisser en posant le pied dans une flaque de gasoil au moment de faire le plein…

Et côté protection ?

La grande majorité des coutures sont doublées, surtout aux zones les plus sollicitées. Un gage d’une bonne tenue dans le temps.

Les baskets moto DXR Gofast sont homologuées selon la norme CE EN 13634-2015 qui assure un niveau minimum de sécurité. En d’autres termes, ces baskets moto vous assurent une protection face à l’impact, à la perforation et à la torsion. Des renforts ont été ajoutés aux malléoles (parois latérales) pour encore plus de protection.

Bien sûr, on reste sur une paire de baskets. Bien qu’il n’existe qu’une seule norme les concernant, ces baskets ne sauraient apporter le même niveau de protection qu’une paire de bottes rigides et montantes (plus haut sur le tibia). C’est un choix à faire… en connaissance de cause. De même, les protections sur l’avant de la chaussure sont solides, mais pas rigides. Le but est avant tout de protéger des petits chocs du quotidien.

Pour la visibilité, on retrouve un logo DXR réfléchissant à l’arrière du talon, et un liseré discret sur le côté extérieur.

A noter : s’agissant de chaussures montantes, elles sont bien évidemment adaptées au passage du permis moto.

Les baskets moto DXR Gofast, de vrais chaussons !

Pour ma part, les baskets ont été quelque peu difficiles à enfiler les premières fois, bien qu’elles taillent normalement (en 44). Le problème s’est dissipé au bout de quelques jours, après assouplissement.

Les baskets moto DXR Gofast disposent d’un ingénieux système de laçage avec arrêt rapide. Cela nous évite d’avoir à faire un nœud, et surtout de nous retrouver avec des lacets qui se prennent dans le sélecteur ou la pédale de frein. Plutôt intéressant. Je regrette simplement que le lacet ne soit pas plus long de quelques centimètres… En effet, les premières fois, j’ai dû le desserrer au maximum. Et je pense que d’autres rencontreront le même problème. L’enfilage est tout de même facilité par la fermeture éclair latérale (de la marque YKK). Enfin une sangle Velcro permet d’ajuster le serrage à la cheville avec précision, et permet aussi de bloquer le bout de lacet… Du tout bon.

Une fois enfilées, les DXR Gofast se révèlent extrêmement confortables. Il faut dire que le tissu mesh à l’intérieur est très agréable… Pour les avoir portées à plusieurs reprises tout au long de la journée, ces baskets ne gênent en rien la marche.

De la souplesse et un excellent ressenti des commandes

Malgré les premiers enfilages un peu difficiles, les baskets moto DXR Gofast font preuve d’une grande souplesse… qui participe au confort, en marche ou en route. On note la présence d’un très large renfort au niveau du sélecteur, idéalement placé, dont la matière caoutchouc évite de glisser au niveau des commandes… même sous la pluie. Le renfort est intégré à la basket, solidement fixé par une double couture. Il ne s’agit donc pas d’une pièce rapportée, simplement collée. Cela garantit sa bonne tenue. Et par souci d’esthétique sans doute, le renfort se trouve aussi du côté droit !

Une basket qui sait vous tenir au chaud… et au sec

Sous le revêtement intérieur en mesh des DXR Gofast se trouve une membrane étanche et perméable à l’air. Bien que celle-ci ne propose pas un niveau de protection thermique équivalent à celui d’une membrane Gore-Tex, les pieds restent bien au chaud… même sur les trajets assez longs.

Lorsque la température extérieure passe sous les 5°C, la fraîcheur se fait légèrement ressentir sur le dessus du pied en circulant sur voies rapides… Sans que l’on ressente la morsure du froid pour autant. L’air de rien, il s’agit d’une jolie performance pour une paire de baskets moto à ce prix.

Ayant eu l’occasion de les essayer sous une pluie battante : aucun problème d’étanchéité à signaler ! L’interstice laissé par la fermeture éclair sur le côté est protégé par une membrane qui évite toute infiltration (eau ou air).

Un petit bémol au niveau de la languette qui se situe sous les lacets : à cet endroit, le mesh est exposé et finit donc par absorber l’eau en cas de grosse averse. Grâce à la membrane, le dessus du pied n’est pas mouillé, mais avec le vent, on ressent quand même la fraîcheur du tissu humide… surtout à grande vitesse. Les pieds restent néanmoins au sec.

Conclusion

Avec un prix aussi serré pour une basket moto qui ne fait pas l’impasse sur la sécurité et le confort, je pense que les DXR Gofast sont tout à fait appropriées pour ceux qui cherchent leur première paire de chaussures en vue d’un passage de permis moto.

Ces baskets bénéficient d’un confort exceptionnel. Elles assurent un excellent ressenti des commandes, notamment du sélecteur, grâce à un renfort idéalement placé. Avoir un équipement confortable facilite grandement le travail quand on a beaucoup à faire lors des premières heures passées sur un deux-roues !

Bien évidemment toutes ces qualités seront autant d’atouts au quotidien. D’autant que les DXR Gofast savent rester confortables en toutes circonstances, et pas que sur la moto.

Confort9.5
Étanchéité9
Respirabilité8
Protection7.5
Ergonomie9
Finition8

Mon avis : la DXR Gofast est un vrai chausson !

DXR nous propose avec la Gofast une excellente basket moto, parfaitement étanche et à même d'affronter les journées les plus froides de l'année, au sec et au chaud. Avec un confort royal, que ce soit sur la moto ou en marchant. On appréciera l'impression de solidité que dégagent ces chaussures ainsi que la finition de haut niveau... à un prix pourtant serré.
8.5

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Cédric

Enseignant de la conduite et de la sécurité routière depuis 8 ans et motard depuis plus de 14 ans, j’ai lancé le site "Le Moniteur Hors Des Clous !" dans le but de partager le regard particulier que je portais sur l'actualité auto/moto, tout en amenant les lecteurs à penser “en dehors du cadre” concernant les événements en lien avec notre passion. Bénéficiant au quotidien d'une position d’observateur privilégié concernant la “Route”, j'essaye d’apporter un éclairage particulier sur la prévention routière, la législation et la formation, en dépassant les dogmes et en apportant les éléments nécessaires pour se forger sa propre opinion.

  • persoons pierre

    j ai acheté la dxr gofast mais elle reste dur..que faire pour les assouplir un max

    • Bonjour Pierre,
      Pas de secret, comme tout équipement du motard, les GoFast demandent un petit « rodage » avant d’être au top question confort. Vous verrez, elles s’assoupliront au fil des heures où vous les porterez (et surtout où vous marcherez avec). Et si jamais l’inconfort reste, contactez les SAV Motoblouz 😉
      V – Loïc

      • Hello Pierre,

        Pas mieux que Loïc, la meilleure solution reste de marcher avec ! Ça devrait être résolu après une ou deux bonnes journées je pense.
        Il faut aussi garder à l’esprit que la chaussure doit rester serrée autour du pied (mais souple), afin de garantir une bonne protection 🙂