Dix routes à virages pour votre prochain week-end à moto


Routes à virages 2017

Où partir se balader à moto le week-end prochain ? La question taraude tous les motards quand la météo s’annonce clémente… Pour vous aider à ajouter un peu de piquant à votre prochaine sortie moto, nous avons sélectionné dix routes à virages sympa un peu partout en France.

De la Bretagne aux Ardennes, de la Normandie aux Pyrénées, ces tracés plus ou moins longs ont un dénominateur commun : une aptitude indéniable à générer de la prise d’angle !

Sélection 2017 des routes à virages : nos critères de choix !

  • Un taux de virage au kilomètre élevé par rapport à la moyenne de la région (la géographie française étant assez inégale en la matière)
  • Un revêtement de qualité correcte (sauf travaux de dernière minute)
  • Une circulation modérée (ce critère peut varier selon les saisons, les horaires, les événements, etc.)
  • Une notoriété certaines auprès des motards du coin (vous croiserez certainement des copains !)
  • Une longueur minimale de 10 km (le minimum pour faire naître l’extase)

Place aux tracés qui vous nous ont fait rêver ces derniers mois ! (cliquez sur « More options » sur la carte qui vous intéresse pour récupérer le tracé sur votre téléphone)

La D13, près de Charleville Mézière (Ardennes)

Dès que le relief s’élève un peu, les routes à virages s’invitent sous nos roues. C’est le cas dans les Ardennes, qui constituent l’un des premiers spots à virages français quand on vient du Nord. Attention, comme son nom l’indique, la D13 est une départementale avec les aléas du genre (étroitesse, sangliers qui traversent sans préavis, etc.)

 

La D915 au départ de Chambonchard (Creuse)

Le Limousin offre quelques routes à virages insoupçonnées. Figurez-vous que la section que nous avons sélectionné pour vous a déjà fait l’objet d’une spéciale lors de feu l’Ultimate Rallye, en 2010. Autant vous dire que les courbes y sont propices à l’usinage en règle des sliders.

 

La route de la corniche des Cévennes de Florac à St Jean du Gard (Lozère – Gard)

Aussi canon pour leur intérêt touristique que pour les routes qui y serpentent, les Cévennes pourraient facilement être qualifiées de paradis des motards. Ce tronçon recommandé par Didier, l’un de nos lecteurs (merci à lui), est tout simplement parfait pour prendre de l’angle.

 

La route de Lacanau à Carcans plage (Gironde)

Voilà un spot de sortie sympa pour les motards bordelais ! En mode balade ou dans un esprit plus dynamique, cette route à virages qui se déroule dans la pinède saura s’adapter à votre humeur du jour. Merci à Stan, un autre lecteur, à l’origine de cette suggestion.

 

Route du col de la Faucille (Ain et Jura)

Dans le Jura aussi, la durée de vie des sliders est rudement mise à mal… Dans un cadre de montagne pas piqué des hannetons, ces 43 kilomètres qui séparent St Claude de Gex passent définitivement trop vite. On remet ça ?!
// Attention, Fabien nous signale dans les commentaires que certaines zones ont été gravillonées l’été dernier, donc prenez vos précautions !

 

La D211 entre Fécamp et Etretat (Seine maritime)

Une route touristique fréquentée en été, mais qui offre de jolies perspectives sur les falaises calcaires qui font le charme de la région, ainsi que quelques beaux virages secondés par un revêtement sain. De quoi se faire plaisir quel que soit son style de conduite !

 

La D918 via le col du Tourmalet (Hautes Pyrénées)

Les routes à virages propre et large des Pyrénées constituent un vrai danger pour l’intégrité des bords de vos pneus… C’est en tout cas la menace qui plane sur la route du col du Tourmalet. Sous l’œil du pic du Midi tout proche, ce tracé grandiose alterne lacets serrés et courbes plus ouvertes, si bien que tout le monde y trouvera son compte. La recette du plaisir est dans la variété, non ?

