Essai du casque Jet Nolan N21 Visor


Vous êtes à la recherche d’un casque Jet au look rétro, mais avec ce petit supplément d’âme qui en fera un compagnon en presque toutes circonstances ? Alors, prenez quelques minutes, juste le temps de considérer si ce casque Jet Nolan N21 Visor est susceptible de faire planer l’Aigle de la Route que vous êtes.

Casque Jet Nolan N21 Visor, un bel oiseau…

Le casque jet Nolan N21 Visor est un demi jet en polycarbonate en apparence assez basique. Pas de spoiler, pas de prises d’air, ni d’évacuation : rien ne vient troubler la pureté de son galbe. Dans les finitions les moins délurées, ce casque Nolan peut même paraître d’une sobriété un peu morne.

Le modèle testé ici est en finition « moto GP legends » chrome. Le rendu est très réussi avec un effet « distressed » ou « relic » que les amateurs de guitares vintage connaissent bien. Pour la faire courte, le casque jet Nolan N21 Visor parait usé, agrémenté de micro rayures… Mais pas accidenté, rassurez-vous. Le même modèle est disponible en « copper », donc cuivré, à assortir à votre monture pour un total look. Une étiquette explique que l’effet est obtenu à la main, et donc différent pour chaque casque.

… et bien emplumé

Le côté vintage se résume au look, tant ce casque jet Nolan N21 Visor embarque ce que nombreux considèrent comme le minimum syndical du casque Jet facile à vivre. Un intérieur démontable et lavable assez doux, une boucle micrométrique pour la jugulaire et un écran solaire interne avec commande latérale (mais possédant un ergot pour une manipulation directe).

Le Visor ajoute au N21 classique, et comme son nom l’indique, un… écran (et non une visière hein !). Un écran long trip bombé, à la manipulation d’une douceur suave et au silence maîtrisé. Il est démontable et vous avez le loisir de rouler sans, pour un look encore plus vintage.

Une vue de rapace

Incontestablement, l’un des points forts de ce casque Jet Nolan est la qualité des écrans et les performances de la vision qu’il procure. Aucune déformation avec l’écran long trip, un empan visuel déconcertant par sa largeur et sa hauteur. Rien ne vient perturber votre champ de vision… Et je me suis surpris à rouler plus volontiers avec l’écran baissé qu’à l’accoutumé.

L’écran solaire est beaucoup plus teinté que sur les photos d’illustration. Ce qui procure de nombreux avantages. Primo les éblouissements sont quasiment intégralement bannis de vos déplacements de trompe-la-mort. Secundo personne ne saura où vous regardez ce qui peut avoir des avantages aux feux rouges, lorsque les automobilistes vous imaginent à l’affût alors que vous piquez un roupillon salvateur entre deux pointes de vitesse. Tertio, franchement, ça claque grave au niveau du look. Et, on ne va pas se mentir, c’est quand même sympa de se savoir absolument irrésistible.

Un nid douillet ?

Niveau confort, et comme de nombreux casques, on rentre dans le subjectif. Les premiers jours, les points de pression et le maintien étaient très différents de mes casques habituels. Le côté « demi jet » impose un maintien moindre qu’un trois quart, big up La Palice, mais cela dépend aussi de la morphologie de votre bouille. La saison froide approchant, j’ai commencé à faire mon poil d’hiver et à remplir mes joues. Mais j’ai trouvé un manque de pression des mousses pour me sentir totalement lové dans le Jet. Et les points de pression au niveau du front et de l’arrière du crâne me confirmaient que la taille était impeccable. Ces derniers se sont rapidement estompés… Après une grosse semaine de pratique quotidienne, le confort était bien là. Même si un rembourrage un poil plus important eut été plus agréable.

Et le chant des oiseaux ?

Amoureux de la nature, des doux gazouillis du rossignol, du clapotis de l’eau sur les cailloux, soyez fort ! Le casque jet Nolan N21 Visor est LE casque le mieux insonorisé que j’ai pu essayer. Aucun n’est parvenu à ce degré de confort auditif. J’avoue, cela a été même un peu perturbant au début. Mais le confort que cela procure, l’absence de fatigue auditive est très agréable. Revers de la médaille, vous ferez répéter tout le monde, plusieurs fois, et passerez immanquablement pour plus âgé que vous ne l’êtes en réalité. Mais avec le look qui va bien. Du coup, tant pis pour les doux bruits de Mère Nature. Bon, en même temps, ça fait un bail que j’ai pas entendu un rossignol moi. Même sans casque sur la tête!

