Pourquoi je vais à Toutes en Moto


Toutes en moto 2017

Dimanche 12 mars, elles seront à nouveau des milliers de motardes à défiler dans les grandes villes sur leur machine à l’appel de Toutes en Moto, l’association qui a créé l’événement en 2010 dans le cadre des manifestations du 8 mars, journée internationale du droit des femmes. Que veulent-elles ? Pourquoi défiler ? La parole est aux motardes ! Sandrine, Mélusine, Emilie, Axelle, Aurélie, Anne, etc., nous expliquent.

 

Sandrine Dufils

Sandrine Dufils

« Conduisons nos vies »

Sandrine Dufils, vice-présidente de Toutes en Moto – www.toutesenmoto.org
49 ans, Triumph 900 Thruxton

« Mon implication dans l’association Toutes en Moto date de 2014. Cette association véhicule des valeurs qui me sont chères, qui vont de l’entraide entre motardes jusqu’aux causes défendues : les droits des femmes. La moto est un symbole de liberté, chaque femme a la possibilité de s’émanciper et d’échapper à un quotidien qui lui pèse, du mieux qu’elle le peut grâce à ce vecteur, entre autres. Le leitmotiv de Toutes en Moto, “Conduisons nos vies”, reflète cette possibilité, et chacune peut oser passer son permis de conduire moto à tout âge. Je l’ai passé à 19 ans, moi aussi pour échapper à un quotidien pesant. 30 ans après, et avec dix ans de compétition moto en vitesse, l’engouement pour la moto est intact, plus que jamais, et les rassemblements entre motards et motardes sont toujours source de joie, de partage. Le même vent de liberté souffle. Si on rajoute à cela des défilés en musique, la célébration est complète ! »

 

Mélusine Mallender

Mélusine Mallender – Photo Agence Zeppelin

« Je soutiens à 100% »

Mélusine Mallender, voyageuse, aventurière à moto, auteure de documentaires. Sa dernière série « Les voix de la liberté en Asie du Sud » est actuellement diffusée sur la chaîne Voyage – www.melusinemallender.fr
36 ans, Triumph Tiger 800 XC

« Je ne peux pas participer cette année mais je soutiens à 100% cette manifestation que j’aime beaucoup. C’est pour moi à la fois un rassemblement joyeux entre motardes et un hommage au travail accompli ces dernières années pour les droits des femmes dans notre pays. Partout dans les pays que je traverse, la moto est un symbole de liberté et d’émancipation, et des pionnières prennent le guidon pour changer leur condition, suivre leur propre chemin, en dépit des traditions et parfois les lois. N’oublions pas que l’évolution des droits des femmes en France est assez récente et qu’il reste des progrès à faire ! Leur défense est toujours d’actualité… »

 

Émilie Goujon

Émilie Goujon

« On fait le spectacle et ça nous éclate »

Émilie Goujon, auteure de la BD Motarde en Herbe – www.motarde-en-herbe.com
25 ans, Honda 800 VFR

« Je sais que je devrais dire que j’y participe pour le droit des femmes et tout ça… Mais ce n’est pas la réelle motivation de ma participation à Toutes en Moto. C’est surtout un jour où toutes les motardes sont mises à l’honneur et que malgré le fait qu’on soit de plus en plus nombreuses, ça surprend encore les gens de voir autant de nanas sur des belles machines. En gros, on fait le spectacle et ça nous éclate ! C’est aussi un moyen de dire aux femmes qui pourraient avoir envie de se lancer dans le permis moto : “Regarde ! Nous y sommes arrivées alors pourquoi pas toi ! Sois au rendez-vous l’année prochaine !”. Ça a été un objectif pour moi quand j’ai passé le permis moto ! Je voulais pouvoir défiler ! »

 

Axelle De Cooman

Axelle De Cooman

« Un événement engagé »

Axelle De Cooman, auteure du blog 6 pans 1 crayon, membre du moto-club féminin Dark Angels – www.6pans1crayon.fr
32 ans, Yamaha XSR 900 et R6

« Toutes en Moto, c’est pour moi le premier souvenir de sortie motarde en groupe, peu de temps après l’obtention de mon permis et j’ai toujours plaisir à y aller. C’est l’occasion de rencontrer des gens de tous horizons, avec des vies et des pratiques différentes de la moto. C’est un moment convivial de partage d’une même passion, mais c’est avant tout, et c’est très important pour moi, un événement engagé. Je suis très sensible aux événements créés pour et par des femmes autour de la moto, et j’essaie moi-même d’agir comme je peux dans ce sens, en m’investissant, entre autres, dans le moto-club Dark Angels que je serai fière de représenter dimanche lors du défilé de Paris. »

 

Aurélie Hoffman alias Lil’Viber

Aurélie Hoffmann

« Montrer que l’on peut tout oser »

Aurélie Hoffmann alias Lil’Viber, pilote – www.lilviber.com
38 ans, Ducati Panigale & Royal Enfield Continental GT

« Au-delà de ma passion pour la moto, j’aime cet événement pour ce qu’il représente en terme de valeurs et de générosité. Se pavaner entre centaines de gonzesses en moto dans les rues de Paris, cela flatte mon côté “féministe modérée” ! C’est NOTRE moment, à nous les femmes et motardes, où nous pouvons montrer notre soif de liberté et partager un moment unique. Tous les ans, je me déguise pour l’occasion : grenouille, panthère rose, coccinelle, léopard… Cette année ce sera Wonder Woman, un personnage qui a été créé à l’époque pour promouvoir au sein de la jeunesse un modèle de féminité forte, libre et courageuse. Je me suis prise au jeu de la transformation pour le fun et pour montrer que l’on peut tout oser dans la vie, surtout quand on est une femme ! »

 

Anne Sy

Anne Sy

« Un symbole de liberté et d’indépendance »

Anne Sy, fidèle participante à Toutes en Moto
45 ans, Honda 800 VFR

« J’ai participé à tous les défilés depuis leur création. Toutes en Moto permet de montrer que la moto n’est pas réservée aux seuls hommes, que sous un casque et un blouson de moto qui effacent toutes caractéristiques physiques, on peut aussi trouver féminité, douceur et délicatesse. Aujourd’hui encore, quand on te voit avec un casque, on cherche toujours l’homme avec qui tu es venue ! Les gens sont encore trop surpris quand tu dis que tu aimes la moto en te disant que c’est trop difficile pour une femme. On est souvent des faire-valoir de ces messieurs à moto. Ils ne supportent pas qu’on puisse être plus libres et fortes qu’eux. La moto est un symbole de liberté et d’indépendance, vecteur de belles rencontres et d’adrénaline. »

 

Affiche Toutes en motoToutes en Moto en bref

Le dimanche 12 mars 2017
Défilés dans les villes suivantes : Alès, Bordeaux, Cayenne, Lyon, Marseille, Morlaix, Opio, Paris, Strasbourg, Toulouse, Vichy
Le 9 avril à Genève
Pour retrouver les lieux et les horaires de rassemblement : www.toutesenmoto.org

Tags Lady

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Béné

Je rêvais du permis moto à 18 ans, j’ai dû attendre la trentaine bien tassée pour le passer… Depuis, je tâche de rattraper le temps perdu. Plutôt branchée enduro, j’aime les bains de boue et transpirer dans les montées impossibles. Mais aussi les virées sur route, en trail de préférence.

Echangez avec notre communauté !

Aucun commentaire

Ajoutez le votre

Loading Facebook Comments ...