Livia Lancelot : itinéraire d’une championne


Livia Lancelot, championne de motocross féminin

À 29 ans, Livia Lancelot a décidé de mettre un terme à sa carrière sportive en Mondial. Retour sur le parcours hors norme de celle qui fut la première Championne du Monde de motocross féminin, la première à se qualifier en GP MX2, entre autres…

Inspirante ! Livia Lancelot l’est assurément

Voilà plus de 20 ans qu’elle arpente les circuits de motocross, et qu’elle repousse les limites. Depuis l’éducatif en passant par le Minivert, le 125 puis le Junior, et enfin le circuit mondial. Bien souvent seule fille au milieu des garçons sur la grille de départ, c’est à leur contact qu’elle a progressé, accomplissant ce qui semblait impossible jusqu’alors.

Ainsi en 2004, elle est la première fille à passer le stade des qualifications avec les garçons en championnat de France Junior, et à marquer quelques points dans cette catégorie. En 2014, elle est la première femme à parvenir à se qualifier sur une manche de GP MX2. C’était au Grand Prix de Thaïlande, et elle parvint à marquer 1 point en course. La même année, elle finit 39e de l’Enduropale du Touquet sur plus de 1000 pilotes au départ. Une édition où les conditions météo étaient particulièrement dures. Enfin, en 2015, elle n’hésite pas à s’aligner au Supercross de Lille. C’était la première fois qu’une pilote féminine s’alignait au milieu des hommes sur cette piste.

Une championne de motocross féminin

Sept fois Championne de France de motocross féminin (MXF), double championne du monde de motocross (WMX) en 2008 et 2016. Elle aurait pu se contenter de briller parmi les pilotes féminines. Pourtant, tout au long de sa carrière, Livia n’a jamais hésité à se confronter aux garçons, en dépit du désavantage physique certain dans une discipline aussi dure que le motocross. Respect !

Au Grand Prix de MX de Villars, en septembre dernier, elle a tiré sa révérence et annoncé qu’elle mettait un terme à sa carrière. A 29 ans, elle conclut cette dernière saison de WMX vice-championne du monde, à un point seulement de la championne en titre, Kiara Fontanesi…

Elle avait annoncé son retrait de la compétition à haut niveau lors du GP d’Assen.

Son interview pour Moto Verte à l’issue de son dernier GP, à Villars

Ses passages à la télévision

L’émission télé Riding Zone lui avait consacré un sujet en 2015, l’année où elle avait accepté de relever le défi du supercross à Lille. A noter : quelques erreurs dans ce mini documentaire, notamment sur le nom de son coach, Bruno Losito et non Bruno Lancelot. Mais les connaisseurs rectifieront d’eux-mêmes.

Sa carrière hors norme a toujours intéressé les médias généralistes. En 2011, elle avait même eu les honneurs du Journal de 20h sur TF1, ce dont peu de pilotes peuvent se vanter…

 

En savoir plus sur son site officiel  livialancelot.com

Et sur son Facebook www.facebook.com/LiviaLancelot114

 

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Béné

Je rêvais du permis moto à 18 ans, j’ai dû attendre la trentaine bien tassée pour le passer… Depuis, je tâche de rattraper le temps perdu. Plutôt branchée enduro, j’aime les bains de boue et transpirer dans les montées impossibles. Mais aussi les virées sur route, en trail de préférence.