Bien choisir ses gants de moto pour femme


bien choisir gants de moto femme

Les gants de moto pour femme, comme pour homme, sont indispensables. Et dans tous les sens du terme puisqu’ils sont obligatoires en France depuis 2016. Protéger nos mains, des projections et en cas de chute, et affronter les conditions climatiques sont leurs deux principales missions. Ensuite, la matière du gant (textile, cuir), la saisonnalité (chauds ou chauffants en hiver, aérés en été, imperméables toute saison), l’usage… Sont autant de critères qui vous aideront à choisir chaussure à votre pied ou plutôt, gant à votre main. Même face à la quantité astronomique de gants disponible sur le marché. Vous trouverez ici celui que l’on peut appeler gant de velours.

La saisonnalité des gants, bien plus importante qu’il n’y paraît

La saisonnalité d’un gant de moto est essentielle. Et c’est d’ailleurs ce qui fait la principale différence entre tel et tel modèle. On trouve généralement des gants pour toutes les saisons, même des gants pour la demi-saison. Ce qui fait la différence ? Le ou les matériaux utilisés ainsi que les membranes et doublures (polaires ou synthétique, thermique, respirantes et/ou étanches).

On conseille généralement de s’équiper de deux paires de gants, une paire pour la saison froide (adepte du roule-toujours bien sûr) et une paire pour la saison chaude. Pas chers et peu volumineux, il n’est pas rare d’ailleurs que les motardes s’équipent de plusieurs paires pour couvrir toutes les saisons : des gants chauds pour l’hiver, des gants plus légers et aérés pour l’été, des gants fins en cuir et des gants étanches ou avec membrane imperméable. A vous de voir ce dont vous avez besoin, pas d’obligation bien sûr de ce côté-là.

Quels gants pour quelle saison ?

Pour revenir sur les saisons,

  • Les gants hiver doivent apporter un surplus de chaleur, de confort et d’isolation. Cela passe d’abord par le matériau lui-même ou la technologie employée et ensuite, par l’intégration d’une membrane étanche, d’une doublure isolante et/ou doublure interne en polaire ou en matière synthétique. En plus de protéger du froid, les membranes sont étudiées pour garder la chaleur dans le gant.

A noter : il existe aussi des gants chauffants, connectés, autonomes ou qui fonctionnent sur batterie. Généralement équipés de résistance pour diffuser la chaleur sur toute la main. Malgré la technologie, de plus en plus développée, le gant chauffant représente toujours un petit budget et se destine alors aux roules toujours ou voyageurs au long cours.

focus sur les gants chauffants pour femmes

  • Les gants été sont majoritairement textiles et respirants, ventilés. Ils peuvent s’équiper d’une membrane interne respirante, perforée (en tissu Mesh généralement). D’ailleurs, la respiration des mains est essentielle si vous souhaitez garder une bonne préhension des commandes… Aussi, et de manière générale, les gants été sont plus légers que des gants hiver, lourds et épais. Sachez qu’il existe des modèles tout cuir, micro-perforés, qui apportent un peu d’air ou, un bon compromis, un mélange de cuir et de Mesh ou textile.
  • Les gants mi-saison ne sont pas faciles à développer. Ils doivent être en effet ni trop chauds ni trop aérés, et proposer l’entre-deux parfait en automne ou au printemps. L’isolation n’est ici pas si importante, ils perdent donc en épaisseur, par contre la membrane étanche est toujours bien présente.

Point sur l’étanchéité des gants de moto pour femme

La membrane étanche est votre meilleure alliée si vous prenez la route quelle que soit la météo. Elle joue un rôle de barrière pour protéger les mains des gouttes, et offre une bonne respirabilité pour éviter cet effet « mains moites » très désagréable à l’intérieur de gants de moto. Cependant, cette membrane s’ajoute souvent sous le matériau principal extérieur qui, lui, sera mouillé dans tous les cas. A noter : il existe des membranes étanches laminées qui sont alors collées au matériau extérieur. Elles préviennent ainsi l’imprégnation des gants par l’eau… Mais comme les gants chauffants, les gants avec membrane laminée représentent encore un budget.

Cuir ou textile ?

Les deux matériaux présentent avantages et inconvénients, les deux offrent aussi un style différent.

Le principal avantage des gants en cuir, c’est la résistance à l’abrasion : quel que soit le cuir choisi (vachette, chèvre ou plus rarement, kangourou), ils disposent tous d’une bonne résistance à l’abrasion, souvent meilleure que les gants textiles. Aussi, le cuir se patine avec le temps offrant plus de confort, de souplesse, et de style. Ils finissent toujours par apporter cette sensation de seconde peau. Enfin, ils affichent une bonne adhérence sur les poignées.

Par contre, côté inconvénients, le cuir affronte mal toutes les conditions : bien que pouvant être « déperlant », il n’est pas étanche à proprement parler. Après une bonne averse, il faudra en prendre soin (bien les faire sécher et appliquer une crème nourrissante). Aussi, une paire de gants en cuir en plein été, ça peut être dur à porter.