Ramage VS plumage, ça donne quoi ?

Comme écrit plus haut, nous savons tous combien les casques correspondent plus ou moins aux différentes morphologies. Le placement de la jugulaire, son angle d’attache, le rembourrage, la forme de la calotte interne, les écrans… Tout cela influe sur le confort et au final, sur la praticité du casque et la sécurité du pilote. Comme le casque Jet Nolan N21 Visor a montré beaucoup de qualités durant ces semaines d’utilisation quotidienne, je vais essayer d’être exhaustif concernant les particularités de ce casque.

Tout d’abord, la jugulaire

Très bien finie et élégante, elle dispose d’un anneau pour arrimer votre casque Jet qui renforce le côté vintage. Sa disposition est un peu en avant par rapport à la majorité des casques que j’ai pu utiliser, et l’angle de fixation sur le casque est « original ». C’est un coup de main à prendre et une sensation à apprivoiser, rien de dramatique. Le système de libération de la boucle micrométrique est typique à Nolan : elle ne dispose pas de tirette en textile comme chez les autres marques. Une petite concavité prend place directement sur le système de retenue. J’avais un peu peur de la manipulation mais avec des gants été ou mi saison, aucun problème rencontré.

Écrans solaires et long trip

La cinématique du bouton de commande de l’écran solaire est linéaire. On lève ou descend le curseur avec le pouce ou l’index gauche pour déployer ou cacher l’écran. Le mouvement de l’écran étant lui circulaire, on a l’impression de ne pouvoir faire que du « on/off », difficile de contrôler la descente (moins problématique pour la remontée). Le souci, c’est que l’écran solaire descend bas, et la rencontre avec l’arête du nez, sans être douloureuse, peut surprendre en fonction de votre appendice nasal. De plus, l’échancrure est étroite, ce qui est top pour le confort visuel et la protection, mais mieux vaut vérifier que le casque est bien centré avant la première manipulation.

Le long trip est totalement exempt de défaut. Une vision sans aucune déformation et un fonctionnement très doux, assez silencieux, des crans pour le positionner à sa convenance. Un plaisir. Pas de PinLock pour ce jet donc attention à la buée lors des arrêts aux feux rouges.

La finition

Très très bonne, avec de jolies surpiqûres qui rappellent les origines transalpines de ce Jet. Tout est très bien exécuté. Certaines finitions sont même assorties au niveau du revêtement intérieur. Ce dernier (clima confort) est antibactérien et assez doux. Malgré l’absence d’aération, je n’ai pas ressenti de gêne particulière durant les semaines – chaudes ! – du test. Seul point noir, qui pourrait paraître anecdotique pour certains, la housse de rangement est indigne d’un casque aussi beau. Pas de doublure, une rigidité du matériau qui fait peur pour le déchirement. Aussi, les autocollants réfléchissants ne sont pas du tout adapté à la morphologie ou à l’esthétique du casque.

En résumé…

Le casque Jet Nolan N21 Visor est très agréable et son look est très réussi. Sa compacité est très esthétique et tous ceux qui redoutent l’effet tête de champignon peuvent y aller les yeux fermés. Son poids contenu, ses écrans au top et son insonorisation bluffante en font un équipement de choix que vous aurez du mal à lâcher en hiver malgré l’absence de lentille PinLock. Pour parfaire le tableau, n’hésitez pas à prévoir une housse un peu plus douce et un jeu d’autocollants réfléchissants plus seyants, et vous n’aurez aucun regret !

Poids4.25
Ergonomie4.25
Confort intérieur4
Insonorisation5
Finitions4.5

Mon avis : un casque jet néo-rétro proche du sans-faute

Alliant le look au confort, ce casque jet Nolan N21 Visor est sans conteste un très bon jet qui vous accompagnera sans faillir. La qualité des écrans est bluffante, et le confort auditif est très appréciable en toutes situations. Les finitions sont de très bonnes factures... Seule l'absence d'une lentille antibuée sur l'écran longtrip est dommageable. Un vrai compagnon de confiance au quotidien.
4.4

Partagez cet article

Anthony

Passionné de moto et friand de tout ce qui touche à la culture motarde depuis l'adolescence, je ne suis pratiquant que grâce à la crise de la quarantaine. Je reste, pour le moment, scooteriste quotidien et par tous les temps depuis bientôt 4 ans. Je soigne mes trajectoires et pose le regard comme un vrai, pour le genou on verra plus tard!