Suivez-nous  :

Casque modulable Shoei Neotec 3, testé et approuvé par Thibaud, client et ambassadeur Motoblouz


casque modulable shoei neotec 3 vue de l'intérieur, confortable à large ouverture

J’ai reçu le tout dernier casque modulable de chez Shoei, le Neotec 3 pour l’essayer et vous donner mon avis. Nouvelle norme, améliorations… Je vous dis tout sur ce nouveau modèle, sorti début septembre 2023, le casque modulable Shoei Neotec 3.

Evolution de la norme, Shoei met à jour sa collection de casques. Et le casque modulable Shoei Neotec 3 n’échappe pas à la ECE 22.06. Petit bonus supplémentaire, il se dote même d’une refonte totale, améliorant son prédécesseur, le Shoei Neotec 2 testé ici même par Monsieur Marcin il y a un peu plus de 2 ans. Pour cet essai, qui a duré un peu plus d’un mois, j’ai également eu la possibilité d’essayer un Neotec 2 neuf sur une journée afin de bien voir les améliorations. Et croyez moi, elles ne sont pas passées inaperçues !

Avec les conditions météo de septembre / octobre, bien changeantes, sur un roadster sans aucune protection, je peux vous dire que je n’ai eu aucune pitié pour essayer de le mettre en défaut.

Je vous passe l’histoire de Shoei, société japonaise mondialement connue dans le monde de la moto. Notamment pour ces casques faits main. Je tiens à remercier tout particulièrement S. KOBA, l’employé Shoei Japon qui a inspecté mon casque avant mise en vente (c’est facile, il a collé l’étiquette d’inspection avec son nom à l’intérieur).

Un chausson japonais

Bon, ok, je ne sais pas à quoi ressemble un chausson japonais… Mais le casque modulable Shoei Neotec 3 est tout particulièrement accueillant et confortable. Surtout si vous le prenez à votre taille ! Ayant un tour de tête 56/57, j’ai choisi une taille S, ma taille habituelle, et il est parfait. Notez que vous pouvez personnaliser l’intérieur de votre casque en option en commandant des mousses de joue ou une coiffe de tailles différentes, et ainsi ajuster au mieux ce casque à votre morphologie.

L’intérieur donc est bien moelleux et doux, rendant confortable tout trajet. Le fait que ce Neotec 3 soit modulable permet de l’enfiler très facilement, sans avoir l’impression de se faire arracher les oreilles comme avec un casque intégral. Concernant son attache, il est doté d’une boucle jugulaire micrométrique, un classique sur ce genre de casque. Notez qu’elle est positionnée sur le côté gauche afin de ne pas gêner votre pomme d’Adam (pour hommes donc). Elle est très facilement manipulable, même avec des gants.

Plume ou enclume, le casque modulable Shoei Neotec 3

Avec un poids de 1750 g complètement équipé de ses accessoires, je me suis dit OUCH. Habitué aux casques intégraux sportifs légers de plus de 300 g. Eh bien non, il est tellement bien équilibré que l’on ne ressent pas la différence. Du moins, ce n’est pas du tout gênant. Et encore plus grâce à son intérieur confortable, aucun point de pression n’est à signaler. Notez qu’il pèse environ 50 g de plus que son prédécesseur, cela est dû à la nouvelle norme. Tous les casques Shoei prennent ce poids supplémentaire.

Packaging bien fourni !

Fend la bise

Quand j’ai eu Gregory (technicien Shoei France) au téléphone pour parler de ce casque modulable Shoei Neotec 3, la première chose dont on a parlé, c’est le travail réalisé en soufflerie. Eh bien oui, moi aussi j’ai pris ma moto pour une soufflerie, et je suis parti l’essayer direct sur l’autoroute (autobahn en allemand). Le travail réalisé est formidable ! Ce casque est incroyable, il fend l’air sans aucune résistance, même à très haute vitesse sur un roadster dépourvu de protection. Et vous pouvez réaliser vos contrôles latéraux sans avoir peur de vous faire arracher la tête. Il ne bouge pas. C’est le point qui m’a le plus bluffé. En comparaison au Neotec 2, il n’y a pas photo, cette version 3 est supérieure sans aucun doute possible.

Rouler avec la mentonnière relevée est possible car le casque modulable Shoei Neotec 3 possède la double homologation, jet et intégral (P/J). Je n’ai ressenti la prise au vent de la mentonnière qu’à partir de 70 km/h. Pour faire suite à cette mentonnière, elle se manipule aisément d’une seule main, aussi bien pour l’ouverture que la fermeture. Le système est sûr et ne montre pas le moindre jeu.

Le design très profilé du Neotec 3 travaillé en soufflerie

Les ventilations

Le casque modulable Shoei Neotec 3 est équipé de prises d’air sur le haut du crâne et sur la mentonnière. Elles sont facilement manipulables avec des gants. L’extracteur d’air présent sur l’arrière du casque, sous le spoiler est quant à lui toujours ouvert. Pas de grand surprise, le flux d’air est bien présent quant elles sont ouvertes, le casque ventile correctement. Je précise que la prise d’air supérieure est beaucoup plus efficace sur la version 3 du casque que sur la 2.