Le textile au contraire s’équipe généralement de toutes les technologies pour vous aider à affronter toutes les conditions climatiques. Disons que ce ne sont pas les plus esthétiques, un gant textile n’aura jamais le même look qu’un gant en cuir de plusieurs années, mais ils sont souvent plus pratiques. Les gants textiles sont aussi plus souples, dès les premières utilisations (pas besoin d’attendre qu’ils se patinent).

gants textiles hiver pour femme

Il existe enfin des gants textiles avec zones de renfort en cuir, une bonne alternative. Ils apportent à la fois confort, protection face aux conditions climatiques, et sécurité (meilleure résistance à l’abrasion qu’un simple textile).

Une histoire de taille : comment connaître sa taille de gants moto ?

La bonne taille (à savoir : adaptée à votre main) n’est pas simplement un critère de confort, il en va aussi de votre sécurité. Essayez de conduire avec des gants trop grands… Aussi, des gants qui ne tiennent pas sur la main juste portés, vous pouvez être sûr qu’ils ne resteront pas longtemps sur votre poignet en cas de chute. Ainsi, avant tout achat, et même si vous pensez connaître votre taille, pensez à prendre les mesures de votre main et à vous reporter aux guides généralement disponibles sur les fiches produit.

Comment prendre les mensurations de votre main ?

  • Mesurez la largeur de la paume de main, au niveau de la pliure du pouce (sans compter le pouce)
  • Reportez vous ensuite au tableau des tailles correspondantes

Un gant de moto femme à la bonne taille est un gant qui épouse surtout votre paume de main. Il ne doit pas s’étirer un max, et cette zone ne doit pas non plus être « bouffante ». Un entre-deux donc. Concernant la longueur des doigts, c’est différent. On recommande en effet de choisir un gant hiver qui laisse 2 à 3 cm en plus au bout des doigts, pour conserver une couche d’air isolante et maintenir les mains au chaud ; un gant mi-saison doit laisser 1 à 2 cm de marge au bout des doigts ; gant été et gant chauffant doivent quant à eux épouser parfaitement la main et les doigts. Enfin, un gant à la bonne taille est un gant qui vous donne une bonne sensation sur les commandes, au niveau de la tenue du guidon et des freins.

Et choisir la taille celle adaptée

Sur Motoblouz, pas de secret : pour choisir la taille adaptée, on vous conseille de bien lire la fiche produit (et les avis clients souvent de bon conseil !) et, s’il y a un guide des tailles, de suivre les indications. Toutes les marques taillent différemment, pour ne pas dire tous les modèles. Tout dépend de la coupe, la matière, les coutures. Choisir la bonne taille peut paraître compliqué en ligne mais en accumulant toutes les bonnes informations, il n’y aucune raison de se tromper. Et puis, au pire des cas, n’oubliez pas que les retours sont gratuits chez Motoblouz.

La manchette, obligatoire ?

Un minimum de manchette est requis pour maintenir le gant en bonne position sur votre main. On recommande aussi de choisir un gant avec double serrage, à la manchette et au poignet, pour garantir le meilleur des maintiens. On répète aussi que pour vous protéger au mieux, le gant ne doit pas s’enlever tout seul, et c’est vrai que la manchette aide le gant à rester en bonne position. Pour une question de sécurité, on recommande alors les manchettes longues. Mais ce choix reste le vôtre.

A noter : l’autre avantage d’une longue manchette est qu’elle peut se glisser sous le blouson et du coup, vous protéger au mieux du froid et des gouttes en hiver. La manchette courte est plus adaptée aux saisons ainsi qu’aux pays chauds.

Point sur la sécurité des gants de moto pour femme

Comment savoir si les gants sont homologués ?

Comme vous le savez sans doute Mesdames, depuis 2016, le port des gants est obligatoire à moto, que vous soyez conductrice ou passagère. Aussi, ce décret concerne tous les usagers de deux-roues motorisés ainsi que les tricycles et quadricycles non carrossés (mention spéciale pour les quads). En plus, ces gants doivent disposer de l’étiquette CE accompagnée de la référence 89/686/CEE pour être conformes à la législation en vigueur. Ils affichent aussi ce petit picto de motard.

Les gants de moto femme disposent de tout cela ? Ils sont homologués. Pas d’étiquette ni de référence à la norme ? Ils ne sont pas homologués. Facile.

Il existe ensuite deux niveaux de protection. On dit généralement que les gants de niveau 1 sont plutôt destinés à un usage urbain (parfaits donc pour scootéristes et petits trajets dans les zones urbaines et périurbaines) et les gants de niveau 2 sont plus adaptés pour les routes et gros trajets.

A quelles protections se fier ?

