Gants connectés Liberty Racer : Avertisseurs de dangers


Avertisseur de dangers communautaire, rappel de votre vitesse, le tout sans quitter la route du regard…  Nés de l’esprit fertile des créateurs de l’appli Liberty Rider et du savoir-faire du fabricant de gants Racer, les Liberty Racer risquent bien de révolutionner votre pratique de la moto !

« Des gants connectés, drôle d’idée ! » vous exclamez-vous sans doute derrière votre écran. Attendez de découvrir ce que peuvent vous apporter les Liberty Racer, et vous changerez certainement d’avis… Imaginez ainsi que le modèle Racer dont nous avons eu le prototype entre les mains pendant le salon EICMA de Milan pourra vous signaler les « zones de danger » (comprenne qui pourra) un kilomètre à l’avance

Liberty Racer, des gants qui vous avertissent des zones de danger

Maintenant qu’on a réussi à capter votre attention, on va pouvoir détailler le fonctionnement de cette nouveauté susceptible de débarquer sur notre site au printemps 2018. On ne manquera pas de vous en reparler à cette occasion !

Tout repose sur l’appli Liberty Rider, que nous avons la fierté de soutenir dans le cadre de notre Lab. Une fois connectée via le Bluetooth de votre téléphone aux gants Liberty Racer, elle est en mesure de vous avertir de l’approche du danger. Une vibration sensible sur la face interne du poignet vous indique qu’il sera temps d’être vigilant dans un kilomètre. Pas besoin de consulter un énième écran et donc de quitter la route du regard. Malin ! On est d’accord, les ducatistes partent avec un handicap 😉

Une vibration sensible sur la face interne du poignet vous indique qu’il sera temps d’être vigilant dans un kilomètre.

Cela dit, pour affiner le retour d’infos, trois témoins LED vous permettent d’évaluer la distance qui vous reste avant le danger :

  • LED verte allumée : zone de danger dans 1 kilomètre
  • LED jaune allumée : Plus que 600 mètres
  • LED rouge allumée : Plus que 200 mètres.

Vous pouvez également profiter d’une fonction proche d’un limitateur de vitesse. Programmez d’abord l’appli Liberty Rider avec un seuil de vitesse. Sur la route, le gant vous fera savoir par une vibration quand vous le franchirez… Pratique pour économiser vos précieux points.

Ajoutez à cela un témoin de charge et un interrupteur à la base de la manchette.

La version 2.0 de la solidarité motarde

Précisons un peu la notion de danger. Tout dépend de ce qui aura été signalé antérieurement par les autres propriétaires des gants. Virage dangereux, accident, objet sur la chaussée et autres zones de contrôle, par exemple. Eh oui, les Liberty Racer ne sont pas qu’une interface dédiée à vous renseigner sur l’état des routes. Ils vous offrent la possibilité de signaler les dangers aux autres. La version 2.0 de la solidarité motarde, si vous voulez !

Les gants Liberty Racer vous offrent la possibilité de signaler les dangers aux autres. La version 2.0 de la solidarité motarde, si vous voulez !

Pour cela, Racer a placé un bouton à l’extrémité du pouce gauche. Celui-ci s’avère facile à presser si besoin, contre votre poignée par exemple. Chaque propriétaire des gants peut donc faire remonter de l’info aux copains. N’oublions pas les dangers fixes, que les devs de chez Liberty Rider auront gentiment géolocalisés au préalable également.

Créer une communauté

Comme nous l’a expliqué Emmanuel Petit, le fondateur de L’appli Liberty Rider, ces gants ne seront pas vendus très chers. Avec pour objectif qu’un maximum de motards puissent s’en équiper. Et on peut facilement comprendre la logique : plus il y aura de gants à circuler sur les routes françaises, plus le maillage d’infos sera fin, et plus notre sécurité sera assurée ! En dépit de l’électronique embarquée et d’une finition plus que correcte (on est sur du Racer quand même !), leur prix devrait donc rester raisonnable : comptez seulement 20 € de plus qu’une paire de gants équivalente sans le système électronique.

Cette première mouture des gants Liberty Racer se montrera plutôt adaptée à une pratique à la belle saison grâce à une conception plutôt légère et des zones ventilées. Rassurez-vous, l’électronique est pour sa part protégée de l’eau en cas d’averse inopinée ! Notez qu’une version plus « hiver friendly » devrait voir le jour par la suite.

Bien entendu, les gants Liberty Racer se montrent certifiés en tant qu’EPI, avec l’étiquette CE qui va bien – on ne pourra rien vous reprocher !

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.