Un point que je tiens à relever est la présence d’un grille amovible appelée filtre anti insecte sur la ventilation de mentonnière. C’est une super idée de Shoei, finis les insectes entiers, ou en morceaux, qui entrent par ici.

Focus sur la nouvelle grille anti insecte amovible

Insonorisation

Forcement, en travaillant l’aérodynamique du SHOEI Neotec 3 en soufflerie, les améliorations profitent aussi au niveau du bruit. Tout en sachant qu’un casque modulable est plus bruyant qu’un intégral. Je trouve que le SHOEI Neotec 3 s’en sort très très bien. Il filtre bien les bruit du moteur et de l’échappement, sans pour autant vous isoler du monde extérieur. Les bruits d’air sont également bien atténués, surtout comparé au Neotec 2 ou au SHOEI NXR 2 (mon casque de référence).

SHOEI Neotec 3 – Une fois fermé, plus rien ne passe, laissant place à une très bonne isolation

Les écrans

Nouveau casque, nouveaux écrans. Le casque modulable Shoei Neotec 3 bénéficie de nouveautés. L’écran principal incolore est revu et bénéficie comme le reste de la gamme d’un verrouillage central. Beaucoup plus pratique à mon sens. Il se ferme et s’ouvre sans aucune difficulté. Fourni avec un Pinlock EVO, la présence de buée est quasiment impossible.

Il existe en option d’autres teintes pour cet écran principal. Fumé clair et foncé, iridium (Gris, Bleu et Orange). L’écran secondaire (pare-soleil) a lui aussi été revu sur cette version 3 du casque. Il est vraiment beaucoup plus long que sur le Neotec 2. Sur ce point, il n’y a rien à redire, il fait parfaitement le taf et ne gêne pas du tout, au contraire. Le traitement anti buée qui a été effectué dessus est efficace, sans pour autant rivaliser avec un Pinlock.

Comme pour l’écran principal, des options de coloris sont également disponibles : fumé clair et foncé, haute définition (jaune). Celui qui est monté d’origine est le fumé clair.

Ecran pare-soleil sur le casque modulable Shoei Neotec 3

Prédisposition intercom

Sur un casque GT comme ce Neotec 3, il est devenu la norme de faire une prédisposition intercom. Shoei a ainsi travaillé avec Sena afin de bien l’intégrer. Il s’agit d’ailleur du modèle SRL-3. Je n’ai pas pu le tester mais il semble que ce soit du haut de gamme de chez Sena ! Vous pouvez bien sûr installer un autre intercom, avec soit une pince soit un double face 3M. Ce sera moins aérodynamique et joli que celui prévu cela dit…

Emplacement pour Intercom !

Les coloris

Comme à chaque fois que Shoei sort un nouveau casque, de nouvelles décorations font leur apparition. Ce que je reprocherai à Shoei, c’est le côté trop prudent sur ce choix… Il faut en général attendre la dernière collection avant l’arrêt de production d’un casque pour avoir des décos vraiment fun.

Coloris disponibles pour le casque modulable Shoei Neotec 3 au lancement

 

Voir la fiche produit

Poids4.6
Insonorisation4.8
Confort intérieur5
Qualité / Finition5
Manipulation de la mentonnière4.9
Ventilation4.7

Mon avis : la perfection est atteinte

Une qualité de fabrication et de finition sans faille, associée à une sécurité au-dessus des normes, font de ce casque modulable une des références absolues. Parfaitement travaillé en soufflerie, il ne bouge pas d'un poil et il est très bien insonorisé. Il n'y a que chez Shoei que j'ai pu voir un tel niveau, qui se ressent certes au niveau du prix, mais c'est un investissement de longue durée pour votre confort et votre protection.
4.8

Partagez cet article

Thibaud

Amateur de gros roadsters et de routes à virages. La moto pour moi est un loisir, je l'utilise rarement en tant qu'utilitaire, je me balade souvent avec les copains ou en duo avec mon fils.

2 commentaire(s)

Ajoutez le votre
  1. Daniel 27 janvier, 2024 at 11:31 Répondre

    Merci pour ce compte rendu, ça donne envie !.
    Pour avoir le Neotec 2 depuis maintenant 6 ans (il est venu le temps de changer 😉), je lui reproche de ne pas avoir une bonne ventilation (voir inexistante) au niveau de la mentonnière. Que la ventilation soit ouverte ou fermée, il n’y a aucune différence.
    Un autre défaut du Neotec 2 est le fait de ne pas pouvoir laisser un tout petit filet d’air avec la position de visière « presque » fermée. Soit elle est complètement fermé soit ouverte de 2/3cm au premier cran d’ouverture .
    Je précise que depuis 25 ans je fais 60km en moto, chaque jours de l’année été comme hiver et j’habite dans le 74 donc des conditions très diverses. Je pense donc être un utilisateur expérimenté pour me permettre d’affirmer ces remarques.
    Espérons que le Neotec 3 aura corrigé ces deux points handicapants à mon sens.
    Le Neotec 2 est malgré tout un très bon matériel et tient bien dans le temps
    Bonne route à tous ✌️

Ajouter un nouveau commentaire

Exit mobile version