Les gants de moto, certifiés, sont censés vous protéger à la fois de l’abrasion (en cas de glissade) et des chocs (lésions, fractures, coupures et autres graves traumatismes). Pour ce faire, le matériau du gant offre disons une première couche de protection. Un gant en cuir par exemple offre une excellente résistance naturelle à l’abrasion. On distingue ensuite zones de renfort et protections. Les zones de renfort, généralement sur la paume de la main, viennent apporter un surplus d’épaisseur et de résistance sur les zones sensibles (ou plus rapidement impactées).

Quand on parle de protections, on pense plus spécialement aux coques : rigides en matière synthétique, en carbone ou version inserts souples. L’idée de ces coques, leur mission, est d’encaisser les impacts et de répartir l’onde de choc sur une plus grande surface pour limiter les lésions. Ces coques viennent généralement protéger le coup de poing, les métacarpes, les phalanges voire la tranche de la main. Enfin, certains modèles de gants de moto femme s’équipent d’une protection supplémentaire qui relie annulaire et auriculaire, appelée bridge, pour éviter le retournement des doigts.

gants de moto femme avec protections

Le confort, autre élément de sécurité

Vous pouvez penser « ils ne sont pas hyper confortables, tant pis, ils sont quand même top niveau sécurité » hum bof. Il faut savoir qu’il est essentiel de se sentir à l’aise dans ses gants pour optimiser notamment la préhension des commandes. Un modèle trop épais, trop rigide ou qui manque de souplesse peut gêner la conduite. Les marques ajoutent parfois des soufflets ou zones élastiques pour justement faciliter les mouvements sur un gant un poil rigide, et ainsi apporter un surplus d’ergonomie.

A noter aussi : le déperlant, c’est cool pour affronter la pluie, mais attention… Il faut dire que parfois, le matériau ne permet pas une bonne adhérence sur les poignées. Si c’est votre choix, pensez à tester les gants sur les poignées avant de décider de les garder (et d’arracher toutes les étiquettes !).

Quel type de gants pour quel type de moto : les gants par usage

Sachez aussi que l’usage que vous avez de la moto peut déterminer un type de gants. On distingue alors les gants urbains, les gants plutôt racing, les gants pour le touring et ceux de moto cross.

Les gants urbains

Sont ceux qui se destinent aux trajets courts, sur petite cylindrée généralement ou en scooter. On est sur un gant plus léger, plus fin, en cuir ou dans des matériaux de pointe. La technologie est souvent bien présente pour vous offrir un gant esthétique, fin, léger, confortable, et qui apporte tout de même un minimum de sécurité (même si la distance est courte et la vitesse souvent limitée, le gant doit toujours offrir une protection).

gants urbains été avec manchette, le top de la sécurité

Les gants moto touring

Au contraire, ceux-ci se destinent à prendre la route, les longs trajets et les voyages au long cours. Ils se veulent plus polyvalents, face notamment aux conditions climatiques, et apportent une protection optimale. C’est un concentré de technologies pour apporter à la fois toute la protection nécessaire, et le confort, la chaleur, tout en gardant les mains bien ancrées sur le guidon (ils doivent ainsi afficher un minimum de souplesse !).

Les gants de moto pour le racing

Ici, tout est une question de performance : la mission des équipementiers est de proposer le parfait équilibre entre la protection et la souplesse, pour bien garder les mains au guidon. Ils doivent devenir une seconde peau pour les pilotes mais afficher un haut niveau de sécurité, en cas de chute et/ou glissade à grande vitesse. Les gants sportifs sont souvent précurseurs et pourvoyeurs d’innovations.

Les gants de moto cross

Légers, fins, aérés : les gants de moto cross ont pour principale mission de se faire oublier, et d’apporter un maximum d’air ! La respirabilité est un critère majeur. Protection oui, mais surtout souplesse et mouvements.

Les marques et les prix

De nombreuses marques de qualité proposent des modèles certifiés, et esthétiques, pour nous Mesdames : Alpinestars, Segura, Bering, Helstons, Dainese, DXR… En tant que débutante, on vous recommande de ne pas taper directement dans les gros budgets afin, dans un premier temps, de bien cerner vos besoins et surtout, vos préférences. C’est avec l’expérience, et quelques kilomètres derrière vous, que vous saurez avec plus de précision ce que vous appréciez ou non dans un gant, et que vous pourrez davantage faire un « investissement » dans une marque.

De manière générale, cependant, les gants sont un équipement moto accessibles. Pour profiter des meilleurs modèles, des grandes marques, sachez que vous avez toujours l’occasion d’acheter lors de promotions ou de soldes proposées sur Motoblouz.

Partagez cet article

Mathilde Tay

Rédactrice indépendante depuis 5 ans, je suis motarde « dépendante » depuis 4 ans. Oui, je suis celle que l’on appelle parfois « sac de sable », celle qui prend des vidéos pendant que son mari se régale à moto sur les routes et sous le soleil de Californie. Fan des road trip en trail, je suis aussi fan des vieilles bécanes. Le rêve ultime ? Que mon mari voit enfin le potentiel séduction du side-car, ou rouler les mains sur le guidon d’une Triumph Speed Twin de l’âge de mon papa (1946)