Essai de la veste chauffante V Quattro Escape Lady


Il y a tellement de choses à dire sur la veste chauffante V Quattro Escape Lady qu’un article ne suffisait pas. Alors oui, on l’a écrit… Mais vous pouvez accompagner cette lecture de la vidéo sur mon essai de la veste pour femme V Quattro. C’est parti ?

Une veste chauffante… La meilleure idée du monde ?

En région parisienne, l’hiver, une veste chauffante est sans doute la meilleure idée du monde. Surtout pour une motarde du quotidien, comme moi, qui prend la moto qu’il pleuve, qu’il fasse (très) froid voire qu’il neige.

Cela dit, il faut préciser que cette veste chauffante ne vient pas remplacer votre blouson d’hiver. Elle remplace en fait la doublure de votre blouson d’hiver. Mais je peux vous garantir qu’avec un simple tee shirt, la veste chauffante V Quattro, et votre blouson au-dessus pour l’étanchéité : vous êtes parés pour l’hiver, le froid, les grands froids. Pour tout vous dire, je n’ai jamais utilisé l’intensité de chaleur la plus élevée. En intensité moyenne, la veste chauffait déjà assez. Alors, je suis sûre qu’elle est apte à vous accompagner dans vos longs trips d’hiver.

La veste fonctionne, et se branche, sur batterie ou directement sur la moto. Elle est aussi équipée de câbles pour être reliée à des gants chauffants de la même marque. Dans l’idée, c’est plutôt pratique car vous pouvez ainsi lier vos gants et votre veste, et coupler le tout à votre moto ou à la même batterie. C’est mieux que d’ajouter deux batteries supplémentaires pour les gants, ou encore que devoir lier d’un côté la veste et la moto et, de l’autre côté les gants et la moto. C’est astucieux, et plutôt efficace pour avoir bien chaud… Mais la longueur de ces câbles n’est (selon moi) pas suffisante, et ça tire un peu quand j’ai les mains sur le guidon. Cela dit, ceci est la seule et unique critique que je peux faire de la veste !

Et ça fonctionne comment ?

Comme dit plus haut, la veste chauffante V Quattro Escape Lady peut se brancher sur la moto ou sur une batterie. Du coup, forcément, elle est équipée de toute une panoplie de câbles.

Cas n°1 : Vous choisissez de lier la veste à la moto

Rien de plus simple. La marque a prévu une petite poche intérieure, au bas de la veste, pour ranger le câble. Il suffit de le sortir et de le brancher au câble que vous aurez préalablement branché sur la moto. Vous l’avez compris, ceci vous permet de rouler en étant directement connecté à votre bécane (comme les personnages d’Avatar qui se connectent directement… à leurs chevaux).

Cas n°2 : Vous branchez la veste à la batterie

Autre possibilité, vous branchez à une batterie externe. Celle-ci se place dans une poche dédiée à cet effet, à l’intérieur de la veste. Encore une fois, un câble vous permet de brancher la veste à cette batterie. Une fois que votre veste est connectée, il suffit d’appuyer sur le bouton pour l’allumer (un bouton à l’effigie de la marque au niveau de la poitrine).

Choisissez la température

Ce même bouton vous permettra d’allumer votre veste et de régler l’intensité de la chaleur :

  • Un appui long pendant environ 3 secondes : le bouton s’allume en rouge, c’est l’indicateur de chaleur le plus élevé (52°C). Avec cette chaleur, et sur batterie, le fabricant annonce 1h40 d’autonomie.
  • Appuyez une nouvelle fois sur le bouton, il passe au blanc, la chaleur est moins forte (45°C). Avec ce niveau de chaleur, et sur batterie, le fabricant annonce 3h30. J’ai fait le test, et la batterie a tenu 2h45…
  • Appuyez encore une fois, le bouton passe au bleu / violet, c’est l’indicateur de chaleur le moins élevé (38°C quand même…). Et enfin, avec ce niveau de chaleur et sur batterie, le fabricant indique 5h40 d’autonomie.

Pour éteindre la veste, il suffit de réappuyer sur le bouton pendant 2/3 secondes.

La veste chauffante V Quattro Escape Lady en détails

Ici, j’ai testé une taille M. Je mesure 1 m 75, et je ne suis pas très épaisse, mais cette taille M convient très bien (et les manches ne sont pas trop courtes pour une fois).

La veste chauffante V Quattro Escape Lady est livrée avec un mode d’emploi… Plutôt bienvenu pour brancher la veste à toute la panoplie de câbles citée plus haut.

La veste V Quattro est garantie deux ans. En plus, elle est livrée avec des résistances pour le devant (au niveau du ventre), le haut du dos, et pour le cou (meilleure idée). Par contre, la batterie de la veste n’est pas livrée de série. Il faut donc l’acheter en plus (dans les 60 € environ).

Enfin, cette veste chauffante V Quattro Escape Lady est un poil chère… Mais elle en vaut largement la peine si vous roulez l’hiver en moto. Vous n’avez plus besoin de superposer les couches, vous n’avez plus à vous soucier du froid, la veste s’en débarrasse pour vous. Je suis fan, et recommande.

Partagez cet article

Sonya

Une 600XT, des pistes inondées, du sable, ni leçons ni permis et quelques bonnes chutes. Loin de mes débuts en Afrique il y a 15 ans, devenue citadine sur une très sage ER-6, j'attache une attention particulière à la sécurité et j'essaye autant que possible de concilier féminité et moto. Un gros challenge qui demande de la créativité !