Women’s Cup 2017 : Qui sera couronnée ?


Finale Women's Cup 2017

Le week-end du 2 au 4 juin 2017, le circuit de Magny-Cours accueille la finale de la Women’s Cup, trophée féminin de vitesse qui a fait le plein de concurrentes pour sa première édition ! Erika Jeannot a remporté les deux premières manches devant Margaux Wanham mais tout est encore possible.

Petit retour en arrière… Quand l’idée de la Women’s Cup est née, courant 2015, il n’y avait pas grand-monde pour imaginer un championnat de vitesse féminin qui ferait le plein d’engagées ! Et pourtant, dès sa première édition en avril 2016, sous l’impulsion du comité «Motocyclisme au féminin» de la FFM piloté par Emma Clair, il a fallu créer deux séries et des manches qualificatives pour répartir les pilotes. Les places avaient été prises d’assaut dès l’ouverture des engagements sur internet…

Un trophée avec trois courses en 2017

Il fallait répondre à cet engouement des filles pour la piste et la compétition ! En 2017, la Women’s Cup est donc devenue un trophée avec 3 courses au calendrier et, comme en 2016, c’est le circuit Bugatti au Mans qui a accueilli les féminines, en préambule des 24 Heures. Elles étaient à nouveau plus de 80 en piste ! Ce qui a nécessité à nouveau de planifier deux séries, une finale A et une finale B en fonction des essais chronos… Les deux autres rendez-vous, Ledenon et Magny-Cours, ne pouvant accueillir que 40 pilotes, la priorité a été donnée à celles qui souhaitaient courir l’intégralité de ce Trophée.

Troisième manche de la Women’s Cup : Rien n’est joué d’avance !

À l’issue des deux premières manches, c’est Erika Jeannot (Yamaha) qui a pris l’avantage sur Margaux Wanham (Suzuki) tandis que Gaëlle Rémy (Kawasaki) complète ce podium provisoire en 1000cc. Trois pilotes d’expérience, qui ont déjà une longue pratique de la compétition. Mais c’est loin d’être le cas de toutes les autres concurrentes, dont bon nombre «débutent» dans le sport moto . La création de ce trophée 100% féminin a été le déclic !

En 600, c’est très serré entre les 3 premières : Marina de Leidi (Honda), Sandrine Pionetti (Honda) et Rebecca Bianchi (Yamaha), 4e scratch au Mans, 1re en 600 mais malchanceuse à Ledenon. Mention spécial pour Marie, testeuse d’équipement piste sur #EnjoyTheRide, qui se place douzième de la catégorie !

Pour suivre en live cette finale qui s’annonce passionnante, rendez-vous sur la page Facebook de la FFM «Motocyclisme au féminin»,

Et pour vous mettre dans l’ambiance ce ces filles qui envoient du lourd, voici une vidéo réalisée lors de l’ouverture au Mans en avril dernier, mêlant images embarquées sur la moto de Sandrine Martin (Suzuki 600 GSXR) et d’ambiance.

Liste des engagées pour la finale à Magny-Cours

Résultats provisoires, au scratch, 1000 et 600.

classement-general-scratch-womens-cup-2017
classement-general-1000cc-womens-cup-2017
classement-general-600cc-womens-cup-2017

Et vous les filles, vous vous y mettez quand ?

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Béné

Je rêvais du permis moto à 18 ans, j’ai dû attendre la trentaine bien tassée pour le passer… Depuis, je tâche de rattraper le temps perdu. Plutôt branchée enduro, j’aime les bains de boue et transpirer dans les montées impossibles. Mais aussi les virées sur route, en trail de préférence.