 

La D653 entre Vers et Lentillac du Causse (Lot)

Dans le Lot, il n’y a pas que du foie gras et des vins au caractère bien trempé ! Les spots à virages y sont légion, surtout si vous ne craignez pas les routes à chèvres qui s’enfuient dans la montagne. Nous, on vous a sélectionné une route à virages plus roulante, conciliante avec les rouleurs peinards comme avec ceux qui recherchent un peu plus de rythme.

 

Le val de Loire près de Nantes (Loire-Atlantique)

La côte Atlantique et ses routes bondées, on a vu mieux quand on a envie de rouler un peu au départ de Nantes. Essayez donc le val de Loire en direction d’Angers, par les petites routes qui longent le fleuve. Quelques zones gentiment viroleuses s’inviteront sur votre itinéraire, comme cette section proche d’Ancenis. Vous nous en direz des nouvelles !

 

Route des 100 virages entre Rostronen et Silfiac (Côtes d’Armor et Morbihan)

La Bretagne recèle quelques routes à virages sympa à l’écart des axes principaux… La D31 est l’une d’elles. Sur près de 20 kilomètres, le motard y enchaînera les courbes plus ou moins ouvertes pour son plus grand bonheur. Le revêtement correct et l’environnement bucolique ne gâcheront rien !

 

vercors_bw_bis

À lire également :

Vous n’avez pas trouvé votre bonheur ? Notre première sélection vous donnera dix autres destinations sympa pour faire frotter repose-pieds et autres sliders :
10 belles routes viroleuses pour user le bord de vos pneus moto

Et si vous connaissez d’autres filons à courbes que vous souhaitez partager avec les copains, n’hésitez pas à proposer vos propres itinéraires dans les commentaires de cet article. Merci d’avance de la part de tous les motards qui souhaitent faire la peau à leurs bandes de peur 🙂

Ça va sans dire, cet article n’est pas un encouragement à la débauche ! Vous n’êtes pas à l’abri d’une section recouverte de gravillons, d’un radar non annoncé ou d’un tracteur se traînant au détour d’un virage. On compte sur votre bon sens pour prendre plaisir sans risquer votre peau ni celle des autres usagers de la route 😉

Tags Pratique

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.

  • Cocotteurfou

    Je pense qu’on peut aussi rajouter la route entre Grenoble et Lans-en-vercors qui est très propre ! 😉
    V

  • Fabien

    Attention au col de la faucille, en septembre j’ai fait le trajet à 10km/h avec leur manie du goudron-gravillons à la con et super dangereux… Et même à cette vitesse c’était craignos tellement qu’il y en avait…

    • Merci pour l’info, Fabien !

  • Simon43

    Tu peux y rajouter toute la haute Ardèche! Une route toute refaite large sinueuse peu de circulation : Montpezat à Sainte eulalie.
    Il y a aussi Tout autour de Lamastre

  • sichet bernard

    Pour le val de loire, on peut poursuivre en direction de ANGERS après une courte accalmie, les virages reprennent entre Chalonnes et Murs Erigne, avec de jolie point de vue, c’est la corniche angevine, en longeant le Layon, avec modération !!!
    Barnabo

  • PELLEGRIS

    N’oubliez pas l’Auvergne ,les Auvergnats ne savent pas faire les routes droites , alors venez en profiter !!!
    En plus vous découvrirez une région très mal connue ou les gens sont sympas et ou l’on aime la moto
    Bonne balade à tous

    JP

  • Tøm

    Les 17 virages entre arbonnes et acheres !
    J’ai vu que vous avez mis ceux des Yvelines dans votre précédent article, mais cette route de la foret de fontainebleau vaut assurément le détour !
    Pas sur qu’elle fasse les 10km requis cela dit …

    • Merci Tøm, je note ça pour la prochaine édition 😉

  • Alain

    Bonjour

    En Dordogne, entre Saint Aulaye et Montpon-Ménestérol par la D38 puis la D11, il y a de quoi se faire plaisir sur 27 kilomètres.
    On peut même en ajouter en faisant une boucle qui passe par la Roche Chalais.
    Bonne route…….